Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › Never let me down

David Bowie › Never let me down

cd • 10 titres

  • 1Day-in day-out
  • 2Time will crawl
  • 3Beat of your drum
  • 4Never let me down
  • 5Zeroes
  • 6Glass spider
  • 7Shining star
  • 8New York's in love
  • 9'87 and cry
  • 10Bang bang

enregistrement

Enregistré aux Mountain Studios

line up

Carlos Alomar (guitares, claviers, tambourin), David Bowie (chant, guitares, claviers, tambourin), Robin Clark (chant), Steve Elson (saxophone), Stan Harrison (saxophone), Erdal Kizilcay (claviers, batterie, basse, trompette, violons, chant), Sid McGinnis (guitare, sur titres 1, 2 et 10), Lenny Pickett (saxophone), Carmine Rojas (basse), Philippe Saisse (piano, claviers), Peter Frampton (guitares), Earl Gardner (trompettes), Loni Graves (chant), Diva Gray (chant), Gordon Godie (chant), Crusher Bennett (percussions), Laurie Frink (trompete), Mickey Rourke (chant, sur titre 7)

remarques

chronique

Styles
pop
rock

Ce troisième album de Bowie dans sa période pop/"disco" est le dernier dans ce style et personnellement, c'est celui que je préfère. Étonnamment, je trouve qu'on y retrouve la "marque" de Bowie, contrairement aux précédents albums... Bon, attention, je n'ai jamais dit non plus qu'il était vraiment bon, simplement il y a de bonnes idées et des bons titres, surtout dans sa première partie, comme "Day-in day-out", "Never let me down" ou "Time will crawl". Bowie maitrise mieux ce style que sur "Tonight". L'inspiration est présente sur une bonne patrie de l'album et franchement (j'ai pas honte !), son écoute est loin d'être désagréable. Il reste toujours ce son de chiotte et quelques défauts, comme par exemple la présence de Mickey Rourke qui est même carrément déplacée. L'idéal, je pense, aurait été que Bowie ne sorte qu'un seul album pendant le milieu dans années 80 et qui aurait donné un best of de "Let's dance", "Tonight" et de "Never let me down", là, on aurait eu un album à la hauteur du talent du bonhomme. Il reste quand même un album loin d'être mauvais, un très bon 3, qui aurait pris nu point de plus s'il y avait eu le sublime morceau "Absolute beginners" d'inclus...

note       Publiée le dimanche 2 février 2003

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Never let me down" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Never let me down".

notes

Note moyenne        16 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Never let me down".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Never let me down".

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Bowie coincé dans le trou du cul des années 80. Aaaaaah "Time will Crawl", et son clip atelier-chorégraphie impro au milieu des échafaudages. Là tu sens bien que tout le budget est passé dans la coke.

nowyouknow Envoyez un message privé ànowyouknow

Un retour au rock après Tonight et Labyrinth qui dans les fait propose une pop/rock assez convenue d'où le talent de Bowie émerge peu. La face A ça va encore. En particulier le morceau-titre et Time Will Crawl qui sont les deux titres qui émergent de ce disque, ceux à glisser dans une compile "Bowie MTV : 82-87", même si on est pas sur des trucs aussi bons que "Loving The Alien" et "Blue Jean" pour Tonight. Sur la seconde moitié on est déjà + dans le dur, avec quelques titres parmi les plus fades de sa carrière et ça n'en finit plus de n'en plus finir. C'est qu'il est long ce bazar, même expurgé de "Too Dizzy" (je hais le révisionnisme mais dans le cas de cet album rien à battre).

Message édité le 27-03-2022 à 11:32 par nowyouknow

Note donnée au disque :       
Aiwass Envoyez un message privé àAiwass
Le premier titre à la rigueur... mais le reste est purement vomitif. David, tu crains du boudin !
Note donnée au disque :       
jesuistoutdur Envoyez un message privé àjesuistoutdur
6/6 rien que pour "beat of your drum" et "new york's in love"
Note donnée au disque :       
mangetout Envoyez un message privé àmangetout
@ Tango : Moui, j'aime bien cette idée que le père Bowie s'est remis à aimer la musique, après donc une "brève liaison amoureuse, vide et plutôt longue", hé hé !!