Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Sweetness will overcome

Compilations - Labels › Sweetness will overcome

cd | 16 titres

  • 1 Sewer Election-What Love Am I Supposed To Show You? (4:54)
  • 2 Koeff-Offter (5:11)
  • 3 Skin Area-Post-Raw (6:03)
  • 4 Mnem-Syphilitic Solar Surge (4:49)
  • 5 Jarl-Envägskommunikation (6:21)
  • 6 Moljebka Pvlse-Cora (3:45)
  • 7 Institut-Choose (4:48)
  • 8 Government Alpha-Dimple (3:16)
  • 9 Sharon's Last Party-Cocktail Pussycat (6:05)
  • 10 Treriksröset-Eating Tarmac (3:39)
  • 11 IRM-Like Hearts (5:16)
  • 12 Ochu-Uhmghnn-Trådarna Som Tyglar Samvetets Svets (4:12)
  • 13 Martin Bladh-Safe As Me (5:16)
  • 14 Irgun Z'wai Leumi-Telefunkeln (3:51)
  • 15 Barrikad-I Don't (2:37)
  • 16 Blod-Heartbreaker (3:22)

chronique

La scène noise suédoise se porte bien, merci ! Depuis que Cold Meat Industry a peu a peu délaissé l’extrémisme pour s’orienter dark ambient/dark folk, c’est Segerhuva qui reprend le flambeau en sortant les plus gros (IRM, Sewer Election, Institut…) aux côtés de formations moins connues du ‘grand public’ (sic). C’est à Sewer Election que revient l’honneur d’ouvrir le bal avec un titre qui s’apparente à un combat au fusil-laser dans un avion en flammes. Koeff alias Johanna Rosenqvist (la moitié féminine d’Institut) nous livre une atmosphère plus calme et pesante sur fond de chuchotements/suitements et grincements divers. L’imprévisible Skin Area, toujours soucieux de simuler un espace imaginaire, commence de façon très opaque – un bourdonnement sur lequel des plaques métalliques se posent comme des mots – donne suite à un drone de guitare. Un peu de fraise de dentiste avec Mnem, et de longues vagues death ambient pour Erik Jarl (première moitié d’IRM) dont je vous parlerai plus longuement lors de chroniques concernées. Un Moljebka Pvlse très noise (à l’instar de l’album ‘Tamon’ qu’il a sorti sur ledit label), pas forcément fascinant, tout comme ses autres productions, jamais bien folichonnes (on se souviendra de ‘Sadalmelik’ sur CMI). Institut en plein trip Grey Wolves avec décollage de tympans, flanger et imprécations incompréhensibles, un Government Alpha bien raw digne d’être japonais précèdent l’ovni de service, ‘Sharon’s Last Party’ qui assène quelques subtiles modifications sur une muzak de mauvaise soirée mondaine (Qui a dit James Kirby ?). Du gros monde avec Treriksröset, le projet de Tommy Carlsson, directeur de Segerhuva, pour un titre old-school et IRM avec une fois de plus un objet grande classe, flangé et réverbéré au possible, dans la veine du double-album ‘Virgin Mind’. Ochu nous balance un truc du genre didjeridoo-du-fond-de-ta-cuvette (on pense à Whitehouse début 80’s). Martin Bladh (seconde moitié d’IRM) nous livre quelque chose de plus grinçant et lancinant, dans une veine bien plus expérimentale qu’agressive. Irgun Z’wail Leumi (à vos souhaits), projet parallèle de Projekt Hat, nous replonge dans l’indus minimale des tous débuts, avec des infrabasses et quelques attaques plus aiguës. Un peu d’humour avec Barrikad qui hurle son power-electronics sur fond de musique classique (vous savez, ce morceau ultra connu dont le nom m’échappe, qui fait tagada tagada tadaga tsoin tsoin, merci à celui qui me donnera le nom). On finir sur la noise ‘traditionnelle’ et sexuelle de Blod, formation déjà remarquée pour des raisons que j’évoquerai sur les albums concernés. Un beau monde donc, pour une compilation sans retenue ni clichés, passant du franchement old-school au post-indus expérimental ; bref un sacré catalogue qui fait déjà concurrence à celui d’IKEA pour la domination du pays.

note       Publiée le mercredi 5 décembre 2007

partagez 'Sweetness will overcome' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sweetness will overcome"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sweetness will overcome".

ajoutez une note sur : "Sweetness will overcome"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sweetness will overcome".

ajoutez un commentaire sur : "Sweetness will overcome"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sweetness will overcome".

taliesin › lundi 11 mai 2009 - 08:57  message privé !

My god, et je suis passé à côté de ce truc ? Comme se faisse ? A réparer rapido !

brighter_paëlla_now › vendredi 8 mai 2009 - 16:59  message privé !

Excellente compil tagada tsoin tsoin.

Solvant › lundi 10 décembre 2007 - 15:50  message privé !
Je découvre à l'instant cette terrible compilation (Wotz' soit béni des dieux!) et je dois dire que là, y'a vraiment du gros poisson ! En fait je ne vois pas de point négatif : J'aime tout, l'intro sévère de Sewer Election, la tres bonne surprise de Koeff, le Skin Area (avec x-bass à donf), Mnem, Institut (qui y va à la foreuse du tunnel-sous-la-Manche, broyant l'humanité toute entière), Government Alpha (qui fait l'exploit de défonçer à la harsh même apres Institut), l'énormité radio-active mais vraiment drôle (dansons tous comme des porny zombies) de Sharon's Last Party, Treriksröset tres rosse, l'IRM cosmique plus que class' oui, le "Trådarna..." d'Ochu est vraiment un truc malsain faussement cheap & bien crade (les punks de la clique), M.Bladh est totalement envoûtant & pas sympa du tout (j'adore), l'indus sourd d'Irgun Z' TRES surprenant aussi, les fous de Barrikad (d'autres punks crâmés de la clique) en furie incendiaire & déchaînée et enfin Blod qui défouraille pépére jusqu'à la fin. Les plus faibles sont pour moi les morceaux de Jarl, de Moljebka Pvlse. Je mets la note maxi pour une compil' qui va tourner longtemps dans la chaîne 5,9 -Bravo! Bravo! Bravo!
Note donnée au disque :       
Hallu › mercredi 5 décembre 2007 - 18:52  message privé !
Sûr que Moljebka Pvlse version noise c'est bien minable, surtout les deux albums cités dans la chro. Rien à voir avec le nouveau et excellent "Sadalsuud".