Vous êtes ici › Les groupes / artistesBDavid Bowie › Diamond dogs

David Bowie › Diamond dogs

cd • 11 titres

  • 1Future legend
  • 2Diamond dogs
  • 3Sweet thing
  • 4Candidate
  • 5Sweet thing (reprise)
  • 6Rebel rebel
  • 7Rock 'n' roll with me
  • 8We are the dead
  • 91984
  • 10Big brother
  • 11Chant of the ever circling skeletal family

enregistrement

Enregistré aux Olympic et Island Studios à Londres

line up

David Bowie (chant, guitares, saxo, moog, mellotron), Aynsley Dunbar (batterie), Herbie Flowers (basse), Mike Garson (claviers), Alan Parker (guitare sur le titre 9)

remarques

chronique

Styles
rock

Après la séparation d'avec les Spiders From Mars, Bowie nous revient avec ce "Diamond dogs" presqu'entièrement écrit par l'anglais. Car cet album est SON album, il y joue de tous les instruments, sauf la basse et la batterie et ne laisse le claviers à Garson que pour ses envolées reconnaissables et mémorables. Une nouvelle fois, ce LP est conceptuel. Bowie y parle d'une cité décadente ("Hunger city"), où des humanoïdes essayent de survivre, le tout en étant entourés de chiens enragés et de rats ! Tout un programme ! Musicalement, rien de révolutionnaire, Bowie joue du bon rock et encore une fois très inspiré, tous les titres étant bons, aussi bien les hits que sont "Diamond dogs" et "Rebel rebel" (bien qu'un peu lassante à la longue...) que sur les morceaux les moins connus, "Rock 'n' roll with me" et le sublime "We are the dead" en tête. On peut admirer aussi les talents de Bowie aux différents saxos sur l'excellent enchainement "Sweet thing / Candidate / Sweet thing (reprise)", légèrement jazzy, très soft et très intense. Il est aussi important de noter la présence du morceau "1984" (l'album devait d'ailleurs être à l'origine une illustration musicale de l'oeuvre de George Orwell, mais pour des raisons de droits, cela n'a pas pu se faire...) qui annonce la future orientation musicale de l'anglais, la soul US. Ce LP assoit encore un peu plus le génie de l'Anglais avec un disque faisant le lien entre le passé et de nouvelles explorations musicales.

note       Publiée le dimanche 24 novembre 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Diamond dogs".

notes

Note moyenne        39 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Diamond dogs".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Diamond dogs".

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Ayant beaucoup écouté de Zappa de cette époque ces temps-ci, quand j'écoute là cet album et notamment 1984 je peux pas m'empêcher de voir le Frank prendre des notes des gimmicks employés ici ( les choeurs de Bowie avec lui même, les changements de voix graves / aigus, le lyrisme...) pour le reprendre manière gougnafier avec plein de blagues à la con derrière et un solo qui tue pour finir. Sinon, j'ai beaucoup de mal avec celui-là, l'orchestration, l'ambiance générale, même si j'ai l'impression qu'il y a quelques claviers lugubres qu'on pourraient retrouver plus tard dans Low, et des restes du glam rock des albums précédents.

NevrOp4th Envoyez un message privé àNevrOp4th

Ha Ha . Sage décision du Barman ;)

Kronh Envoyez un message privé àKronh

Qu'il en soit remercié, de même pour ce disque intemporel et qu'il a aille expliquer aux Australiens ce qu'est la toute beautée

NevrOp4th Envoyez un message privé àNevrOp4th

Je me suis toujours demandé si c'était pas Bowie qui avait lancé la mode de la coupe mulet mainte fois reprise par certain footeux des années 80.

necromoonutopia666 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

Sweet Thing est un générateur de frissons instantané.