Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Fear not for man

Fela Kuti › Fear not for man

  • 1977 • Afrodisia DWAPS2035 • 1 LP 33 tours

2 titres - 29:27 min

  • 1/ Fear not for Man (14:11)
  • 2/ Palm Wine Sound (15:16)

enregistrement

Decca Studio, Lagos, Nigéria, 1977

line up

Tony Allen (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Henry Koffi (congas), Tunde Williams (trompette), Ukem Stephen (trompette), Okalue Ojeah (guitare), Clifford Itoje (guitare), Ogene Kologbo (guitare), Leke Benson (guitare), Nweke Atifoh (basse), Nicholas Addo (congas), James Abayomi (percussions), Shina Abiodun (congas), Isaac Olaleye (marraccas), Kewe Oghomienor (choeurs), Tejumade Adebiyi (choeurs), Folake Oladeinde (choeurs), Ronke Edason (choeurs), Bola Olaniyi (choeurs), Yemi Abegunde (choeurs), Fehintola Kayode (choeurs), Bimbo Adelanwa (choeurs), Emaruagheru Osawe (choeurs), Shade Komolafe (choeurs), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 1999 où il se voit associé à l'album "Stalemate"

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

Sur "Fear Not for Man", le titre, Fela Kuti donne le sentiment d'avoir (gentiment) pété un câble. Il pousse des cris un peu semblable à n'importe quel gamin qui voudrait jouer le rôle du méchant à la cour de récré en se jetant sur le bouc émissaire de la classe. Il ne fait pas ça tout le temps, heureusement, mais c'est ce genre de petites incartades spontanées qui finissent par surprendre dans une musique à la redoutable linéarité. "Fear not for Man", l'album, est un des plus musicaux réalisés par Fela à ce jour. J'entends par là que ce sont les parties instrumentales qui prédominent. La plage titre étonne ; elle commence sur un beat très carré et se prolonge ainsi quelques instants, le temps de laisser à Fela le soin de citer son maître à penser, Kwake Nkrumah. Le temps pour nous de nous rendre compte, peut-être pour la première fois, que dépouillé de ces guitares répétitives et de ces indispensables congas, l'afro-beat paraît presque dénudé. "Palm Wine Sound" est une longue plage instrumentale qui n'usurpe pas son nom puisqu'elle pioche sa couleur dans la culture originaire de Sierra Leone (la mélodie reprise au clavier). En résumé, si "Fear Not for Man" est un album coloré, il n'arbore pas vraiment celles d'un homme en colère. Cela ne maintient pas pour autant notre homme en dehors des problèmes. Des problèmes qui, il faut bien l'avouer, il semble se plaire à cultiver. Bientôt, un an après les évènements de Kalakuta, Fela va remonter sur scène avec son groupe, délivrant une nouvelle interprétation du titre "Zombie" dans la ville d'Accra. Nouvelle émeute. Fela et les siens sont alors faits prisonniers et expulsés manu militari du Nigéria, avec ordre de ne plus y remettre les pieds. L'année 1978 sera donc l'année de l'exil pour Fela qui restera alors coincé au Ghana voisin.

note       Publiée le lundi 23 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fear not for man".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fear not for man".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fear not for man".

Porn_And_Roses › jeudi 28 septembre 2006 - 21:53  message privé !
Dans mon top 5, super bon. (couplé à Stalemate dans mon cas). Palm Wine Sound est géniale. À écouter sous un palmier, avec un verre de vin blanc sur les plages d'Hawaï. C'est tout le contraire de la première piste en fait que je trouve un peu trop "basique" mais les paroles : un must.
Note donnée au disque :