Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard

Compilations - Labels › Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard

  • 2007 - Hypnos, hyp2752 (1 cd)

10 titres - 70:10 min

  • 1 The Language of Rocks (Jonathan Block) 3:33
  • 2 Somna (M. Peck) 8:12
  • 3 Nitrous (Freq. Magnet) 8:06
  • 4 Scarecrow (Kirk Watson) 6:27
  • 5 Ghost Nebula (dreamSTATE) 6:18
  • 6 Strange Attractor (Seren Ffordd) 9:49
  • 7 Behold the Trampled Wheat (Dwight Ashley) 6:38
  • 8 Infection (Justin Vanderberg) 10:14
  • 9 Pandora (Igneous Flame) 5:11
  • 10 Float (Tau Ceti) 5:36

remarques

Pour plus d’info sur cette compilation et en savoir plus sur le label Hypnos, visitez ce site web; http://www.hypnos.com/

chronique

Hypnos est un label américain spécialisé dans une musique ambiante. Une musique cérébrale, de relaxation, qui est un maillage entre l’ambiant profond, le cosmique et les sons de la nature. Pas de mouvements séquencés, ni de rythmes mais une musique atonique qui charme et hypnose les sens. Et qui de mieux que Jonathan Block pour nous introduire dans cet étonnant monde musical de Hypnos? Avec ses courtes ondes réverbérantes qui entrecroisent de fines et limpides boucles synthétisées, The Language of Rocks est de même acabit que Anatomy of Waves. Somna nous projette dans les territoires halieutiques avec des vaguelettes fébriles qui se perdent dans l’étrangeté sonore d’un synthé métallique, aux ondes spectrales, qui se métamorphose en souffles carillonnés. Nitrous est un lent et tranquille mouvement linéaire, qui flotte sur de courtes variations oscillatoires. Un titre d’un néantisme hypnotique, tout comme Ghost Nebula et Strange Attractor. Scarecrow ondoie doucement sur de belles ondes spectrales aux oscillations subtilement variables. Un beau titre où le cosmos devient lyrique, tout comme sur Pandora et Float. Behold the Trampled Wheat est un lent morceau atonal qui se conclut sur de superbes arrangements orchestraux. Alors que Infection nous rappelle les longues proses musicales d’un Steve Roach qui séduit avec un mélange cosmi-tribal. Sounds of a Universe Overheard est une belle collection pour ceux qui veulent planer, rêver ou méditer. Une compilation où l’espace croise la nature sur des compositions où l’atonie froisse une harmonie silencieuse.

note       Publiée le samedi 5 avril 2008

partagez 'Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard".

ajoutez une note sur : "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard".

ajoutez un commentaire sur : "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hypnos Compilation: Sounds of a Universe Overheard".

Wotzenknecht › samedi 5 avril 2008 - 17:41  message privé !
tiens, j'ai "Bleed" de Jeff pearce sur ledit label. Une ambient faite à partir de guitare + réverb'. mouais...