Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Original suffer head

Fela Kuti › Original suffer head

cd • 2 titres • 35:53 min

  • 1Original Suffer Head21:07
  • 2Power Show14:46

enregistrement

Nigéria, 1981

line up

Nicholas Avom (batterie), Maseaswe Anam (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Acheampong Kola Oni (saxophone baryton), Oyinide Adeniran (saxophone ténor), Femi Kuti (saxophone alto), Otentoro Oluifayehun (trompette), Oye Sobowale (trompette), Okelve Ojeah (guitare), Tunde Brown (guitare), Dirotimi Ikujenyo (guitare), Yomi Ogunde (guitare), Dele Soshimi (claviers), Essiete Udoh (congas), Die Oshoh (congas), Alele Adama (percussions), Alake Anikulapo Kuti (choeurs), Ihase Anikulapo Kuti (choeurs), Fehintola Anikulapo Kuti (choeurs), Folake Anikulapo Kuti (choeurs), Tokunbo Anikulapo Kuti (choeurs), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 1999 où il se voit associé à l'album "I.T.T."

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

Adieu Africa'70, longue vie à Egypt'80 ! C'est en substance en ces termes que l'on pourrait résumer ce vrai faux nouveau départ puisque, derrière ce nouveau sobriquet, se cache en réalité le groupe qui avait remplacé au pied levé, et ce dès "International Thief Thief", les Africa'70 originaux éxilés depuis en Europe de leur plein gré. Histoire sans doute de marquer davantage la différence... Et différence il y aura, mais pas tout de suite, notamment en matière de son, quand Fela sera plus souvent à l'étranger que sur sa terre natale. "Original Suffer Head" est donc le premier album à paraître sous leur nouvelle appellation et, ô délice, c'est une excellente livraison. Une fois encore, Barclay se moque de la chronologie dans le cadre de ses rééditions partielles du catalogue Fela mais, heureux hasard, associé à "I.T.T." paru un an plus tôt (trois autres albums ont eu le temps de voir le jour dans ce court intervalle de douze mois), l'édition cd devient une sélection de premier choix, réunissant sur un seul support sans doute les meilleures performances de ce nouveau groupe auquel les amateurs de la première heure ont parfois du mal à trouver des qualités. "Power Show" est un morceau un peu plus faible, mais je m'étonne surtout qu'aucun rappeur ne soit venu échantillonner sa rythmique de départ qui, mise en boucle, devrait être du plus bel effet... La plage titre, elle, est un nouveau festival de feu et de sang, feu pour la musique et sang pour les textes. Cuivres et choeurs se partagent comme de coutume une grosse part du gâteau mais les claviers, et surtout les guitares, acquièrent de plus en plus d'aisance dans un discours qui va bientôt se complexifier dans des proportions jusqu'à présent restées inédites. Si Fela continue à batailler sur tous les fronts, bien décidé à se représenter aux élections présidentielles de 1983 (la première fois, sa candidature fût purement et simplement rejetée), la menace qui pèse sur son devenir va, en dépit d'un contexte qui n'est favorable qu'en apparence, s'avérer être plus dure que jamais.

note       Publiée le mardi 20 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Original suffer head".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Original suffer head".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Original suffer head".

bubble › mercredi 26 août 2015 - 12:11  message privé !

zeuhl worst !

Solvant › samedi 10 décembre 2011 - 19:59  message privé !

1ere écoute. C'est pas du tout mon répertoire mais ça enveloppe bien. Certains passages donnent l'impression d'être dans les 60's.

Note donnée au disque :