Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Hostile

Compilations - Labels › Hostile

cd | 12 titres | 45:28 min

  • 1 Tribal Poursuite - L'espace d'un spasme [02:52]
  • 2 Oscar Nip - La face [03:46]
  • 3 Oneyed Jack - Tribe [03:20]
  • 4 Kickback - Down [03:31]
  • 5 Atomic Kids - Zob [03:28]
  • 6 Mass Hysteria - Full of Wit [04:45]
  • 7 Les improductifs - Rodney King [02:58]
  • 8 X Syndicate - Do It [03:27]
  • 9 Lofofora - Really TV [04:01]
  • 10 Marousse - Ma planète [02:53]
  • 11 Sept - Fils de pute [03:46]
  • 12 Fuzzz - Et Dieu créa la femme [06:34]

line up

Kickback, Tribal Poursuite, Oscar Nip, Oneyed Jack, Atomic Kids, Mass Hysteria, Les Improductifs, X Syndicate, Lofofora, Marousse, Sept, Fuzzz

remarques

Les morceaux de cette compilation sont tous extraits du catalogue Virgin France de l'époque.

chronique

S'embarquer dans les chroniques de compilations n'est pas forcément chose facile à faire. Déjà, quelles compilations ? Sur quels critères les sélectionner ? Certaines sont devenues cultes, d'autres furent oubliées ; certaines marquent l'esprit du temps d'une manière ou d'une autre, d'autres sont juste des objets promotionnels moches et inutiles. A l'heure où le besoin se fait sentir en France de dire "Fuck You" via doubles cds pleins de death et de black metal, je voulais revenir sur une paire d'objets m'ayant marqué, et j'imagine bien que je ne suis pas le seul, donc allez, partageons comme des vieux hippies ! La première la voici : Hostile. Hostile comme le nom du label Hostile, qui fut surtout un label hip hop, raclant les premières miettes du rap de gangster à la française en publiant les disques de Rohff, Ministère A.M.E.R. et d'Ärsenik, Diam's (hem), et Seth Gueko... mais une de leurs premières sorties fut celle du premier album de Kickback ! Et une de leurs premières compilations, avant la deuxième du nom entièrement hip hop ("Hostile Hip Hop" sorti en 1996), juste avant d'avoir décollé les fesses du côté metal hardcore de la force jeune de France fut cette "Hostile" tout court. Lecteur à ce moment là de papiers comme "Rage", et témoin passif d'une vague rap fusionné avec du metal en pleine formation tsunamique dans les charts, et dans les garages des djeunz qui veulent gratter de la musique, je me procurai donc ce truc qui à l'époque sortait vraiment de l'ordinaire des compiles pourries d'Eurodance ou de rock post-grunge, et l'écoutai des centaines de fois. Les années passent, je me suis dit : "tiens, on va retenter le coup pour voir si on a changé". Alors je ne vais pas laisser balbutier le suspense trop longtemps : ON A CHANGE. Hem. Bon. Oui. Oui, cette compilation regroupe ce qui se faisait de plus underground et prometteur en terme de fusion hardcore / punk / metal / rap... mais en France - et c'est ptet ça qui pêche. Parce qu'entre les morceaux en angliche franchouillard, et ceux en franchouille englishé qui veulent sauver la terre des méchants qui la polluent, y a comme un vide qui me happe aujourd'hui en ce mois d'aout 2015. Bon, je retape la mémoire : qu'est-ce qui me plaisait là-dedans en 1995 ? Les rythmes endiablés - en fait des copiés/collés de ce fameux rythme jazz entendu dans les albums de Public Enemy etc. utilisé jusqu'à overdose ici ? Les paroles critiques héritières de la scène alternative des années 80 - en fait des discours un peu gnangnan et à côté de la plaque sur la société et le désastre, un peu comme celui de Manu Chao quand il se fait interviewer à propos de Laibach ? Le gros son de guitare saccadé - en fait vachement pompé sur des groupes comme Senser ou RATM mais en moins pêchu, moins créatif ? Certains groupes que j'écoutais beaucoup à l'époque - Lofofora, mais maintenant j'peux plus, Kickback, mais ça sera tellement mieux plus tard, Oneyed Jack mais comme j'vous disais j'ai réécouté Senser depuis... ? D'autres groupes complètement inconnus que je me plaisais à me dire "ouais, y a que moi qui les connait - Tribal Poursuite, mais aujourd'hui j'ai beaucoup de mal, Atomic Kids idem avec leur "zob" - ralalah, les paroles quoi, Marousse tout pareil, bon dieu, "je te plumerai" me donne des envies régurgitatives après ce bon déjeuner, le "Rodney King" devenu "René King" grâce à l'accent abominablement frenchy du rappeur des "Improductifs" ? Mais qu'est-ce qu'on peut donc garder de cette compilation aujourd'hui ? Bien peu de choses à vrai dire, tout ce son ayant extrêmement mal vieilli, on sent des leitmotiv simplistes un peu partout, du ragga qui se mélange les pinceaux aux mêmes rythmes hip hop multipliés à outrance sans trop fouiller dans ce qui pourrait être vicieux là-dedans - ailleurs au même moment, entre bien d'autres bidules foisonnants il y avait quand même les projets de Broadrick, Harris ou Laswell, ça laisse un peu notre petit peloton Hostile dans les choux. On pourrait citer quand même Kickback avec un de leurs premiers morceaux qui reste du hardcore bien tradi et bien interprété, le morceau d'X Syndicate comme une espèce de "Therapy?" couillu à la française, ou même le Oneyed Jack qui garde encore sa dose de glauquitude dopée. Le reste est irrémédiablement noyé par les fautes de goût dans les textes et la réappropriation assez maladroite du metal fusion sauce forestière, certains en faisant même un bizness qui ravira les ondes du top 50 - Lofofora et Mass Hysteria en tête de gondole des festoches de France. Mon adolescence grince donc, mais c'est comme ça, ce disque n'ira pas plus haut que 2 billes grâce à la raison retrouvée, et surtout à cause d'un manque de liant dans le passage de relais entre générations dites alternatives en France. Snif.

note       Publiée le jeudi 6 août 2015

partagez 'Hostile' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hostile"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hostile".

ajoutez une note sur : "Hostile"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hostile".

ajoutez un commentaire sur : "Hostile"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hostile".

yog sothoth › vendredi 7 août 2015 - 14:22  message privé !
avatar

xKxIxCxKxBxAxCxKx entre Oneyed jack et Mass hysteria, c'est tellement 90s !

dimegoat › jeudi 6 août 2015 - 17:45  message privé !

Dire que j'ai vu la moitié de ces groupes en concert. Folle jeunesse!

Raven › jeudi 6 août 2015 - 15:30  message privé !
avatar

Marousse...! bwak putain le flashback qui fouette, sampler genre rock sound trouvé dans un carton puant le shit à la MJC, mec de FFF sur la pochette... manque plus que Silmarils et Aston Villa et c'est bon, back to the ol'days....