Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLast Exit › The noise of trouble

Last Exit › The noise of trouble

  • 1987 - Enemy, EMY 103-2 (1 cd)

cd | 8 titres | 39:45 min

  • 1 Straw Dog/You Got Me Rockin'/Take Cover/Ma Rainey/Crack Butter [5:52]
  • 2 Pig Cheese [1:56]
  • 3 Panzer Be-Bop [9:01]
  • 4 Base Metal [2:28]
  • 5 Blind Willie [6:21]
  • 6 Needles Balls [4:56]
  • 7 Civil War Test [1:59]
  • 8 Help Me Mo, I'm Blind [7:12]

enregistrement

Parco Space Part 3 et Pit Inn, Tokyo, Japon, 2 & 5 octobre 1986

line up

Peter Brötzmann (saxophone baryton, saxophone ténor), Herbie Hancock (piano), Ronald Shannon Jackson (batterie, chant), Bill Laswell (basse), Akira Sakata (clarinette basse, saxophone alto), Sonny Sharrock (guitare)

chronique

Styles
jazz
free jazz
jazzcore
Styles personnels
free jazz > jazzcore

Tout comme le premier Last Exit, "The Noise of Trouble" est lui aussi un enregistrement live, assemblé cette fois autour de deux performances données par le groupe fin 1986 respectivement au Parco Space et au Pit Inn de Tokyo. En fait, excepté "Iron Path" qui suivra d'ici peu, tous les albums de Last Exit proviennent de la scène, ce qui en dit long sur le caractère unique de cette formation à la durée de vie expéditive (pas plus de deux ans) dont le terrain de jeu principal restait les salles de concerts où leur immuable volonté d'improviser leur permettait de se réinventer un peu plus chaque jour. Trois petites subtilités, de la plus anodine à la plus significative, permettent de déterminer quelle place dans la hiérarchie de leur discographie cette nouvelle réalisation se doit d'occuper. "The Noise of Trouble" se fait un point d'honneur à signaler la présence du clarinettiste japonais Akira Sakata, ainsi que celle de Herbie Hancock. Il faut rétablir la vérité historique ; en réalité, les deux musiciens ne participent pas à l'effort de groupe, chacun d'eux contribuant à en élargir la palette sonore, l'un sur "Needles Balls" pour un duo d'instruments à vents à vocation volontairement comique par instants, l'autre sur "Help Me Mo', I'm Blind", où rien de vraiment déterminant ne se produit. De manière générale, ce live au Japon est celui où les racines blues transparaissent le plus, notamment à cause (ou grâce) aux interventions vocales de Ronald Shannon Jackson (le medley "Straw Dog/You Got Me Rockin'/Take Cover/Ma Rainey/Crack Butter" qui sent le chaud et le froid, et parfois même le réchauffé). On est en droit de se poser la question : quel réel besoin de le revendiquer ? Le blues restant au demeurant le langage musical sur lequel il est le plus facile d'improviser... Le propos n'en est pas fondamentalement déforcé mais au milieu de ces diversions et autres exercices de style ("Panzer Be-Bop", "Pig Cheese"), "The Noise of Trouble" est certes un nouvel élément à rajouter au dossier, mais pas un de ceux qui nous en apprendra le plus sur Last Exit.

note       Publiée le mardi 30 janvier 2007

partagez 'The noise of trouble' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The noise of trouble"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The noise of trouble".

ajoutez une note sur : "The noise of trouble"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The noise of trouble".

ajoutez un commentaire sur : "The noise of trouble"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The noise of trouble".

Seb de Super › dimanche 25 avril 2010 - 16:05  message privé !

Très bon et assez varié dans l'ensemble. Certe le medley blue vocal est dispenseable, mais sur Pig Cheese Sonny Sharrock se lache, sur Base Metal c'est Bill Laswelll qui est l' honneur, Panzer Be-Bop c'est du Last exit pur et dur, Blind Willie c'est une sorte du "bluecore", le titre avec Akira Sakata a la clarinette est assez intéressant et même la touche de piano sur le dernier titre est pas mal.

Note donnée au disque :