Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › Made in Europe

Deep Purple › Made in Europe

5 titres - 45:53 min

  • 1/ Burn
  • 2/ Mistreated
  • 3/ Lady double dealer
  • 4/ You fool no one
  • 5/ Stormbringer

enregistrement

Enregistré live en Europe au début de l'année 1975

line up

Ritchie Blackmore (guitares), David Coverdale (chant), Glenn Hughes (chant, basse), Jon Lord (claviers), Ian Paice (batterie)

chronique

Styles
rock
hard rock
Styles personnels
hard rock plein de groove

En 1976, Deep Purple annonce sa séparation (momentanée... hélas...) après seulement à peine 8 années d'activité (et 10 albums studios tout de même !). Ironiquement, c'est à ce moment que sort le deuxième véritable album live du groupe (après l'énormissime "Made in Japan"). Nul doute qu'avec ce "Made in Europe" (quelle originalité dans le titre !) le groupe veut taper aussi fort ! On retrouve ici la formation Mk. III avec donc Glenn Hughes et David Coverdale au chant. Et y'a pas à chier, ça défouraille sévère ! "Burn" est une entrée en matière mortelle niveau rock n' roll 'Burn-é' (désolé, j'ai pas pu m'empêcher !) et n'a absolument rien à envier à "Highway star", son pendant du premier live. On a souvent sit que Deep Purple était un groupe de live et même avec des formations différentes, je ne peux qu'acquiescer ! Ce sont de véritables bêtes de scène avec une énergie et une interprétation aux p'tits oignons et une technique absolument bluffante. Les nouvelles recrues font des merveilles. Alors même si certains plans impros trainent un peu en longueurs, le résultat est tout de même très impressionnant de feeling. C'est d'ailleurs selon moi ce feeling qui donne toute sa personnalité à la Mk. III par rapport à la précédente formation, avec un groove si chaud et représentatif. Après, si on doit faire une comparaison avec "Made in Japan", c'est vrai qu'il manque ici la touche de génie total ou des compos ultimes comme "Child in time" (que seul Ian Gillan pouvait chanter), mais la différence n'est pas si grande, ce "Made in Europe", bien que peu connu, est une live de très haute colée et qui aurait dû clore la carrière du groupe de la plus belle des façons possible. Hélas, en 1984, le groupe, avec sa formation Mk. II, allait se reformer...

note       Publiée le lundi 7 juillet 2008

partagez 'Made in Europe' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Made in Europe"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Made in Europe".

ajoutez une note sur : "Made in Europe"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Made in Europe".

ajoutez un commentaire sur : "Made in Europe"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Made in Europe".

Ramon › lundi 10 juin 2013 - 22:26  message privé !

Pas d'accord pour dire que cet album aurait du clore la carrière de DP, Comme taste the band étant excellent, sinon Now What?! vient de paraître et il est génial mais il vrai que tous ses prédécesseurs depuis Perfect Strangers ne cassaient pas des briques.

Note donnée au disque :       
torquemada › dimanche 20 juillet 2008 - 19:19  message privé !
Il ne faut pas exagérer, la reformation de Deep Purple n'a pas donné que des mauvaises choses, "Perpendicular" en est la preuve. Quant à ce live, il est excellent.
Note donnée au disque :       
Le_Vieux_Con › mardi 8 juillet 2008 - 09:25  message privé !
"Made in Europe" est pour moi largement du niveau de "Made in Japan" : interprétation irréprochable avec longues impros, musiciens de génie, set-list fantastique... Deux petits reproches cependant : une durée trop courte et les blancs entre les morceaux (décidément je ne comprendrai jamais ce choix que font certains groupes pour leurs lives).
Note donnée au disque :