Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › Toy

David Bowie › Toy

  • 2022 • Parlophone 0190296773372 CDTOYBOX 1 • 3 CD digipack

cd 1 • 12 titres • 50:36 min

  • 1"I dig everything05:03
  • 2You've got a habit of leaving04:48
  • 3The London boys03:47
  • 4Karma man03:46
  • 5Conversation piece03:53
  • 6Shadow man04:40
  • 7Let me sleep beside you03:14
  • 8Hole in the ground03:32
  • 9Baby loves that way04:37
  • 10Can't help thinking about me03:25
  • 11Silly boy blue05:35
  • 12Toy04:16

cd 2 • 13 titres • 56:13 min • alternatives & extras

  • 1Liza Jane04:46
  • 2You've got a habit of leaving04:49
  • 3Baby loves that way04:43
  • 4Can’t help thinking about me03:26
  • 5I dig everything05:05
  • 6The London boys03:48
  • 7Silly boy blue05:12
  • 8Let me sleep beside you03:15
  • 9In the heat of the morning03:53
  • 10Conversation piece03:52
  • 11Hole in the ground03:54
  • 12Shadow man04:47
  • 13Toy04:43

cd 3 • 13 titres • 51:59 min • unplugged & somewhat slightly electric

  • 1In the heat of the morning03:52
  • 2I dig everything04:58
  • 3You've got a habit of leaving03:44
  • 4The London boys03:45
  • 5Karma man03:43
  • 6Conversation piece03:50
  • 7Shadow man04:18
  • 8Let me sleep beside you03:05
  • 9Hole in the ground03:18
  • 10Baby loves that way04:34
  • 11Can't help thinking about me03:30
  • 12Silly boy blue05:29
  • 13Toy03:53

enregistrement

Enregistré entre juillet et octobre 2000 et durant l'été 2021 aux studios Sear Sound et Looking Glass

line up

David Bowie (chant, claviers, stylophone, mandoline), Sterling Campbell (batterie), Gail Ann Dorsey (basse), Mike Garson (claviers), Lisa Germano (violon, mandoline, accordéon), Emm Gryner (chant), Gerry Leonard (guitares), Holly Palmer (chant), Mark Plati (guitares, basse), Earl Slick (guitares), Tony Visconti (arrangements des cordes), Cuong Vu (trompette)

