Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Army arrangement

Fela Kuti › Army arrangement

2 titres - 59:11 min

  • 1/ Army Arrangement (29:57)
  • 2/ Government Chicken Boy (29:14)

enregistrement

Nigéria, 1984

line up

Francis Foster (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Acheampong Kola Oni (saxophone baryton), Oyinide Adeniran (saxophone ténor), Femi Kuti (saxophone alto), Oye Shobowale (trompette), Akomeah Dodo (dumbek), Okelve Ojeah (guitare), Keji Harimmi (guitare), Chukwudi Aroga (guitare), Herman Manimade Addo (basse), Dele Soshimi (claviers), Ola Liagun (congas), Lamtey (percussions), Fosiber (marracas), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

Avec ce disque, nous entrons de plein pied dans ce qui peut-être considéré comme la dernière partie de carrière du pape de l'Afro-beat. "Army Arrangement" connaît au moins quatre versions internationales différentes. Certaines contiennent le titre "Government Chicken Boy" (ajouté en guise de bonus à l'édition cd), certaines ont même été produites par Bill Laswell, avec un remix qui va de paire. Toutes ont été publiées alors que le Black President purgeait une peine de prison qui le verra cette fois derrière les barreaux pour une période de vingt long mois, contre cinq ans requis. Le prétexte est, une fois de plus, complètement bidon, Fela étant arrêté sur le tarmac de l'aéroport où un avion l'attendait, sensé l'emmener aux États-Unis pour y enregistrer son nouveau disque... Mais qu'importe, même de sa gêole, l'homme organise sa resistance. Et les notes de pochettes nous éclairent sur sa situation : "Fela Anikulapo Kuti a toujours utilisé la musique comme une arme au service de la liberté de son peuple. Il purge actuellement une peine de cinq ans de prison pour exportation illégale de devises. Fela a récemment écrit depuis sa cellule : "Je n'arrêterais jamais de me battre, jamais de la vie. Cet emprisonnement me rend plus fort et j'espère qu'il donne à mon peuple le courage nécessaire pour mener leur part du combat". La vraie raison de cet acharnement, c'est justement "Army Arrangement", enregistré peu de temps avant, et qui revient sur la corruption rampante que l'on retrouve dans tous les couloirs du pouvoir en place. Il revient sur les combines électorales, les scandales financiers, la justice à la solde des militaires, bref, de quoi se mettre à dos toutes les personnes influentes du pays. Musicalement, à l'image de "Authority Stealing", le tempo est très posé, mais en terme de texture, l'introduction d'instruments aux sonorités plus modernes - et pour nous aujourd'hui plus dépassés - changent quelque peu la donne. "Government Chicken Boy" finira par convaincre les sceptiques grâce à sa signature rythmique inhabituelle.

note       Publiée le mardi 20 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Army arrangement".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Army arrangement".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Army arrangement".