Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesКино › Это Не Любовь...

Кино › Это Не Любовь...

cd • 14 titres

  • 1Это Не Любовь
  • 2Весна
  • 3Уходи
  • 4Город
  • 5Проснись
  • 6Рядом Со Мной
  • 7Я Объявляю Свой Дом
  • 8Саша
  • 9Верь Мне
  • 10Дети Проходных Дворов
  • 11Музыка Волн
  • 12Разреши Мне...
  • 13Стишок
  • 14Прохожий

line up

Viktor Tsoi (chant, guitare), Yurii Kasparyan (guitare), Aleksandr Titov (basse), Aleksei Vishnia (boîte à rythmes)

remarques

Les chansons 12 à 14 sont des bonus par rapport à la sortie originale.

chronique

Ce n’est pas l’amour, non ça ne peut pas l’être…Pas comme ça, pas ainsi, il y a quelque chose de louche…Apparemment, Tsoi et ses complices renouent avec l’épure des débuts, post-punk folk dépouillé jusqu’à l’os: une boîte à rythmes, une basse, deux grattes et le chant. Point final pour un album assez uni dans son rendu général. Retour en arrière par rapport au précédent ? Pas forcément même si à l’écoute on le citerait plutôt en seconde position des albums plutôt qu’en troisième. Il sonne moins audacieux dans l’écriture, plus pop mais d’une pop qui ne trompe personne. Trop de grisaille derrière les harmonies. ‘Это Не Любовь…’, c’est un peu comme un bal de village mais où l’on danserait dans une cave désaffectée à la lumière de lampes de chevets aux abats-jours moches, avec des danseurs un peu gauches, empruntés dans leurs pas, le regard timide posé sur la terre battue constituant le sol. En même temps quand on n’a rien d’autre pour s’amuser, on fait avec, U.R.S.S., 1985 représente. Inutile de mentir, ce disque est plutôt à classer dans les faiblesses de la discographie du groupe. Trop de dépouillement pour qui n’est pas familier de sa carrière, trop bizarre, jamais assez gouleyant pour séduire le grand public; pas de mélodie accrocheuse, comme si c’était volontaire, avec des harmonies jamais dissonantes mais jouées comme si les mecs avaient juste mal serré leurs cordes…Même les chansons enjouées ne remplissent pas leur fonction, la faute au chant de Viktor Tsoi sempiternellement baigné d’un indicible spleen (‘Дети проходных дворов’). Ces éléments pourraient être perçus comme autant de qualités si ne persistait pas cette impression que le combo a bouclé à la va-vite son album avec peu de moyens…C’est peut-être la vérité mais ça ne tient pas la comparaison dans la discographie d’une formation ayant sorti de grands disques. Les bonus de la réédition, eux, sont nettement plus valables. 2,5/6

note       Publiée le dimanche 3 janvier 2021

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Это Не Любовь...".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Это Не Любовь...".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Это Не Любовь...".