Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › All saints - Collected instrumentals 1977 - 1999

David Bowie › All saints - Collected instrumentals 1977 - 1999

cd • 16 titres

  • 1A new career in a new town
  • 2V-2 schneider
  • 3Abdulmajid
  • 4Weeping walls
  • 5All saints
  • 6Art decade
  • 7Crystal Japan
  • 8Brilliant adventure
  • 9Sense of doubt
  • 10Moss garden
  • 11Neuköln
  • 12The mysteries
  • 13Ian Fish UK heir
  • 14Subterraneans
  • 15Warszawa
  • 16Some are

remarques

Il s'agit d'une compilation des travaux instruments de David Bowie. Le titre 161 est un morceau de Philip Glass, tiré de son album "Low symphony", album symphonique s'inspirant de l'album de Bowie "Low".
Une version comprenant les morceaux écrits entre 1977 et 1993 était sorti à quelques exemplaires pour les amis proches de Bowie à l'occasion de Noël 1993.

chronique

J'ai bien du mal ici à comprendre l'intérêt d'une telle compilation... Regrouper des morceaux instrumentaux sur un seul CD, bof comme idée, surtout que lesdits morceaux sont issus de périodes très différentes... Rassembler les instrumentaux de la trilogie berlinoise ("Low" - Heroes" - "Lodger"), j'aurais mieux compris, mais là, je suis un peu surpris ! On a droit à quelques nouveaux morceaux, mais il faut bien reconnaitre que se taper 75 minutes de musique instrumentale sans aucune cohérence, ça le fait moyen. L'album "Low" était à 75% instrumental, mais il y avait un lien entre les différents morceaux, cet opus s'écoute d'une trempe, comme un seul morceau, mais là, c'est un véritable patchwork de morceaux pris au hasard. Ca fait vraiment bizarre, parce que les titres ne sont pas mauvais bien entendu, mais franchement, j'ai du mal à écouter ce CD entièrement. Autant acheter les albums d'origine pour apprécier à leur juste valeur ces morceaux pas évidents à aborder il faut le reconnaitre... On peut noter que le dernier titre, "Some are", est tiré de la fameuse "Low symphony" de Philip Glass, inspirée par l'album "Low". Je n'ai jamais eu l'occasion d'écoutre cette oeuvre, mais d'après le morceau proposé, c'est quand même très différent de l'album d'origine et j'ai encore du mal à voir véritablement le lien entre les 2. Au final, on a donc une compilation étrange dont l'intérêt est vraiment très limité selon moi.

note       Publiée le vendredi 11 juillet 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "All saints - Collected instrumentals 1977 - 1999".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "All saints - Collected instrumentals 1977 - 1999".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "All saints - Collected instrumentals 1977 - 1999".

E. Jumbo › dimanche 24 janvier 2016 - 22:25  message privé !

Oui rien que pour le sublime Crystal Japan (matrice du A Warm Place de NIN, faut-il le rappeler), cette compile vaut le coup. Mais c'est vrai que les morceaux de Low & Heroes sont si mythiques que ça fait bizarre de les entendre mélangés à d'autres pistes. Et sinon pour l'idée derrière ce disque, il s'agissait à la base d'une sélection faite par Bowie pour des amis...

Note donnée au disque :       
Twilight › dimanche 24 janvier 2016 - 19:58  message privé !
avatar

L'intérêt de cette compilation est de prendre le temps d'écouter plus en détail certains instrumentaux pas assez charismatiques de prime abord que j'avais parfois un peu zappés...J'ai par exemple redécouvert 'Abdulmajid' ou 'Crystal Japan '...Après, inutile de mentir, je l'ai achetée car elle était soldée à 5 euros.

Note donnée au disque :       
muffinman › samedi 6 mai 2006 - 02:12  message privé !
Aucun des morceaux ici présent n'est inédit. Tout est déjà connu et figurait sur des albums, des face B de 45 tours ou des rééditions. Le problème est que les morceaux instrumentaux (de Low surtout) prenaient toute leur puissance en répondant aux chansons qui figuraient sur l'album. C'est l'effet de contraste entre les petites chansons courtes et les longues plages instrumentales qui donnaient leur charme à l'ensemble. C'était un tout. D'ailleurs à l'époque (en 1977) Bowie exhortait le public à n'acheter que l'album (Low donc) et pas les 45 tours qu'ils trouvaient sans intérêt hors du contexte général. Curieux revirement donc (je veux les sous). Même remarque concernant Neuköln et Moss Garden extraits de "Heroes". Pour les autres venus de Buddha of Suburbia, de "Hours...", ça fait surtout remplissage (V-2 Schneider, Crystal Japan, ou encore Some Are par Philip Glass). D'ailleurs ça aurait été bien de mettre l'originale de Some Are (qui était magnifique) inédit de Low et qui figurait - comme All Saints - sur la réédition de 1991 de l'album en bonus.
Note donnée au disque :       
aur › mardi 2 novembre 2004 - 15:29  message privé !
Ouaip, inutile ! Et en plus, les instrumentaux ne figurant pas sur la trilogie (ceux de Buddha of Suburbia en particulier), sont plutôt faiblards. M'enfin !
Note donnée au disque :       
Emperor Gestahl › dimanche 13 juillet 2003 - 22:30  message privé !
très bien, cette pub, j'hésitais à lancer un topic sur le forum à son propos, d'ailleurs...