Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHerbie Hancock › Maiden voyage

Herbie Hancock › Maiden voyage

5 titres - 42:12 min

  • 1/ Maiden Voyage (7:58)
  • 2/ The Eye of the Hurricane (6:02)
  • 3/ Little One (8:49)
  • 4/ Survival of the Fittest (10:07)
  • 5/ Dolphin Dance (9:16)

enregistrement

Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 17 mai 1965

line up

Ron Carter (contrebasse), George Coleman (saxophone ténor), Herbie Hancock (piano), Freddie Hubbard (trompette), Tony Williams (batterie)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité.

chronique

Styles
jazz
jazz modal
musique improvisée
Styles personnels
freebop > modal

"Maiden Voyage"... ou "Empyrean Isles + 1". Le surnombre en l'occurence, c'est George Coleman, saxophoniste de l'ombre qui, bien qu'ayant intégré le Miles Davis Group du temps de "Seven Steps to Heaven", continue en vers et contre tout à ne pas vouloir froisser son égo dans des collaborations qui auraient pu avoir sur son mental d'irrémédiables conséquences. Lesquelles ? Allez le lui demander... Pendant ce temps, le "traître" (souvenez-vous ; c'est tout de même lui qui a claqué la porte au nez de Miles, et non l'inverse... bonjour l'affront !) est malgré tout accueilli à bras ouvert par Hancock pour enregistrer une nouvelle session Blue Note en compagnie du même line-up qui nous avait déjà gratifié de l'excellent "Empyrean Isles". "E.S.P." n'est pas encore sorti que "Maiden Voyage" nous donne déjà un sérieux avant-goût de ce qui nous attend. Hubbard Davise, Coleman Shorterise... L'effet en trompe-l'oeil est saisissant. Moins radical dans son approche que son essai précédent, "Maiden Voyage" incarne malgré tout l'apogée stylistique du pianiste, et est à ce dernier ce que "Ju Ju" ou "Speak No Evil" est à Wayne Shorter. Les phrasés abstraits et dégingandés, les mêmes qui feront la marque de fabrique du quintette de Miles (et comprenez moi bien ; quand je dis "les mêmes" je veux dire "dans le même genre" - s'il y en a encore après ça pour me reprendre, c'est sans espoir) s'insèrent ici au détour des thèmes de "The Eye of The Hurricane" ou "Survival of The Fittest". Écrites avec une infinie précision et une vision claire de l'objectif visé, les pièces de Hancock sont assez maléables que pour permettre à tous de laisser libre cours à leur imagination. Tour à tour mélodique et rythmique, Herbie Hancock maîtrise son propos avec doigté. Le tout étant circonscrit par deux titres devenus depuis des classiques indémodables, à savoir la plage titre et le magnifique "Dolphin Dance", irréels, subtils, vaporeux. Avec "Empyrean Isles", le Hancock période Blue Note qu'il faut avoir écouté (à défaut de les posséder).

note       Publiée le jeudi 18 janvier 2007

partagez 'Maiden voyage' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Maiden voyage"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Maiden voyage".

ajoutez une note sur : "Maiden voyage"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Maiden voyage".

ajoutez un commentaire sur : "Maiden voyage"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Maiden voyage".

Klarinetthor › jeudi 13 juillet 2017 - 17:09  message privé !

Les memes avec le petit nouveau au saxo qui se débrouille vraiment bien... et qui a pourtant eu une carrière solo plutot discrete par rapport à ceux qui ont accompagnés Miles et Herbie. Un petit peu moins d'ambiance que sur Empyrean mais des morceaux encore plus marquant.

Note donnée au disque :       
Botherhood › dimanche 21 janvier 2007 - 20:10  message privé !
Profond.
Note donnée au disque :       
stickgrozeil › vendredi 19 janvier 2007 - 12:27  message privé !
Pas mieux
Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › jeudi 18 janvier 2007 - 17:26  message privé !
Yeah du Herbie!! Le meilleur album de sa période Blue Note!
Note donnée au disque :