Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Père-Lachaise

Compilations - Labels › Père-Lachaise

cd | 8 titres

  • 1 Horologium-Part I
  • 2 Horologium-Part II
  • 3 Foundation Hope-Part III
  • 4 Foundation Hope-Part IV
  • 5 Project Winter-Part V
  • 6 Project Winter-Part VI
  • 7 Artefactum-Part VII
  • 8 Artefactum-Part VIII

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré en Pologne et aux Pays-Bas, 2004-2005.

remarques

CD+Livret 7" avec photographies de Fabrice Billard + texte de Alain Lutaud.
Co-production en collaboration avec Steinklang Industries.

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark-ambient rituelle

La nouvelle livraison Divine Comedy s'attache ici à retranscrire une atmosphère plus grave et funèbre qu'à l'accoutumée. Un hommage à l'un des sites les plus visités au monde aurait pu se transformer en poncifs écumant toutes les sonorités possibles d'une ambient sépulcrale. De même, les photos et le texte illustrant le livret auraient pu s'adonner à une allégorie pompeuse et usée jusqu'à la corde. Heureusement il n'en est rien : bien qu'au final les participants n'offrent ici qu'un vague aperçu de leurs capacités à créer des atmosphères particulières (voire en-deça de ce qu'ils ont par ailleurs déjà produit), les huit parties de "Père-Lachaise" s'enchaînent avec une fluidité assez appréciable, les boucles et les nappes déambulent inlassablement tel le promeneur perdu dans les méandres du cimetière. L'occasion nous est également donnée de découvrir Project Winter, seul inconnu de cette réunion, versé dans une ambient rituelle aux saveurs électroniques, assez proche par moments de leur compatriote de Artefactum. Plutôt que d'appuyer ostensiblement le caractère mythique du lieu (romantisme, personnalités de la littérature et des arts etc.) "Père-Lachaise" en esquisse plutôt les sentiments et les pensées de ses visiteurs à mesure qu'ils croisent monuments de caractères modestes ou démesurés, en lisent les épitaphes enorgueillis de formules latines ou de témoignages troublants par leur dépouillement. Loin de toute pompe gothique tout en conservant l'essence de la mélancolie, les photographies de Fabrice Billard abondent dans le sens d'une esthétique sobre et définitivement humaine et au-delà des stèles. On regrettera simplement le petit nombre de ces mêmes photos. Un bon disque, honnête dans sa démarche, qui manque quelque peu d'ambition malgré tout mais recelle le grand mérite de l'évocation sans pathos. Mors Ultima Ratio.

note       Publiée le vendredi 19 janvier 2007

partagez 'Père-Lachaise' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Père-Lachaise"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Père-Lachaise".

ajoutez une note sur : "Père-Lachaise"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Père-Lachaise".

ajoutez un commentaire sur : "Père-Lachaise"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Père-Lachaise".

novy_9 › vendredi 21 décembre 2012 - 12:29  message privé !

mhm ... compilation sans plus .. Horologium et Artefactum ont fait mieux .. et les photos sont pour ma part dès plus banales ... un filtre photoshop pour faire anciens ... une déception pour moi ... cela ne vaut pas la compilation avec les Tableaux de J.M d'Auvergne !

Note donnée au disque :