remarques

chronique

Styles
folk
pop
rock
Styles personnels
reprises 60's

Depuis maintenant 6 ans que Bowie nous a quittés, on se sent quand même un peu orphelin. Depuis son décès, son label Parlophone s'est évertué à sortir des coffrets regroupant ses albums suivant différentes périodes de la carrière de l'Anglais. Ces sorties, souvent très onéreuses, ne me semblaient pas suffisamment intéressantes pour investir dessus. Même si elles proposent leur lot d'inédits et de versions alternatives ou autres live, je trouvais que le rapport qualité/prix quand on possède déjà tous les albums de l'artiste n'était pas suffisamment élevé. Et il ne faut pas déconner, mais leurs coffrets de 45-tours à prix prohibitifs, ils peuvent se les garder ! Et à part un petit EP 4-titres, "No plan", il n'y a pas eu de véritables nouveautés qui valaient le coup selon moi. Et puis voilà qu'en cette fin d'année 2021, Parlophone décide de sortir le fameux album inédit "Toy", datant de 2001 et jamais édité officiellement jusqu'alors, dans le coffret "Brilliant adventure (1992-2001)". Pour vous faire un petit historique, à ce moment-là, Bowie voulait ré-enregistrer certains de ses morceaux de ses débuts, datant du milieu des années 60. Son label de l'époque n'était pas très chaud et finalement, le disque, qui a été entièrement enregistré en 2000, est resté dans les cartons. Ce n'est donc que maintenant que ce "Toy" voit le jour officiellement ! Et heureusement, le label a eu la brillante idée d'éditer cet album sous la forme d'un coffret spécifique à "Toy" quelques semaines plus tard. Et ce coffret sort sous la forme d'un triple album (!!), incluant de nombreuses versions alternatives et unplugged de mêmes morceaux. Pour le coup, Parlophone sort ce disque comme les précédents coffrets édités depuis le décès de Bowie, c'est-à-dire avec beaucoup de contenu ! Attention à l'indigestion !Le premier CD contient l'album en lui-même, déjà présent dans le coffret "Brilliant adventure (1992-2001)" et les deux autres CD proposent des versions alternatives et même des titres non présents dans l'album principal. il y a une dizaine d'années, j'avais réussi à chopper une version non officielle de ces enregistrements qui s'étaient retrouvés sur le net et je vous en avais déjà parlé. Sur cette version officielle, ce qui est intéressant de noter, c'est déjà que le disque bootleg "Toy - the lost album" que j'ai chroniqué à l'époque contient bien des versions qui se retrouvent sur le disque officiel. Nous n'avions donc pas été floués sur la marchandise ! Après, ce "Toy" officiel possède une set-list légèrement différente, mais les versions sont les mêmes. Mais avant de parler du contenu, parlons un peu du contenant ! Le coffret, plus volumineux qu'un format CD classique, propose pour chacun des CD un fourreau bien classe reprenant la pochette du disque. Là par contre, je ne sais pas si qu'il leur est passé par la tête, mais j'ai rarement vu une pochette aussi dérangeante ! Qu'est-ce que c'est que ce montage affreux ?? Passons maintenant au contenu ! Eh bien, je le trouve finalement très sympa ce petit coffret. Pour le coup déjà, on a pour ainsi dire que de l'inédit, pas de remasters d'un autre album, juste de la nouveauté. Même la grande majorité des titres n'est pas présente sur les albums officiels de Bowie. Seul "Silly boy blue" est présent sur son premier album, le reste venant de singles, faces B et autres compilations sorties à l'époque. Certaines des versions de cet album ont été édités en tant que faces B d'autres singles, mais cela ne concerne que quelques morceaux épars et rien n'avait été édité sur album avant. Comme je vous le disais que dans ma chronique du bootleg, la majorité de ces ré-enregistrements est bon, mais je trouve en plus, que cette version officielle possède une production meilleure que celle du bootleg et je préfère largement cette version officielle. Les arrangements sont bien mieux mis en avant et font honneur aux morceaux. Le côté rock, limite alternatif, des années 90 sied finalement bien à ces compositions. Elles sont bien plus puissantes et apportent une nouvelle couleur à ces compositions. C'est marrant, mais je n'avais pas forcément fait ce constat il y a 10 ans avec l'album bootleg. Là, avec une production optimale, on ressent mieux cette puissance et ce contraste entre les versions électriques et unplugged. Il y a vraiment un côté énergique qui transpire, rappelant le live "VH1 storytellers" enregistré à la même époque. Je trouve aussi pas mal de similitudes avec l'atmosphère des deux albums de Bowie des années 2000, "Heathen" et "Reality" avec des ambiances éthérées et brumeuses lorgnant avec le post-rock. Je comprends vraiment mieux ici la démarche de Bowie et sa volonté de ré-enregistrer ces morceaux. A l'époque, je trouvais qu'on perdait le cachet du folk/rock des années 60, mais là, ce qui prédomine, c'est vraiment ce renouveau de ces morceaux, même si tous ne sont pas aussi bons. Pourtant, je n'ai pas ce sentiment ici d'avoir un album inégal comme j'ai pu le mettre dans ma chronique du bootleg. Je m'étonne vraiment à trouver ce disque si bon et surtout, j'arrive sans problème à enchaîner les 3 CD à la suite ! Certes, il ne s'agit pas d'un disque aussi abouti que la majorité de ses albums, mais il vaut largement le coup et il aurait été totalement à-propos en 2001, après le décevant "Hours...". Et surtout, quand on repense au premier album de Bowie sorti en 1967, le contraste est saisissant ici avec des versions bien plus abouties et réussies. "Toy" est un disque rafraîchissant, avec des compositions directes, mais bien remises au goût du jour. Et même l'aspect box 3-CD n'est pas rebutant, les versions étant dans la majorité sympas et très bien arrangées. Je ne peux en tout cas que vous encourager à investir dans cette sortie posthume du Thin White Duke, ce "Toy" permet de voir de vieux morceaux oubliés de Bowie dans ces versions revigorées, pour notre plus grand plaisir !

note       Publiée le lundi 18 avril 2022

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Toy".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Toy".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Toy".

Nicko Envoyez un message privé àNicko
avatar

On part du principe qu'il s'agit de la date de sortie qui fait foi. Ceci dit, l'album est sorti dans le coffret "Brilliant adventure" sorti en 2021, donc on aurait pu dire que le disque est sorti en 2021 d'autant plus que l'édition indiquée sur le disque est de 2021. Cependant, comme la box "Toy" est sortie indépendamment en format 3-CD en début d'année 2022, le disque comptera dans le top 2022 !

Note donnée au disque :       
sergent_BUCK Envoyez un message privé àsergent_BUCK
avatar

la question à cent balles... Normalement on prend en compte la date de sortie officielle pour le public, même quand il s'agit d'archives audio.... donc 2022 !

Message édité le 22-04-2022 à 14:13 par sergent_buck

nicola Envoyez un message privé ànicola

Il compte pour 2022 ou pour 2001 dans le Top GUT ?

Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Je possédais déjà l'autre version mais je n'ai pas regretté cet achat. je suis assez d'accord avec Nicko, les arrangements sont mieux mis en avant, la production est meilleure et les morceaux en sont plus catchy.

Note donnée au disque :       
Dioneo Envoyez un message privé àDioneo  Dioneo est en ligne !
avatar

Bah des pochettes moches/ratées c'est sûr que ça ne manque pas - chez les Pink Dots parfois oui, chez The Fall proverbialement, chez Alice Donut avec une régularité forcenée etc. ... Mais j'avoue, celle-ci je la trouve particulièrement atroce, avec son côté mini moi version Bowie (qui me fait aussi vaguement penser au personnage sur celle du De ware hond de Lugubrum - mais faite en 1'30" avec un photoshop-like gratuit-buggé).