Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › Lodger

David Bowie › Lodger

cd • 10 titres

  • 1Fantastic voyage
  • 2African night flight
  • 3Move on
  • 4Yassassin
  • 5Red sails
  • 6D.J.
  • 7Look back in anger
  • 8Boys keep swinging
  • 9Repetition
  • 10Red money

enregistrement

Enregistré au Montain Studios de Montreux

line up

Carlos Alomar (guitares), Adrian Belew (guitare, mandoline), David Bowie (chant, piano, synthétiseurs, chamberlain, guitare), Dennis Davis (batterie), Brian Eno (piano, trompettes, traitements de guitares et de synthés), Simon House (violon, mandoline), Sean Mayes (piano), George Murray (basse), Roger Powell (synthétiseurs), Tony Visconti (mandoline, guitares, chant)

remarques

chronique

Styles
ovni inclassable
new wave
musiques du monde
ambient
Styles personnels
new wave avant-gardiste

Dernier chapitre de la trilogie berlinoise entamée avec "Low", c'est aussi le plus méconnu, mais pas le moins bon... Bowie termine aussi un véritable marathon qui l'aura vu sortir pas moins de 5 albums en 2 ans et demi (les 3 albums "Low" - "Heroes" - "Lodger" ainsi que le "Peter and the wolf" de Prokofiev et le live "Stages" fin 1978). Ce "Lodger" est un peu construit comme la première face de "Low" avec des fragments de chansons, des titres courts, mais gardant principalement le même rythme, le même squelette, sans véritables refrains bien marqués. Ces titres sont encore très déconcertants, "bizarres" avec des constructions particulières, le tout baignant dans une atmosphère un peu mécanique. Le côté ambient et aérien a quant à lui pratiquement disparu. Parallèlement à l'album, Bowie réalisa aussi 3 clips-vidéo dont le fameux et excellent "Boys keep swinging" où il n'hésita pas à joure tous les rôles du clips dont la plupart sont... féminins ! Son geste du revers de la main pour enlever son rouge à lèvres reste encore fameux ! Encore un album fabuleux qui clôt de la meilleure des manières une trilogie d'une richesse époustouflante. Son dernier chef d’œuvre à ce jour...

note       Publiée le lundi 9 décembre 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Lodger".

notes

Note moyenne        35 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Lodger".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Lodger".

Aladdin_Sane Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Avec la sortie du nouveau coffret "A new carrer in a new town", cet album est enfin réhabilité par Tony Visconti avec un nouveau mixage. Curieux d'écouter ça...

Note donnée au disque :       
Alvus Dei Envoyez un message privé àAlvus Dei

Le Boys And Girls de Blur a quand même légèrement pompé la basse de D.J...

Aladdin_Sane Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Shearwater (le groupe indie pop de Jonathan Meiburg) a repris cet album (injustement sous estimé à mon avis) dans son intégralité : https://www.youtube.com/playlist?list=PLslxeOGneMPuwDkJtwQy3aT19Y_M1kPTd

Note donnée au disque :       
Kid A Envoyez un message privé àKid A

Et on reste en famille puisque Eno a fait partie d'une mouture de Harmonia pour l'album "Tracks & traces", enregistré en 76 et publié vingt ans après... Une merveille ambient organique... Avant d'enregistrer deux albums avec Cluster dont un "After the heat" délicieusement inventif et mélodique ! Des bonnes pistes pour approfondir l'univers Eno/Bowie !

dariev stands Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

ouais, je sais plus si c'est red money ou move on, mais ya un morçal qui est quasiment du karaoké sur un morceau d'Harmonia (Cluster feat. M.Rother de Neu, justement, l'autre étant parti fonder... LA Dusseldorf). Je crois que Bowie avait pleinement conscience d'être un gros poisson, et de toucher un public qui de toutes façons n'écouterait absolument jamais du rock planant instrumental, encore moins par un groupe allemand de quelques années avant avec du détergent sur la pochette.