Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSpecimen › Wake the dead

Specimen › Wake the dead

cd | 12 titres

  • 1 Wake the dead
  • 2 Carcrash
  • 3 Too much bondage (and not enough discipline)
  • 4 New religion
  • 5 Demons are ghoul's best friend
  • 6 Every day is Halloween
  • 7 Souvenirs of surgery
  • 8 Haunted house
  • 9 Medicine man
  • 10 Give what you get
  • 11 Friends in the dark
  • 12 The thrill of the kill

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Olli Wisdom (chant), Jon Klein (guitare), Kev Mills (basse), Chris Bell (batterie), Johann Bley (clavier)

chronique

Styles
indus
rock

Les morts, mec, ils en peuvent plus, ils sont tellement sollicités entre les tests chimiques secrets du gouvernement, les virus qui les changent en zombies, les chasseurs de cadavres, les séances de magie noire et j’en passe, quand il ne s’agit pas de jouer les mannequins pour des pochettes d’album…Oui, j’imagine qu’il aiment bien faire la teuf de temps à autre mais ils ont aussi le droit d’avoir la gueule de bois. ‘Wake the dead’, réalisé grâce au crowfunding…En vilain persifleur, je pourrais me demander si les ‘dead’ ne seraient pas les Specimen eux-mêmes ? Leur live de réunion était plutôt sympa cela dit mais on aurait pu en rester là parce que ce nouvel opus n’est pas franchement excitant. L’ennui avec ces types, c’est que bien que mineurs musicalement, ils auront laissé une empreinte indéniable dans les 80's au regard de ce qu’ils incarnaient (look et musique), le parfait esprit batcave entre glam, macabre en plastique, décadence post punk mais aujourd’hui ? Textes et attitude peut-être ? Niveau musique, c’est franchement pas l’éclate, une sorte de mélange entre Marilyn Manson, le glam rock et des miettes gothiques, avec une inspiration assez proche du néant. Comprenons-nous bien, les structures glam c’est obsolète mais toujours jouissif; souci, ces grosses guitares dessus qui se calquent assez mal, des mélodies totalement plates et sans goût, quelques tics de production modernes (‘Demons are ghoul’s best friend’ est assez moche de ce point de vue avec ses effets merdiques sur le chant, idem pour les beats technoïdes de ‘Every day is Halloween’; pourtant, c'est Youth derrière les manettes) et un chant trop mixé en arrière (très dommage pour Olli Wisdom qui a toujours un beau timbre). Est-ce un crime de vouloir évoluer ? Non mais c’est comme coller de force des lambeaux de deux époques, ça sonne artificiel; qui plus est, des centaines de formations ont opéré dans le même registre avec beaucoup plus de talent. Dévisser les clous du cercueil a pris du temps car l’autre problème est que nos Specimen moisis débarquent avec plus de dix ans de retard. Si leur disque était sorti à la fin des 90’s, il aurait mieux collé à l’air du temps qui, j’en conviens, n’est pas toujours un critère pertinent. Pas grand chose à retenir de ces douze chansons qui finiront rapidement à la fosse commune; on espère seulement qu’ils laisseront enfin dormir ces pauvres maccabées et qu’on pourra mâter avec nostalgie les vieux posters de Johnny Slut avec son mohawk noir et ses maquillages incroyables.

note       Publiée le dimanche 31 juillet 2016

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

partagez 'Wake the dead' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Wake the dead"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Wake the dead".

ajoutez une note sur : "Wake the dead"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Wake the dead".

ajoutez un commentaire sur : "Wake the dead"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Wake the dead".