Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Gentleman

Fela Kuti › Gentleman

3 titres - 37:00 min

  • 1/ Gentleman (14:41)
  • 2/ FeFe Naa Efe (8:12)
  • 3/ Igbe (8:07)

enregistrement

Nigeria, 1973

line up

James Abayomi (percussions), Tony Allen (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Igo Chico (saxophone ténor), Segun Edo (guitare), Henry Koffi (congas), Daniel Koranteg (congas), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant), Tony Njoku (trompette), Isaac Olaleye (maracas), Tutu Shoronmu (guitare), George Mark Bruce (basse)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 1999 où il se voit associé à l'album "Confusion"

chronique

Styles
jazz
musiques du monde
Styles personnels
afro-beat

Trois titres, trois titres seulement, et Fela de nous démontrer malgré tout ce que l'on peut bien penser qu'en dépit de la vague similarité qui existe entre ses nombreux titres à rallonge, le bonhomme a encore de la marge. L'évènement majeur de cette session, c'est avant toute chose l'assise de plus en plus grande prise par le chef d'orchestre, assumant désormais seul les parties de saxophone ténor suite au départ d'Igo Chico. S'il y a moins de rugosité dans l'attaque du musicien, on perçoit pourtant assez vite combien il a été, plus que son prédécesseur, impregné par l'influence jazz. Ça ne tarde pas d'ailleurs ; moins d'une minute après l'introduction du premier thème, le groupe se tait pour laisser place à un premier chorus de Fela Kuti. Le reste, c'est une histoire connue ; reprise d'un thème obsédant à vous en donner le tournis par un groupe gonflé à bloc qui exprime toute sa candeur au travers des choeurs et des cuivres. Paradoxalement, le côté hypnotique s'illustre surtout sur les deux plages les plus courtes de l'album ; "Fefe Naa Efe" et surtout "Igbe" avec son déluge de notes au clavier. Fort d'une notoriété grandissante, Fela s'octroie des coudées franches pour se moquer ouvertement de ses compatriotes, et plus précisément de sa ribambelle de dirigeants suffoquant dans les litres de leur propre sueur en costume trois pièces, calquant les faits et gestes, les us et coutumes des coloniaux, à la manière d'un singe qui, à force de se travestir, en perd sa propre identité... La contestation sociale sur fond de musique aventureuse qui parle au peuple, vulgarisant par ses croisements improbables des modes de pensées nourris par la contre culture. Non, non. Ne cherchez pas ; ce n'est pas de Frank Zappa dont je vous parle, mais bien de Fela Ransome Kuti. Ce n'est là qu'une petite touche de provocation, de celles qui parlent, de celles qui font mouche en tout cas, et qui vont asseoir l'influence grandissante de ce ténor au sein d'un peuple écrasé par le poids d'un pouvoir politique lourdement armé.

note       Publiée le mardi 30 novembre 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Gentleman" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Gentleman".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Gentleman".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Gentleman".

The Gloth Envoyez un message privé àThe Gloth

Fefe Naa Efe, chanson sur les nichons.

torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Premier contact avec l'œuvre de Fela avec ce disque, je le trouve excellent, il va falloir que je me plonge dedans.

Porn_And_Roses Envoyez un message privé àPorn_And_Roses
Gentleman c'est Fefe Naa Efe, une des chansons les plus connues de Fela Kuti et puis elle est excellente! Enfin j'dois dire que l'album m'a pas trop marqué mais je re-écoute et ça fais toujours du bien.
Note donnée au disque :