Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Projekt presents A Dark Cabaret

Compilations - Labels › Projekt presents A Dark Cabaret

cd | 11 titres

  • 1 THE DRESDEN DOLLS: Coin operated boy
  • 2 REVUE NOIRE: Sometimes, sunshine
  • 3 JILL TRACY: Evil night together
  • 4 KATZENJAMMER KABARETT : Gemini girly song
  • 5 AUDRA: Cabaret fortune teller
  • 6 NICKI JAINE: Pretty faces
  • 7 PRETTY BALANCED: Simon's sleeping
  • 8 BLACK TAPE FOR A BLUE GIRL: Knock three times (skinny kinda mix)
  • 9 THE BRIDES. Audience to the end
  • 10 ROZZ WILLIAMS: Flowers
  • 11 THOUSHALTNOT: True love

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
cabaret gothique

Ce n'est pas un scoop, le goth a depuis toujours flirté de très près avec le côté décadent et décalé du cabaret, plus particulièrement dans des genres comme le deathrock et surtout le batcave; chacun se souviendra des brillants essais de Rozz Williams, Gitane DeMone, Marc Almond ou Andi Sexgang dans le sytle. Pourtant depuis peu, on note l'émergence d'un certain nombre de formations qui, plus qu'admettre l'influence du cabaret, cherchent à lui redonner un souffle contemporain en insistant sur ses côtés les plus sombres ou en le mariant à des courants plus électriques. A ma connaissance l'une des premières du genre cette compilation engendrée au sein du label Projekt pourrait faire office de référence en la matière puisqu'elle porte un excellent regard sur les déclinaisons multiples d'un genre encore jeune. On trouve tout d'abord ceux qui restent fidèles aux structures années 20 comme Jill Tracy et Nicki Jaine qui proposent deux pièces bouleversantes et sulfureuses qui s'approprient les échos d'une époque qu'elles n'ont pas connue pour les marier à leur sensibilité personnelle. Viennent ensuite les groupes qui s'en inspirent beaucoup mais avec un esprit plus déjanté: Revue Noire (excellent même si assez classique dans son approche), les maîtres du genre soit les Dresden Dolls qui marient à merveille esprit Brechtien et punky, leurs clones mélancoliques, les Pretty Balanced ou encore The Brides. Proches mais un brin à part de par un aspect plus glauque, les Français de Katzenjammer Kabarett qui flirtent avec des échos deathrock arrangés à leur sauce, Thoushaltnot qui habille un cabaret classique d'habits gothiques, B.O parfaite pour certains films d'horreur muets. Rozz Williams ? C'est carrément une musique funèbre qu'il nous livre ici sous forme du génial 'Flowers', probablement l'une des chansons les plus tristes du XXème siècle. On connaissait Black Tape for a blue girl sous un jour différent mais il s'en tirent plutôt bien dans cet exercice. Le seul groupe qui ne sonne pas vraiment à sa place ici est Audra puisque leur titre sonne bien plus gothic rock que cabaret (si ce n'est quelques violons en arrière-fond). Heureusement, il est bon et ne nuit donc en rien à la cohérence et la qualité de cette compilation. Certes, les esprits chagrins se plaindront de l'absence du Deadfly Ensemble mais nulle compilation aussi bonne soit-elle ne peut se targuer d'être exhaustive. Croyez-moi, celle-ci est une perle.

note       Publiée le mardi 30 mai 2006

partagez 'Projekt presents A Dark Cabaret' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Projekt presents A Dark Cabaret"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Projekt presents A Dark Cabaret".

ajoutez une note sur : "Projekt presents A Dark Cabaret"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Projekt presents A Dark Cabaret".

ajoutez un commentaire sur : "Projekt presents A Dark Cabaret"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Projekt presents A Dark Cabaret".

cimetiere › vendredi 25 août 2006 - 21:06  message privé !
Tout d'abord la compil est parfaitement organisé les groupes sont bien choisis et les morceaux également. revue noir, jill tracy et nicki jaine nous offre une ambiance sombre avec un chant superbe et un accompagnement mélancolique. Et le "flower" de rozz wiliams est plus qu'impressionnant entierement joué au piano avec une voix tout aussi sublime mais plus mature que les débuts de christian death. Amateur de cabaret et d'émotion jetez vous sur cette compil
Note donnée au disque :