Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHerbie Hancock › Thrust

Herbie Hancock › Thrust

4 titres - 38:48 min

  • 1/ Palm Grease (10:36)
  • 2/ Actual Proof (9:44)
  • 3/ Butterfly (11:16)
  • 4/ Spank-A-Lee (7:12)

enregistrement

Wally Heider Recording Studios, San Francisco, Californie, USA, 26 août 1974

line up

Mike Clark (batt.) (batterie), Herbie Hancock (Fender Rhodes, clavinet, Arp, synthétiseur), Paul Jackson (basse), Bennie Maupin (flûte, clarinette, saxophones ténor et soprano), Bill Summers (percussions)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité.

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
funk fusion

Ce n'est pas Dieu qui a rendu Herbie funky. C'est Sly Stone. D'ailleurs, le titre "Sly" de son précédent album lui était dédié. Funk jusqu'au bout des ongles, cette partie de carrière, que l'on peut grosso modo situer entre 1973 et 1977, le pianiste jazz de formation classique va s'y abandonner sans compter. Heureusement moins insipide que les essais que Bob James ou Donald Byrd vendaient malgré tout comme des petits pains, "Thrust" est tout de même un cran en dessous de ce que faisait alors un groupe comme Weather Report (qui venait par ailleurs de publier son fantastique "Mysterious Traveller"). On s'en souvient, à l'époque pas si lointaine de "Crossings" ou "Sextant", on aurait dit plutôt l'inverse... Même les Headhunters, le groupe qui sortira de la cuisse de l'album du même nom, paraissent sur disque plus aventureux, c'est dire ! C'est que, comme je tentais de vous l'expliquer auparavant, on rêve moins sur ces dernières productions, c'est moins inventif, moins ambitieux. Il y a bien "Butterfly", qui suspend le temps dans un brouillard mystérieux où nappe de synthés et saxophone soprano sont nos seules repères avant que la rythmique imposée par Paul Jackson et Mike Clark ne s'emballe à mi-parcours, mais sinon, la cuvée 1974 de notre ami Herbie ne peut cacher plus longtemps sa nature véritable ; tout simplement, celle d'une déclinaison pas vraiment impérissable de son album précédent. Ça n'a pas empêché les artistes électro de tout bord, house ou french touch d'ailleurs, de s'attarder longuement sur ce genre d'exercice qui représente pour eux un filon intarissable de beats et de samples sur mesure. Mais si, dans vos rêves les plus fous, vous aviez toujours secrètement souhaité mettre un jour la main sur la bande son d'un épisode inédit de Starsky et Hutch, un épisode qui s'attarderait en particulier sur les frasques de ce bon vieux Huggy Les Bons Tuyaux, je ne vois aucune raison pour que vous passiez à côté de ce "Thrust", nettement moins planant qu'il s'en donne l'air...

note       Publiée le jeudi 18 janvier 2007

partagez 'Thrust' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Thrust"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Thrust".

ajoutez une note sur : "Thrust"

Note moyenne :        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thrust".

ajoutez un commentaire sur : "Thrust"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thrust".

Klarinetthor › dimanche 24 mars 2013 - 22:09  message privé !

un peu galéré pour trouver le line-up sur la BO de Death Wish (aucun crédit sur le disque et pas mal de base de données), il s'agit en fait du même que cet album tout simplement (pour Maupin, c'était devinable vu le style typique). Du coup: faut que j'écoute ce Thrust

Richter › mardi 11 octobre 2011 - 10:48  message privé !

Y a un deuxième coffret ? Bon je crois savoir ce que je vais demander au papa Noël...

Eliphas › mardi 11 octobre 2011 - 08:47  message privé !

Il fait parti d'un coffret regroupant 25 albums de jazz (vinyle replica) vraiment intéressant rapport qualité/prix sorti chez sony. Il s'agit du deuxième coffret de ce genre et il en existe également un concernant le blues.

mercebel › mercredi 6 mai 2009 - 01:06  message privé !

Un de mes préférés d'Hancock. La paire Jackson Clark y fait des merveilles. Actual Proof est un morceau incroyable qu'Hancock lui même considère comme une des ses grandes réussites.

Note donnée au disque :       
aur › vendredi 19 janvier 2007 - 17:43  message privé !
Sur cet album, l'énorme Bill Summers accomplit des merveilles. Je trouve le funk d'Herbie bien plus couillu que le dirigeable, avis perso !!!
Note donnée au disque :