Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThis Mortal Coil › It'll end in tears

This Mortal Coil › It'll end in tears

  • 1984 • 4AD 0777 7 88177 2 7 • 1 CD

12 titres - 44:19 min

  • 1/ Kangaroo
  • 2/ Song to the Siren
  • 3/ Holocaust
  • 4/ Fyt
  • 5/ Fond Affections
  • 6/ The Last Ray
  • 7/ Another Day
  • 8/ Waves Become Wings
  • 9/ Barramundi
  • 10/ Dreams Made Flesh
  • 11/ Not Me
  • 12/ A Single Wish

enregistrement

Enregistré aux Blackwing Studios, Londres, sous la houlette de Ivo Watts-Russell.

line up

Gini Ball (violon alto), Howard Devoto (chant), Lisa Gerrard, Brendan Perry (bass drone, tambour), Gordon Sharp, Elizabeth Fraser, Robbie Grey (chant), Simon Raymonde, Robin Guthrie, Martyn Young, Manuela Rickers (guitares diverses), Martin McGarrick (violoncelle), Steven Young, Mark Cox, Martyn Young (claviers divers)

remarques

chronique

Styles
gothique

Ivo Watts-Russell est un petit malin. Fondateur du fameux label 4AD (label des Pixies, entre autres), il a su dénicher des groupes tels que Dead Can Dance, Cocteau Twins, CindyTalk, Xmal Deutschland... Alors, quand en 1984 lui prend l'envie de rendre hommage à quelques artistes qui ont formé son goût musical (Tim Buckley, Big Star, Roy Harper...), il peut se payer le luxe de s'entourer des musiciens de son label et de faire un album qui mêlera des reprises à quelques compositions originales. Ainsi naît le projet This Mortal Coil, qui existera le temps d'une trilogie dont "It'll end in tears", en 1984, est le premier volet. (Suivront "Filigree and shadows" en 1986 et "Blood" en 1990). L'intérêt de ce disque ? Eh bien, outre qu'il offre une synthèse des plus accomplies du "son" du label 4AD, il permet d'entendre, la voix fascinante d'Elizabeth Fraser dans une reprise sublime de "Song To The Siren" de Tim Buckley, qui n'a rien à envier à l'original ; ou celle de Gordon Sharp (chanteur de CindyTalk), sombre et dense, dans une étonnante reprise de Big Star ("Kangaroo"). Mention spéciale aussi au vibrant "Another Day" (composition de Roy Harper), toujours par la chanteuse des Cocteau Twins, qui devrait effectivement vous arracher des larmes si vous êtes dans la disposition d'esprit adéquate.La musique est sombre et dépouillée, parfois aux confins de l'indus ("Fyt") et de l'ambient. Comme on pouvait s'y attendre, c'est une sourde mélancolie qui s'empare de nous à l'écoute de ce disque, sublimée de temps à autres par la voix angélique de Lisa Gerrard ("Waves become wings", et surtout "Dreams made flesh" - toutes deux écrites par la chanteuse de Dead Can Dance). La seule fausse note est "Not Me", de la pop new wave certes pas déplaisante mais en trop net décalage avec le reste de ce très bel album, qui devrait conquérir sans problèmes les amateurs de longue date des groupes suscités, aussi bien que ceux qui veulent découvrir cet univers ténébreux, traversé çà et là par de brillants soleils...

note       Publiée le dimanche 6 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "It'll end in tears".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "It'll end in tears".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "It'll end in tears".

Twilight › dimanche 25 octobre 2020 - 19:45  message privé !
avatar

Ca doit être de saison mais je réécoute en boucle...Quel joyau d'atmosphère, la tristesse faite chair. Et ces sons ! 'Fyt', bordel ! L'enchaînement 'Fyt' et le brillantissime 'Fond affections' vaut son pesant d'or. Les deux derniers titres n'était pas nécessaires mais j'imagine qu'il y avait ce besoin de casser la gangue de gel

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › samedi 21 janvier 2017 - 23:16  message privé !

Rah "Dreams Made Flesh", ça sort tout droit du premier Dead Can Dance ça. J'ai du mal à m'en remettre à chaque fois.

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 15 novembre 2014 - 20:12  message privé !

Celui que j'ai le moins écouté parmi les 3 albums mais je le trouve bien supérieur à Blood qui m'avait moyennement botté quand je l'avais acheté. À mon sens Filigree & Shadow reste insurpassable de part son ambiance planante et cette cohésion que les autres albums n'ont pas. Reste plus qu'à m'acheter le boxset 4cds si je le trouve à prix décent....

Note donnée au disque :       
SEN › samedi 3 décembre 2011 - 14:15  message privé !

Le Meilleur pour beaucoup, même si je lui préfère presque le magnifique "Filigree & Shadow"... Le "Fyt" de Colourbox est vraiment exceptionnel et s'intercale parfaitement entre les morceaux de Cocteau Twins et Dead can Dance... C'est d'ailleurs assez étonnant parce que le reste de la discographie du groupe est quand même pas terrible...

Note donnée au disque :       
p2h › dimanche 6 juin 2010 - 03:11  message privé !

"Si il n'yavait pas manson et ramstein, lost highway aurait tout de la bo parfaite!" Ou alors ne pas laisser n'importe qui donner son avis sur cette BO