Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Unknown soldier

Fela Kuti › Unknown soldier

  • 1979 • Skylark SKLP003A • 1 LP 33 tours

1 titres - 31:07 min

  • 1/ Unknown Soldier [part 1 & 2] (31:07)

enregistrement

Nigéria, 1977

line up

Tony Allen (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Henry Koffi (congas), Tunde Williams (trompette), Ukem Stephen (trompette), Okalue Ojeah (guitare), Clifford Itoje (guitare), Ogene Kologbo (guitare), Leke Benson (guitare), Nweke Atifoh (basse), Nicholas Addo (congas), James Abayomi (percussions), Shina Abiodun (congas), Isaac Olaleye (marraccas), Kewe Oghomienor (choeurs), Tejumade Adebiyi (choeurs), Folake Oladeinde (choeurs), Ronke Edason (choeurs), Bola Olaniyi (choeurs), Yemi Abegunde (choeurs), Fehintola Kayode (choeurs), Bimbo Adelanwa (choeurs), Emaruagheru Osawe (choeurs), Shade Komolafe (choeurs), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 1999 où il se voit associé à l'album "Coffin for Head of State"

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

"Ne bouge pas, faut que je te dise quelque chose d’important." - Toi t’es encore venu avec tes histoires - "Non, c’est du sérieux. Je reviens de loin, laisse-moi aller jusqu’au bout de mon récit" - Mais où veux-tu en venir ? - "Wait and see. Ce qui vient de se passer ici est un fait unique dans le monde entier. Sais-tu de quoi je veux parler ?" - C’est le Government Magic - "C’est un grand faiseur de miracles ; il est capable d’interrompre et de faire revenir l’eau courante en claquant les doigts ; il est capable d’un coup de baguette de transformer l’électricité en lueur de bougie. J’en viens maintenant à mon histoire, alors suis-moi." - Left, right, left, right... - "Un millier de soldats armés jusqu’aux dents marche sur Lagos au pas cadencé..." - Left, right, left, right... - "Que se passe-t-il ? Y a-t-il guerre ? se demande l’homme de la rue." - Left, right, left, right... - "Mais où vont donc tous ces soldats ?" - Left, right, left, right... - "Ils marchent sur Kalakuta, la maison de Fela." - Left, right, left, right... - "Une fois sur place, ils prennent possession des lieux, l’encerclant systématiquement et attendent les ordres." - Left, right, left, right... - "Et soudain c’est l’assaut ! Ils tabassent tout le monde, crèvent les yeux d’un élève, violent les femmes, brûlent la maison et défenestrent ma mère. Ils ont tué ma mère ! Ils ont tué ma mère ! Ils ont tué ma mère ! Ma chère, ma vieille, mon inusable… Tout le monde est aussitôt jeté en prison. Dehors, c’est la stupeur générale. La rumeur se répand vite : « ils ont emprisonné Fela après avoir incendié sa maison . Mais qu’a-t-il fait, le pauvre ? Ce gouvernement est vraiment mauvais ». Non content de leur forfait, ils ont confisqué ma maison et chassé les gens qui s’y trouvaient, deux mille citoyens qui se retrouvent ainsi sans-logis. Immédiatement après, « ces soldats inconnus au bataillon » ont installé un camp sur les lieux même de leur crime, puis organisé une grande fête pour célébrer leur victoire. Soldats inconnus, j’ai quelque chose à vous dire : la femme que vous avez assassiné, elle s'est battue pour le suffrage universel dans ce pays. La femme que vous avez assassiné elle n’a pas son pareil dans tout ce pays. Mais qu’est ce que c’est que cette injustice !!"

note       Publiée le mardi 20 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unknown soldier".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unknown soldier".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unknown soldier".

varg › jeudi 25 mai 2017 - 11:36  message privé !

Fela devrait être enseigné à tous nos enfants, à tout les niveaux, avec un passage renforcé à l'ENA et SciencesPo, histoire de donner quelques remords à nos futurs faiseurs de démocratie.

Note donnée au disque :       
varg › samedi 4 octobre 2008 - 16:10  message privé !

tellement fort...

Note donnée au disque :       
torquemada › mardi 20 septembre 2005 - 19:21  message privé !
ça y est, Proggy se prend pour Louis Skorécki.