Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Für Ilse Koch

Compilations - Labels › Für Ilse Koch

vinyl 33t | 13 titres | 45:34 min

  • 1 Imperial Japan  - Under The Victory Banner
  • 2 Musique Concret  - Exit
  • 3 Come  - Come Sunday 2
  • 4 Aleister Crowley  - Nature Of The Beast
  • 5 Nurse With Wound  - Fashioned To A Device Behind A Tree
  • 6 Consumer Electronics  - Lebensraum
  • 7 Leibstandarte SS MB  - Plutoniumetrio
  • 8 Charles Manson  - Cease To Exist
  • 9 Etat Brut  - Necro
  • 10 Viking DDV  - Nordik Perversion
  • 11 Whitehouse  - Mindphaser (Live)
  • 12 Whitehouse  - Anal American (Live)
  • 13 Heinrich Himmler  - Europe Lives

chronique

Styles
ambient
dark ambient
indus
noise
power electronics
Styles personnels
parade des atrocités

Hormis peut-être les plus puceaux d'entre vous, tout le monde connaît -au moins de nom- cette compilation, probablement la plus mythique du petit monde de l'électronique sombrex, et ce à plusieurs titres : son concept tout d'abord, sulfureux hommage à l'épouse de Karl Otto Koch (cancres, à vos livres d'histoire), démarche qualifiée d'odieuse par les non-initiés et quelques pisse-froid, mais adressée au fond par des fétichistes de la mort pour des fétichistes de la mort... de l'élitisme pas très finaud je l'accorde, mais de bonne tenue tout de même pour peu qu'on ait un minimum d'appétence pour la déviance ; sa pochette ensuite, signée Stapleton, qui plante un sordide décor, façon diaporama de corps et d'esprits malmenés, histoire de dissuader les rebelles du dimanche qui auraient pu acheter l'objet «juste par curiosité», et histoire aussi d'attirer les pervers, les avoués comme les refoulés ; son gentil organisateur ensuite, William Bennett en personne, qui a bien dû s'amuser à faire son marlou, réunissant non seulement la crème du dark indus de l'époque, mais convoquant de plus à travers quelques extraits bien sentis quelques guest stars de renom : Aleister Crowley, Charles Manson, Heinrich Himmler... rien que du VIP 100% pur porc, c'est vrai qu'on n'a rien trouvé de mieux pour faire grimper l'audimat ; sa musique enfin, oh oui misère cette musique ô combien dépravée qu'on chérit tant : du bizarre (Musique Concret), du glauque (Etat Brut, fascinant, à se passer en boucle), du violent (Whitehouse), du pervers pépère (Nurse With Wound, dans une forme épatante), du poisseux (Leibstandarte SS MB, Viking DDV - qui n'est autre que Club Moral), du vicelard (Come, Consumer Electronics), bref que du bon. Et même si aujourd'hui il vous faudra débourser une coquette somme d'argent pour vous procurer cet objet unique, sachez qu'il en existe une réédition partielle et décemment remasterisée sur la compilation «Anthology 2» parue chez Susan Lawly ; nul besoin donc de vous ruiner pour vous faire plaisir.

note       Publiée le samedi 7 août 2010

Dans le même esprit, VL vous recommande...

partagez 'Für Ilse Koch' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Für Ilse Koch"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Für Ilse Koch".

ajoutez une note sur : "Für Ilse Koch"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Für Ilse Koch".

ajoutez un commentaire sur : "Für Ilse Koch"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Für Ilse Koch".

taliesin › lundi 9 août 2010 - 23:41  message privé !

Des noms dignes d'intérêt, mais hélas franchement rien de transcendant ici au sein de ce rassemblement...

Note donnée au disque :       
heirophant › samedi 7 août 2010 - 23:18  message privé !

Puérile...