Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKFela Kuti › Authority stealing

Fela Kuti › Authority stealing

  • 1980 • Kalakuta KILP003 • 1 LP 33 tours

1 titres - 24:03 min

  • 1/ Authority Stealing [part 1 & 2] (24:03)

enregistrement

Phonogram Studio, Nigeria, 1980

line up

Nicholas Avom (batterie), Maseaswe Anam (batterie), Lekan Animashaun (saxophone baryton), Mukoro Owieh (saxophone baryton), Oyinide Adeniran (saxophone ténor), Femi Kuti (saxophone alto), Otentoro Oluifayehun (trompette), Oye Shobowale (trompette), Roger Armand M'Bala (guitare), Mardo Martino (guitare), Tunde Brown (guitare), Dirotimi Ikujenyo (guitare), Clement Djalo (basse), Idowu Adewale (basse), Essiete Udoh (congas), Papoola Awodoye (congas), Die Oshoh (congas), Alele Adama (percussions), Wale Tariola (maraccas), Alake Anikulapo Kuti (choeurs), Ihase Anikulapo Kuti (choeurs), Fehintola Anikulapo Kuti (choeurs), Folake Anikulapo Kuti (choeurs), Tokunbo Anikulapo Kuti (choeurs), Fela Kuti (saxophone, claviers, chant)

remarques

Cet album a fait l'objet d'une parution cd chez Barclay en 1999 où il se voit associé à l'album "V.I.P."

chronique

Styles
jazz
world music
Styles personnels
afro-beat

La rumeur raconte que le mécontentement qui a provoqué l'éclatement de l'Africa'70, au moment où la providence les amenait comme par hasard sur le continent européen, réside dans le fait que Fela Kuti finissait par ne plus payer les honoraires de ses musiciens. Nous sommes en 1979, et le gouvernement civil reprend ses droits sur les terres de Lagos. Fela voit sur le long terme et se projette dans le futur. Il a un plan très simple : préparer les prochaines élections et briguer le poste de président, rien que ça ! Débouché logique d'une carrière musicale qui ressemble plus à un combat de tous les instants qu'à un héritage discographique rondement mené... Pour se faire, des fonds sont nécessaires, et le peu d'argent qui passe entre ses mains ne sera jamais assez de trop. C'est vrai qu'il en assez bavé pour désormais se retrouver dans la position la plus confortable qui soit ; c'est en connaissance de cause qu'il sait comment s'opposer au système en place. Et il se jure de parvenir à ses fins. D'ici là, le chemin est encore long et - il l'ignore encore - semé d'embûches. Alors, en attendant, il continue d'exposer son programme, avec un des derniers manifestes bouillonnants de sa nouvelle mouture de l'Africa'70 ; "Authority Stealing" au message limpide. La campagne électorale et la propagande peuvent commencer. Mais il faut bien avouer que le nouvel album n'enthousiasme pas des masses. "Authority Stealing" reste un pamphlet virulent, un des plus excessifs d'ailleurs que Fela Kuti ait écrit à l'encontre du pouvoir en place - ce qui lui coûtera, bien sûr, une nouvelle visite prolongée en prison - mais on ne peut s'empêcher de regretter que des propos aussi incendiaires soient soutenus par une musique finalement si dépourvue de force et de caractère. Si c'était la une manière de faire passer le message en douce, c'est plutôt raté. Fela a au moins acquis la certitude que, colonels ou pas, ceux qui gouvernent en bonne place ne loupent aucuns épisodes de ses aventures à l'assaut du pouvoir.

note       Publiée le mardi 20 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Authority stealing".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Authority stealing".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Authority stealing".

Porn_And_Roses › jeudi 28 septembre 2006 - 21:47  message privé !
Piste relaxante, j'aime bien l'ambiance qu'elle dégage et puis c'est elle est longue donc 5/6. + L'orgue est excellente.
Note donnée au disque :       
Progmonster › mardi 4 octobre 2005 - 08:29  message privé !
avatar
qu'attends tu comme réponse ?
Note donnée au disque :       
heirophant › lundi 3 octobre 2005 - 23:33  message privé !
j'adore, je clique sur "les 25 chroniques les moins lues", et que vois-je? 25 chroniques de progy :) ca ne t'emebete pas que presque personne ne lise ton travail exemplaire?
Eliphas › jeudi 22 septembre 2005 - 00:28  message privé !
ils ont fait combien d'album??? Un concurent à Frank Zappa :)