Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › The Wire 20 Years 1982-2002

Compilations - Divers › The Wire 20 Years 1982-2002

cd • 42 titres • 225:54 min

  • 1The Wire - Steve Lacy
  • 2Seguita - Ennio Morricone (with Gruppo Di Improvvisazione Nuova Consonanza)
  • 3Wrong Eye - Coil
  • 4Egress (excerpt) - Hands To
  • 5Buried Dreams - David Toop & Max Eastley
  • 6Tubby's Vengeance - Vivian Jackson & King Tubby
  • 7Don't Talk (Put Your Head On My Shoulder) - Fennesz
  • 8M 5 - Derek Bailey
  • 9Cockfight - Trance In Paksabali And Kesiman - Gamelan Beleganjur - Traditional Musicians, Bali
  • 10Pygmaäen - Einstürzende Neubaten
  • 11After Rapidly Circling The Plaza (excerpt) - AMM
  • 1211,000 Volts - Mars
  • 13Breathe Deep - Cabaret Voltaire
  • 14The Death Of The Composer Was In 1962 - Tony Conrad with Faust
  • 15Vandal - Designer
  • 16Soaking Bodies In Dub - Torture
  • 17Shenshema - Fela Kuti
  • 18Illistrum - The Art Ensemble Of Chicago
  • 19Expressway To Yr Skull - Sonic Youth
  • 20Salt - Spring Heel Jack / The Blue Series Continuum
  • 21Paper Hats - This Heat
  • 22Simple Headphone Mind - Stereolab / Nurse With Wound [ds4511] [ud069]
  • 23Rock 'N' Roll Station - Jacques Berrocal
  • 24Ancient Ethiopia - Sun Ra & His Solar-Myth Arkestra
  • 25Jukebox Capriccio - Christian Marclay
  • 26Williams Mix - John Cage
  • 27Cathode #4: Soundcheck Version - Yoshihide Otomo
  • 28Headphones - Björk
  • 29I (excerpt) - Pauline Oliveros
  • 30Satan Side - Keith Hudson
  • 31Music For The Gift Part 1 - Terry Riley
  • 32Silver Smoke Of Dreams - William Burroughs (with Ian Sommerville)
  • 33Rocket USA - Suicide
  • 344.2 - Supersilent
  • 35Vaihe (Fön)
  • 36Kebabträume - Deutsch-Amerikanische Freundschaft
  • 37Khalid Of Space Part 2 - Welcome - Larry Young
  • 38Players With Circuits - David Behrman (with Gordon Mumma)
  • 39The Caution Appears Part 5 - Fushitsusha
  • 40Living Space - John Cage
  • 41Some Summer Day - John Fahey
  • 4225 Minutes To Go - Diamanda Galas

remarques

chronique

Bon, inutile de vous présenter The Wire – le magazine, le seul que tu trouveras jamais avec aussi bien des couv’ de Dälek que de Derek Bailey (oui !). Je vous avoue, que je ne le lis jamais ; déjà que Noise mag, malgré toute la sympathie que j’éprouve pour eux, je m’y retrouve plus. Et puis bon, The Wire, c’est un peu le catalogue pour les bourgeois et les intellos ; mais, hey ! attends ! on est sur guts of darkness, ici, le site des types qui sont toujours sélectionnés en dernier pour les équipes de foot, et qu’ont jamais travaillé à l’usine. Ça tombe bien alors, parce qu’un rapide coup d’œil au line-up de cette compilation trois CD est imparable de classe absolue. Une compilation pas du tout dans l’idée de faire découvrir des trucs ; on est censé tous les connaitre, chaque piste fait partie du all time fav de l’équipe rédactionnelle (voir de quelques hurluberlu fidèle jusqu’à la mort), c’est pas là que se trouve l’intérêt. On est plutôt dans le disque pour voiture, la compilation des meilleurs moments de la musique expérimentale déjà présélectionné pour toi ; elle couvre la période 1982 – 2002, la meilleure, après 2002 y’a quoi d’intéressant qui est sorti, sérieusement ? Ici t’as l’essence même de l’esprit gutsien, on aurait même dû demander du copyright (ou l’inverse), no wave, free jazz, indus, noise, electro, que sais-je, la moelle, le fin du fin, l’exposition arty limitée à aucune entrée. Il n’y a objectivement aucun titre à jeter, et subjectivement aucun. Je ne vais pas vous faire du titre par titre, à vrai dire y’a même pas véritablement d’intérêt à ce que je vous en parle ; on serait chez les Inrocks, je dis pas… le disque de voyage du gutsien, ni plus ni moins.

note       Publiée le dimanche 3 avril 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Wire 20 Years 1982-2002".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Wire 20 Years 1982-2002".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Wire 20 Years 1982-2002".

Wotzenknecht › lundi 4 avril 2011 - 16:37  message privé !
avatar

Je l'ai depuis des années, ce machin... un sacré bordel à s'enfiler, mais piste par piste pour faire genre "j'écoute ce que proggy chronique", ca le fait bien.

mangetout › dimanche 3 avril 2011 - 18:39  message privé !

Ah oui tiens c'est vrai ça, moi aussi j'ai bossé jadis dans une usine et puis ils ont oublié le groupe WIRE, un comble avec un nom pareil ?

yog sothoth › dimanche 3 avril 2011 - 18:05  message privé !
avatar

Moi je travaille dans une usine. Et sur ta compil y'a pas Dismember, ni Burzum, donc c'est un-gutsien.

dariev stands › dimanche 3 avril 2011 - 17:38  message privé !
avatar

c'est un peu les "cahiers de la musique" wire, quand même... méga pointu mais pas vraiment bandant en ce qui me concerne. Cette sélection est particulièrement bien foutue il faut le reconnaître, mais bon on peut aussi mettre 6/6 aux radios de progmonster à ce moment-là... (qui recouvrent plus l'esprit gutsien) y'a un livret bien foutu ou pas ?

mangetout › dimanche 3 avril 2011 - 17:35  message privé !

Il s'adresse à qui le monsieur qui tutoie dans l'hygiaphone ?