Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › ...All my dead friends

Compilations - Labels › ...All my dead friends

15 titres - 74:31 min

  • 1/Atrium Carceri-End titles
  • 2/Golgatha-Rite of spring
  • 3/Rome-A la faveur de la nuit (version one)
  • 4/Beyond Sensory Experience-In the midst of death
  • 5/Medusa's Spell-Lulling
  • 6/Decadence-Love is for ever
  • 7/Coph Nia-Hymn to Lucifer (premix)
  • 8/Hrafn-Crawl into dread's labyrinth act 1
  • 9/All My Faith Lost ...-The waves
  • 10/Stormfågel-Halgass
  • 11/Pimentola-Psychopompos
  • 12/Tharmapsal-Molecules, out!
  • 13/Letum-Death will be my friend
  • 14/Foundation Hope-Troubled herd crawling
  • 15/For Greater Good-Le jugement Du Roi en Jaune

enregistrement

Enregistré en divers lieux, 2005-2006

remarques

CD digipack+livret 12 pages.

chronique

Comme à son habitude et pour marquer un palier toutes les 50 références ou presque, le label culte suédois livre sa nouvelle compilation (faisant suite à Flowers Made of Snow parue en 2004) à l’intitulé teinté d’humour noir typique. Rappelant par son design (un beau digipack noir avec livret) et son éclectisme frappant la fameuse compilation The Absolute Supper sortie en 1998, "…All my dead friends" a la saveur d’un retour à l’âge d’or du label. Aux côtés des artistes de l’écurie CMI à l’actualité récente ou à venir apparaissent des projets non résidents du label mais s’inscrivant par leur personnalité dans la logique de promoteur de talent de Roger Karmanik, chef d’orchestre de cette macabre symphonie. Envolées martiales et néoclassiques avec Coph Nia (qui offre un avant-goût de son futur diptyque rituel), l’inconnu Hrafn (au morceau prenant mais qui traîne un peu trop en longueur) et For Greater Good. Un peu d’électronique avec Pimentola (intéressant mais pas toujours pertinent, attendons l’album), les vétérans Beyond Sensory Experience et les Français Tharmapsal, outsiders de cette collection avec un univers tribal efficace et véritablement personnel ; les accords et litanies neofolk ou heavenly que le label a ostensiblement développé ces dernières années s’incarnent pour le meilleur en Rome, All My Faith Lost, Medusa’s Spell et pour le pire en Decadence (sirupeux) et Stormfagel (bancal et pénible). L’autre marque de fabrique de CMI, la dark-ambient, est ici représentée dignement avec les excellentes participations de Foundation Hope, :Golgatha:, Letum et Atrium Carceri, ces deux derniers relevant le niveau de leurs dernières productions plutôt fades. La diversité du label ainsi habilement représentée confère à …All my Dead Friends une qualité que beaucoup de compilations du cru oublient en cours de route, à savoir la capacité à simultanément se distinguer et rester cohérentes.

note       Publiée le lundi 22 janvier 2007

partagez '...All my dead friends' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "...All my dead friends"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "...All my dead friends".

ajoutez une note sur : "...All my dead friends"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "...All my dead friends".

ajoutez un commentaire sur : "...All my dead friends"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "...All my dead friends".

Wotzenknecht › lundi 2 avril 2007 - 13:51  message privé !
Très calme par rapport à certaines agressions fidèles à CMI, pour ma part j'ai apprécié la siruperie de Decadence, bonne surprise en découvrant Thrarmapsal et Hrafn, bref ça m'a ouvert un peu sur la face la moins violente du label, sans MZ.412, ISN, BDN et autres consorts enragés.
Note donnée au disque :