Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHerbie Hancock › Inventions & dimensions

Herbie Hancock › Inventions & dimensions

5 titres - 40:01 min

  • 1/ Succotash (7:42)
  • 2/ Triangle (11:04)
  • 3/ Jack Rabbit (6:00)
  • 4/ Mimosa (8:40)
  • 5/ A Jump Ahead (6:35)

enregistrement

Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 30 août 1963

line up

Paul Chambers (contrebasse), Herbie Hancock (piano), Willie Bobo (batterie), Chihuahua Martinez (percussions)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité.

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
post bop

Dès les premières mesures de "Succotash", il ne fait aucun doute que le champ d'exploration du nouvel album d'Herbie Hancock n'a d'ores et déjà plus rien à voir avec ses deux précédentes réalisations, pourtant enregistrées il y a quelques mois à peine. Saccadé, répétitif, minimal, abstrait, il ne trahit pas l'intitulé de l'album qui, de fait, cherche à innover en explorant d'autres manières d'aborder le langage jazz. Herbie Hancock se retrouve une fois de plus à la tête d'une formation inédite où, derrière son piano, il incarne le seul élément mélodique de l'ensemble. Son quartette pour le moins original n'accorde en effet pas la moindre place à tout autre instrument soliste ; pas de saxophone, pas de trompette, chose à laquelle on se serait attendu, ni même de guitare électrique, bien que ce soit beaucoup plus rare. Non, Hancock fait beaucoup plus fort en associant au contrebassiste Paul Chambers - respectable instrumentiste bop s'il en est - le batteur Willy Bobo et le percussioniste Osvaldo "Chihuahua" Martinez ! Du rythme, du rythme et encore du rythme semble donc être le credo de "Inventions & Dimensions" qui, s'il arbore parfois les couleurs du latin jazz tel que le pratiquait alors quelqu'un comme Kenny Dorham, principalement à cause de l'apport des percussions ("Jack Rabbit", "Mimosa"), partage en réalité de bien plus nombreux points communs avec une musique typique d'avant-garde. Le toucher impressionniste du pianiste s'efface ainsi sans peine pour laisser sa place à un phrasé conceptualisé et oblique, aussi fascinant que dérangeant, jouant avec les répétitions comme un charmeur de serpent. "A Jump Ahead" qui referme la session est peut-être encoe le seul titre du lot à tenter de préserver les apparences du hard bop grâce à sa dynamique plus soutenue. Au bout du compte, je serais presque tenté de mettre une note encore plus élevée à ce disque, mais compte tenu des autres réussites que le pianiste va aligner, je m'efforce d'aborder l'ensemble de son oeuvre dans un semblant de hiérarchie.

note       Publiée le jeudi 18 janvier 2007

partagez 'Inventions & dimensions' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Inventions & dimensions"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Inventions & dimensions".

ajoutez une note sur : "Inventions & dimensions"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inventions & dimensions".

ajoutez un commentaire sur : "Inventions & dimensions"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inventions & dimensions".