Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJudas Priest › Sin after sin

Judas Priest › Sin after sin

cd • 8 titres

  • 1Sinner
  • 2Diamonds and rustreprise de Joan Baez
  • 3Starbreaker
  • 4Last rose of summer
  • 5Let us prey / Call for the priest
  • 6Raw deal
  • 7Here come the tears
  • 8Dissident aggressor

enregistrement

Enregistré aux Ramport Studios

line up

Rob Halford (chant), Simon Phillips (batterie), Glenn Tipton (guitares), K.K. Downing (guitares), Ian Hill (basse)

remarques

A l'origine le titre "Let us prey" était le titre 5 et le titre 6 était "Call for the priest/Raw deal". Il s'est avéré par la suite qu'il y avait eu une erreur à la base et que "Let us prey" ne correspond qu'à l'intro du cinquième titre et la continuité est "Call for the priest" avec le sixième titre "Raw deal".

chronique

Styles
rock
Styles personnels
rock mélancolique

Voilà, la machine est lancée et rodée. "Sin after sin", troisième album des anglais, enfonce le clou, toujours dans un style rock alternant titres rapides et énergiques avec des ballades mélancoliques. Il s'agit du premier album studio de Judas Priest que j'ai acquis, il garde un certain charme pour moi et contient beaucoup de morceaux hélas un peu trop oubliés comme l'élaboré "Sinner" ou le triste "Here come the tears" ou encore l'énergique "Dissident aggressor (massacré 10 ans plus tard par Slayer...). Il s'agit certainement de l'album le plus gentillet du répertoire du groupe (bien que "Call for the priest" soit bien pêchu !) avec une production très douce ne mettant pas du tout en avant les guitares et avec aux fûts le célèbre et excellent Simon Phillips, le groupe ayant toujours du mal à trouver un batteur stable (le troisième en trois albums !). Limite, j'ai l'impression par moments d'avoir affaire à un disque de rock progressif 70's ! On retrouve aussi la reprise de Joan Baez, "Diamonds and rust", déjà présente sur "Rocka rolla" dans une version à peine plus boostée mais très réussie. Avec le temps, je trouve qu'il s'agit à la fois de l'album le plus mélancolique et triste des anglais ("Last rose of summer") mais aussi celui qui a le plus vieilli ! Ce son de batterie sans consistance, merde ! Il est aussi difficile de succéder à un album aussi abouti et excellent que "Sad wings of destiny", mais cela ne doit pas pour autant dire que cet album est décevant, bien au contraire, mais une meilleure production (pourtant faite par Roger Glover de Deep Purple !) un peu plus puissante lui aurait permis, je pense, de mieux affronter l'épreuve du temps !

note       Publiée le jeudi 21 février 2008

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Sin after sin" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Sin after sin".

notes

Note moyenne        21 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Sin after sin".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Sin after sin".

Giboulou Envoyez un message privé àGiboulou

Quand j'écoute Simon Phillips sur Dissident Agressor, 2 idées s'entrechoquent dans mon crâne : 1) Tu peux être un génie en musique et faire de la merde sur toute une carrière (cet album faisant exception) 2) les dieux proclamés de la batterie option double grosse caisse qui se sont essayés à reprendre ce morceau (Dave Lombardo, Scott Travis) se sont lamentablement vautrés sur l'exercice. Bref, un morceau étrange et fascinant, vraiment à part dans la galaxie métal. Sinon, on note que, dès le début de carrière, le groupe alterne avec chaque album entre hard rock atmosphérique (rocka rolla, cet album, killing machine, point of entry) et une tendance plus heavy / directe (sad wings, stained class, british steel). Du coup, t'as souvent 2 idéaux types de fan un peu irréconciliables sur le sujet (Nicko -Painkiller vs Raven-Blood Red Skies pour schématiser). L'air de rien, ce groupe experimentait pas mal...notamment sur le son, ce qui était parfois interprété comme une volonté commerciale.

Message édité le 23-06-2022 à 20:45 par Giboulou

taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

Il me plaît un petit peu moins que ceux qui précédent, mais 4 bouboules tout de même ;-) Il y a de très bons moments comme "Raw Deal" et surtout "Dissident Aggressor" (que j'avais auparavant connu via Slayer, mais il est vrai que l'original surpasse la reprise) ainsi que, sur le CD avec bonus, "Race with the devil" !!!

Note donnée au disque :       
dimegoat Envoyez un message privé àdimegoat

Le son est vraiment mollasson, on se croirait presque 10 ans en arrière. Cela dit, les compositions sont tellement bonnes et l'ambiance si prenante que je l'écoute régulièrement. Même les morceaux guimauve touchent mon petit coeur.

Note donnée au disque :       
stankey Envoyez un message privé àstankey

Très agréable, très mélodique. C'est sur, ne pas l'aborder de front comme un grand album de Hard Rock, ça aide :) Un de mes préférés, que je ne laisse jamais aux oubliettes !

Note donnée au disque :       
docteur.justice Envoyez un message privé àdocteur.justice

moi j'aime plus simon philipps