Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Open & Close

Fela Kuti › Open & Close

3 titres - 36:44 min

  • 1/ Open & Close (14:55)
  • 2/ Swegbe and Pako [Part 1 & 2] (12:30)
  • 3/ Gbagada Gbagda Gbogodo Gbogodo (9:19)

enregistrement

Nigeria, 1971

line up

Tony Allen (batterie), Igo Chico (saxophone ténor), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Henry Koffi (congas), Tony Njoku (trompette), Tutu Shoronmu (guitare), Ohiri Akigbe (guitare), Ayo Azenabor (basse), Akwesi Korrantin (congas), Tony Kupoliyi (congas), James Abayomi (percussions), Isaac Olaleye (shekere), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 2001 où il se voit associé à l'album "Afrodisiac"

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

Tout ici est tourné vers l'opulence. Opulence des rythmes, opulence des arrangements et de l'interprétation. Derrière son approche désormais immuable faisant de chaque titre une célébration rituelle haute en couleur, "Open & Close" est un disque à la musicalité extraordinaire. Le peu d'interventions vocales sur la plage titre (survenant seulement de manière ponctuelle à mi parcours, aux alentours des sept minutes) renforce cette impression. Dans l'ensemble, le tempo est soutenu, "Swegbe and Pako" étant le seul titre de ce tir groupé de trois salves à le baisser de seulement quelques bpm. Les interventions de Fela au piano électrique ont le charme des sonorités de Sun Ra, sans son côté oblique. Ce côté jazz est malgré tout renforcé par un Tony Allen toujours aussi exemplaire, s'octroyant un petit solo de batterie qui semble avoir été bâti comme une introduction à un hypothétique petit Art Blakey illustré dont il aurait été l'auteur. Bien que discrets ou parce que discrets, les guitaristes Tutu Shoronmu et Ohiri Akigbe soutiennent cette pulsation organique, et finalement obsédante, en grattant leurs cordes sans en faire des tonnes mais avec cette insistance si caractéristique qui fait que, de Jimmy Nolen (James Brown et les J.B.'s) à Nile Rodgers (Chic), même les audaces aux suaves saveurs funky peuvent être source de tensions. "Open & Close" est tout simplement une des merveilles oubliée des premières années de Fela que l'on peut enfin savourer dans des conditions optimales grâce à la collection "Fela Originals" sous licence Universal, même si ça me fait mal de le dire... Car n'est-ce pas ironique de voir qu'un anticapitaliste forcené puisse permettre à une des maisons de disques les plus répugnantes de la planète de s'enrichir sur son dos à titre posthume ? Soit... Publié en 2001 dans le cadre d'une seconde volée de rééditions (toujours aussi pauvres en renseignements), cet album y est suivi de "Afrodisiac", disque paru en 1973 pour le marché anglais mais enregistré en 1971 avec la même formation, ou à peu près.

note       Publiée le mardi 30 novembre 2004

partagez 'Open & Close' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Open & Close"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Open & Close".

ajoutez une note sur : "Open & Close"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Open & Close".

ajoutez un commentaire sur : "Open & Close"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Open & Close".

Tallis › mardi 19 juin 2012 - 19:44  message privé !

Avec le temps, c'est probablement vers celui-là que je reviens le plus souvent.

Note donnée au disque :       
julayss › jeudi 12 avril 2007 - 01:46  message privé !
Yep ça arrache tout!!!
Note donnée au disque :       
hippopotamefluorescent › jeudi 2 décembre 2004 - 07:32  message privé !
sympa, sonne riche et varie, met du temp a s'ecouter et a s'apprecier, agreable a consommer avec ses oreilles. de la bonne musique, innovatrice
Note donnée au disque :