Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Svensk Bonnasynth

Compilations - Labels › Svensk Bonnasynth

vinyl33t | 7 titres

  • 1 Kord - I, Sexuality [4:46]
  • 2 Monster Apparat - Music Is Art, Not Fashion [4:07]
  • 3 Adolf Filter - Klyftan Stor [3:21]
  • 4 Adolf Filter - River Of Chebar [3:12]
  • 5 Monster Apparat - Swedish Entry [3:10]
  • 6 Kord - Dr. Svend [4:24]
  • 7 Unknown Artist - Untitled

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Adolf Filter, Kord, Monster Apparat

remarques

Edition limitée à 320 copies

chronique

La synth-pop est un genre bien plus difficile qu'il n'y paraît, où il est si simple de se complaire dans la facilité molle d'un rythme binaire, appuyé de synthé à un doigt et de paroles lénifiantes. Du vain, du creux, voilà ce qui guette qui voudrait s'y lancer. Le piège, Enfant Terrible le connaît bien, label préférant la qualité à la quantité (environ 6 sorties par an seulement), parce que la parcimonie prend valeur de hauteur dans le choix, et qu'une ligne de conduite intègre vaut toutes les stratégies de fidélisation d'un public présumé connaisseur. Ici, c'est la Suède qui a été mise à l'honneur par le label, à travers trois formations montantes, prometteuses, et néanmoins déjà reconnues (plus un invité anonyme signant une bonus track en fin de face B). Kord, tout d'abord, possède sans nul doute ce qu'on appelle le sens de l'entertainment : procédant de voix vocodées, de rythmes entraînants, d'un arpégiateur mesuré et judicieusement placé, Johan, son unique membre, a le chic pour pondre cette petite mélodie entêtante qui tu siffleras toute la journée (rhaaa, le thème de «Dr Svend»!). C'est bien simple : le Kraftwerk de «Das Modell» n'est pas loin. Dans le genre réussi, les deux compères d'Adolf Filter ne déçoivent pas non plus. J'avoue mon faible pour leurs fantastiques lignes de basse au SH-101, filtre modulé comme il se doit, alors que se dessinent nappes aériennes et oscillations de bon aloi qui nous racontent d'invraisemblables théories sur les UFO. Même si la thématique, cheesy à souhait, ne m'accroche pas du tout, force est d'admettre qu'elle ne gâche en rien mon irrépressible et systématique envie de me trémousser. Bref, ça fonctionne vraiment très bien. Monster Apparat, enfin, apparaît en comparaison plus faible dans ses compositions et ses textes, plus linéaire et répétitif, plus premier degré. La faute principalement à ces lignes de basse dures qui ne convainquent pas, par manque de feeling, d'imprécision, d'accident, de nuance. Tout le contraire d'un DAF, par exemple. Ca reste de bonne tenue, je ne crache pas dans la soupe, mais nettement inférieur aux deux autres formations. Des compilations comme ça, je veux bien en chroniquer tous les jours ! (4,5/6)

note       Publiée le dimanche 15 juillet 2012

partagez 'Svensk Bonnasynth' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Svensk Bonnasynth"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Svensk Bonnasynth".

ajoutez une note sur : "Svensk Bonnasynth"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Svensk Bonnasynth".

ajoutez un commentaire sur : "Svensk Bonnasynth"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Svensk Bonnasynth".

novy_9 › mercredi 18 juillet 2012 - 16:18  message privé !

Enfant Térrible est label dès plus intéressant ! Adolf Filter c'est vraiment bien !! je vous conseillerais aussi Bran ou Nosztalgia Direktíva, les turques de Kim Ki O, ou la réédition de Ende Shneafliet ! un label a suivre pour son originalité.

Note donnée au disque :       
A.Z.O.T › lundi 16 juillet 2012 - 01:38  message privé !

Dr Svend est super addictive, la comparaison avec das modell est très bien vue

ericbaisons › dimanche 15 juillet 2012 - 18:05  message privé !

faut chroniquer Milligram retreat avant!

VL › dimanche 15 juillet 2012 - 17:14  message privé !
avatar

Tut/rur c'est moins homogène comme ligne directrice, plus inégal, c'est sûr. Je pense d'ailleurs que je préfère leurs premières productions (2005-2007). Après j'ai été déçu et j'ai donc décroché.

GinSoakedBoy › dimanche 15 juillet 2012 - 16:16  message privé !

D'après mes souvenirs pas si lointains, mon sentiment d'écoute était tout à fait comme le tien VL, même pour les relatives baisses de régime avec les morceaux de Monster Apparat, et pour le plaisir, l'entrainement instantanés que créent les machines. Mêmes les sorties plus récentes continuent de confirmer l'excellence du label (contrairement à Tut/rur dont je ne connais pas les toutes dernière sorties cependant, j'hésite à me lancer).

Note donnée au disque :