Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › With Ginger Baker - Live !

Fela Kuti › With Ginger Baker - Live !

  • 1971 • Regal SLRZ1023 • 1 LP 33 tours

4 titres - 45:27 min

  • 1/ Let's Start (7:47)
  • 2/ Black Man's Cry (11:38)
  • 3/ Ye Ye De Smell (13:16)
  • 4/ Egbe Mi O [Carry Me I Want to Die] (12:40)

enregistrement

Londres, Angleterre, 1971

line up

Tony Abayomi (percussions), Tony Allen (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Peter Animashaun (guitare), Ginger Baker (batterie), Igo Chico (saxophone ténor), Maurice Ekpo (basse), Eddie Faychum (trompette), Friday Jumbo (congas), Henry Koffi (congas), Akwesi Korrantin (congas), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant), Isaac Olaleye (shekere), Tunde Williams (trompette)

remarques

Lors de sa réédition au format cd dans la série "Fela Originals" sur Barclay en 2001, un duo de batterie entre Ginger Baker et Tony Allen faisant 16:21 a été rajouté en titre bonus, portant la durée du disque à 61:42

chronique

Styles
jazz
musiques du monde
Styles personnels
afro-beat

On a beau dire que Peter Gabriel, depuis une quinzaine d'années, est pour beaucoup dans l'engouement avéré pour les musiques du monde, on oublie souvent qu'il a d'illustres prédécesseurs dans le domaine, l'Archange s'étant en réalité tout simplement montré plus intelligent et plus habile pour l'exploiter et la promotionner à bon escient. Je vous en parlais il y a peu, le batteur des Cream, Ginger Baker, fort de sa passion pour la musique de Fela, s'est réellement lié d'amitié avec celui-ci. Sa participation toute symbolique et pourtant inscrite en lettre capitale sur la pochette ne dupera personne ; nous sommes en 1971, et alors que la pop anglo-saxonne entre de plein pied dans une ère chaotique, ayant du mal à faire le deuil de ce qui était jusque là sa seule valeur étalon, la moindre référence, le moindre repère est bon à prendre. Ainsi, s'afficher avec Ginger Baker, comme d'autres le feront avec Jack Bruce ou Éric Clapton, est un gage de qualité. Le sceau officiel qui, le cachet de la poste faisant foi, garantit au petit homme blanc tout frileux de se frotter à des cultures étrangères qu'il rejète d'instinct sans même essayer de les comprendre que cela est bon pour lui. Ni vous ni moi n'avons plus besoin d'être amadoué de la sorte aujourd'hui, n'est-ce pas ? D'autant plus que ce live dégage une énergie communicative assez étourdissante qui, de fait, aurait très bien pu se passer de cette publicité déguisée tant les arguments présentés ici, redoutables d'efficacité, se suffisent à eux-mêmes. Malgré tout, on constatera quelques baisses de régime au niveau des sources d'enregistrement, et ce en dépit des efforts conssentis pour son passage au format cd. De plus, la réédition Barclay de 2001 inclut en fin de parcours un duo de batterie de plus d'un quart d'heure jusqu'à présent inédit entre Tony Allen et Ginger Baker au Festival Jazz de Berlin de 1978 et qui, outre l'exercice de style que l'on jugera selon les cas sympathique ou redondant, n'a, en définitive, rien à faire là.

note       Publiée le mardi 30 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "With Ginger Baker - Live !".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "With Ginger Baker - Live !".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "With Ginger Baker - Live !".

fracture › mercredi 5 octobre 2005 - 14:09 Envoyez un message privé àfracture
Je n'ai pas besoin d'être amadoué de la sorte pour apprécier Fela Kuti. ;oP (mais non, je ne connais pas ce disque... et heu... le bonus de double batterie ... heu... )... ;))
Progmonster › mercredi 5 octobre 2005 - 13:58 Envoyez un message privé àProgmonster
avatar
Ginger Baker, Fracture ! Ginger Baker !!! tu connais ce disque ?
Note donnée au disque :