Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Labels › Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson

Compilations - Labels › Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson

9 titres - 58:39 min

  • 1/STRATUM TERROR Killing me
  • 2/RAISON D'ÊTRE The mournful wounds
  • 3/ATOMINE ELEKTRINE Plasmoid detection
  • 4/CATACLYST As he scourged the Earth
  • 5/PANZAR Industrielle massenmord
  • 6/NECROPHORUS Arcane angelicum
  • 7/BOCKSHOLM Bi-Rath, the beast of the forge
  • 8/SVASTI-AYANAM Chenrezig
  • 9/GRISMANNEN Psychedelic rectoscope

enregistrement

Toutes compositions par Peter Andersson 1999-2001, sauf 1 par P.Andersson et Tobias Larsson, 4 par P.Andersson et Johanna Rosenqvist, 7 par Peter Andersson et P.Andersson

line up

Atomine Elektrine, Necrophorus, Raison D'etre, Raison D'Être, Atomine Elektrine, Panzar, Necrophorus, Svasti Ayanam, Grismannen : Peter Andersson (tous instruments) ; Stratum Terror : Peter Andersson & Tobias Larsson ; Cataclyst : Peter Andersson & Johanna Rosenqvist (Institut) ; Bocksholm : Peter Andersson & Peter Andersson (Deutsch Nepal)

remarques

CD digipack coulissant+livret 12 pages en papier glacé.

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark-ambient, harsh industrial

Cette compilation est vraiment intéressante, et ce à plus d'un titre. En premier lieu, c'est la première fois que tous les projets de Peter Andersson, essentiellement reconnu pour son fabuleux Raison D'Être, sont réunis sur un seul support. Tous les titres de ce disque ont été composés à cette seule intention, constituant un véritable spectre de l'imagination de ce compositeur aux facettes multiples : dark-ambient avec Raison D'être, Necrophorus, Svasti-Ayanam (projet défunt), space-ambient avec Atomine Elektrine, indus-noise pour Stratum Terror ou Panzar, ambient expérimental avec Bocksholm ou le délirant Grismannen.Une diversité surprenante et surtout crédible qui conforte l'incroyable talent du suédois. Et lorsqu'il s'aventure dans l'ambient indus à la The Moon.../Ordo Equilibrio avec Cataclyst (avec Johanna Rosenqvist d'Institut ; projet abandonné à ce jour), on en redemande. Un très bon album de découverte pour les non-initiés, et une perle de plus pour les fans collectionneurs.

note       Publiée le mercredi 10 septembre 2003

partagez 'Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson".

ajoutez une note sur : "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson".

ajoutez un commentaire sur : "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Perception multiplied, multiplicity unified : the manifold of Peter Andersson".

taliesin › jeudi 11 septembre 2003 - 15:38  message privé !
Dis-moi Twilight, fan de Raison d'Etre devant l'éternel, j'envisage l'acquisition de l'album de 'Svasti-Ayanamm' (dont je n'ai jamais entendu un seul morceau par ailleurs). Que penses-tu de ce projet ?
Marco › jeudi 11 septembre 2003 - 01:38  message privé !
avatar
Hé hé, oui on dirait que je suis l'homme qui chronique plus vite que ton ombre :))
Twilight › mercredi 10 septembre 2003 - 23:53  message privé !
avatar
Tu m'as devancé sur ce coup-ci , hi hi,et c'est aussi bien...la vénération que je porte à Raison d'être n'est un secret pour personne et cette compilation est un apperçu de la créativité du bonhomme et de son talent, même si pour des projets aussi intense que Necrophorus ou Stratum Terror, un titre c'est peu pour saisir la profondeur du concept. Excellente initiative dans un packaging superbe, indispensable...
Note donnée au disque :