Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › The man who sold the world

David Bowie › The man who sold the world

cd | 9 titres

  • 1 The width of a circle
  • 2 All the madmen
  • 3 Black country rock
  • 4 After all
  • 5 Running gun blues
  • 6 Saviour machine
  • 7 She shook me cold
  • 8 The man who sold the world
  • 9 The supermen

enregistrement

Enregistré aux Trident Studios et aux Advision Studios à Londres

line up

David Bowie (chant, guitare), Mick Ronson (guitare), Tony Visconti (guitare, basse, piano), Mick "woody" Woodmansey (batterie), Ralph Mace (synthétiseur)

remarques

La pochette d'origine a été censurée dans certains pays, dont il existe plusieurs pochettes différentes de l'album. L'édition de 1990 propose les bonus tracks suivants : 10/ Lightning frightening - 11/ Holy holy - 12/ Moonage daydream - 13/ Hang onto yourself

chronique

Cet album de David Bowie n'est pas très connu. Sa petite popularité vient plus de sa pochette censurée que de sa musique, pourtant d'un bon niveau général. En effet, il n'est pas facile de succéder à un album comme "Space oddity" avec son tube ultra-planétaire, si j'ose dire... Dans ce "Man who sold the world", David Bowie devient plus rock n' roll, un peu plus lourd et moins folk, les arrivées de Mick Ronson et de Mick Woodmansey n'y sont pas pour rien dans ces changements. Les atmosphères propres à Bowie sont présentes, tout comme sa voix toute pleine de naïveté. L'album comporte quand même des titres assez dispensables à mon avis ("After all" et "Saviour machine" principalement) sans aucune comparaison possible avec les joyaux que sont "The width of a circle", "All the madmen", "The supermen" ou encore "The man who sold the world" qui donne son titre à l'album et qui a été popularisé il y a de cela une petite dizaine d'années déjà grâce à Nirvana. L'ascension de Bowie ne fait que commencer, et cet album prépare le futur chef-d'œuvre que sera l'année suivante l'exceptionnel "Hunky dory". Album mésestimé...

note       Publiée le vendredi 27 septembre 2002

partagez 'The man who sold the world' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The man who sold the world"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The man who sold the world".

ajoutez une note sur : "The man who sold the world"

Note moyenne :        38 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The man who sold the world".

ajoutez un commentaire sur : "The man who sold the world"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The man who sold the world".

Twilight › jeudi 21 février 2019 - 10:45  message privé !
avatar

'Mésestimé', Nicko a raison et je suis le premier concerné. Je l'ai toujours aimé mais pas assez écouté à l'ombre d'autres...C'est vraiment un excellent album, assez dur, sombre et très riche. Une boule de plus largement méritée.

Note donnée au disque :       
nicola › mercredi 20 janvier 2016 - 21:47  message privé !

Même le début de l’album m’a carrément rappelé BS.

Rastignac › mercredi 20 janvier 2016 - 21:10  message privé !
avatar

c'est "she shook me cold" qui est carrément heavy metal non ?

nicola › mercredi 20 janvier 2016 - 20:32  message privé !

J’ai presque l’impression d’entendre Ozzy dans ce disque, enfin Black Sabbath.

Kid A › mercredi 20 janvier 2016 - 14:44  message privé !

Ca bouillonne, là-dedans. Bowie a l'air complètement possédé. "All the madmen" inquiète et exalte, "Black country rock" galvanise, "After all" fait frissonner,"Saviour machine" atteint des sommets de lyrisme, l'extraordinaire "The supermen" annonce David Tibet avec quinze ans d'avance... Ce serait génial de pouvoir écouter les premières prises guitares/voix de Bowie, évoquées plus bas !