Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Karmanik Collection

Compilations - Labels › Karmanik Collection

cd | 14 titres | 75:55 min

  • 1 XXX Atomic Toejam-I'm A Cop [4:20]
  • 2 En Halvkokt I Folie-Tjänne'ru Teknolukten? [5:22]
  • 3 Systema-Words Of Ignorance [3:47]
  • 4 Deutsch Nepal-Tender Love [3:24]
  • 5 Brighter Death Now-Bites Everything [3:52]
  • 6 Mental Destruction-Streams Of Time [5:23]
  • 7 Ordo Equilibrio-Sic Transit Gloria Mundi... In Extremis [5:24]
  • 8 raison d'étre-Of Dying Relics [4:48]
  • 9 Memorandum-Pura Dalem (Temple Of The Dead) [4:05]
  • 10 In Slaughter Natives-Clean Cathedral Of Deliverance [7:49]
  • 11 Archon Satani-Dies Irae Pt. 2 [7:18]
  • 12 ConSono-Unspeakable Life [5:05]
  • 13 Atomine Elektrine-Oswiecin [4:34]
  • 14 Morthond-Shrivatsa [10:52]

chronique

'C'était mieux avant' qu'on dit toujours. Si l'écurie Cold Meat Industry n'a jamais réellement déçu, force est d'avouer qu'elle tourne un peu en rond ces temps-ci ; c'est donc l'occasion de se replonger dans ses racines pour dégoter les compilations qui n'ont peur de rien, en attendant les chroniques des mêmes artistes, cruellement absents en ces pages. Ca démarre sur les chapeaux de roues avec XXX Atomic Toejam qui nous balance une espèce de techno-métal entre Static-X et Cubanate... quand on sait qu'il s'agit d'une collaboration entre Petter Marklund (Memorandum) et Fredrik Thordendal (Meshuggah), on ne s'étonne plus de rien. S'ensuit le disco-synth-pop ovniesque des délirants En Halvkokt i Folie et l'EBM industriel des très mystérieux Systema pour clore la partie la plus rock'n'roll de la compilation. C'est là que Lina refroidit l'ambiance avec ses petites boucles agaçantes remplies de non-dit et de samples variés que l'on retrouvera sur "Comprendido ! Time Stop !" pour laisser place à papa Karmanik, délicat comme un stégosaure sortant d'un bain de tourbe. L'indus christique de Mental Destruction débarque alors, simple mais efficace, pour ramener les brebis égarées à cyber-Jésus. Arrive la troisième partie de la compile : l'ambient rituelle, avec les débuts d'Ordo Equilibrio, très lo-fi et encore loin de la grandeur du premier album qui n'arrivera qu'en 1995. Pareil pour Raison d'être qui est encore au début de ses possibilités, malgré une excellente ambiance mais bien moins surprenante aujourd'hui. Arrive l'étrange Memorandum, à cheval entre indus tribale et rituel pur ; qui s'incline devant LE maître incontestable, j'ai nommé In Slaughter Natives qui nous gratifie d'une version longue de 'Clean Cathedral' qui aurait bien dû rester sous cette forme sur 'Purgate my Stain' tant la montée en tension est éprouvante et le final grandiose. Sur ces ruines fumantes, le rampant Archon Satani trace son chemin sans la moindre concession, martelant ses pas de mantras sussurrés du meilleur effet. On respire à nouveau sur très beau trio final avec l'électro-ambient de ConSono (proche d'un Raison d'Etre, en plus lumineux), Atomine Elektrine (encore lui !) dans un trip trancey et planant à la Tangerine Dream et le sublime coda, signé Morthound, mêlant tranquillement musique ethnique-tribal-new-age avec brio sans trop se soucier de la ligne éditoriale de son copain Roger. Quand on voit l'homogénéité (la propreté ?) des dernières compilations comme 'All my dead friends', on se demande un peu où est passé l'esprit aventureux du label. Et pour ceux qui seraient tentés de répondre par une allusion rectale, je leur répondrais simplement ceci : c'est celui qui le dit qui y est.

note       Publiée le lundi 24 mars 2008

partagez 'Karmanik Collection' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Karmanik Collection"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Karmanik Collection".

ajoutez une note sur : "Karmanik Collection"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Karmanik Collection".

ajoutez un commentaire sur : "Karmanik Collection"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Karmanik Collection".

Hazincourt › jeudi 26 mai 2016 - 12:29  message privé !

L'une de mes portes d'entrée chez CMI , acheté à sa sortie car il y avait Raison D'Etre, je me souviens que le début m'avait laissé interrogatif, des groupes aux sons étranges et la deuxième moitié m'avait totalement envouté ! Compilation Kult !

Wotzenknecht › mercredi 23 juillet 2008 - 19:43  message privé !
Tous ces groupes auront leurs chroniques, n'ayez crainte !
Note donnée au disque :       
Sahara LaJuive › mercredi 23 juillet 2008 - 19:29  message privé !
Je suis d'accord, une compilation vraiment digne d'interet, qui cristallise en son sein tout une époque, celle que je regrette, ou CMI sorait des disques "personnels" et fideles à un certaine conception musicale qui existait alors, bien, bien bien loin des putasseries actuelles... ; des chroniques sur Mental Destruction seraient fort bienvenues surtout pour The Intensity of Darkness, qui, quoi qu'on en dise est leur véritbale chef d'oeuvre. Avant de partir, je pose un ++++ pour En Halvkokt I Folie et Memorandum, deux groupes, deux bombes.
Note donnée au disque :       
nevromantic › mercredi 23 juillet 2008 - 12:36  message privé !
A quand une chronique de Mental Destruction ? Le morceau qui figure ici est le morceau d'ouverture de leur album "straw", leur masterpiece d'après moi. Depuis toujours mon album préféré d'indus. Quand à la compile ici, elle est vraiment top, on ne peut plus "cold meat industry". Dommage que certains groupes aient produit si peu. Excellente chronique. Je mets 5 parce que "ce n'est qu'une compile".
Twilight › lundi 24 mars 2008 - 22:32  message privé !
avatar
Excellente compilation, sauf erreur la première qui m'a sensibilisé à la CMI philosophy...J'y ai découvert Deutsch Nepal notamment