Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › Greatest hits

Deep Purple › Greatest hits

cd | 11 titres | 71:04 min

  • 1 Smoke on the water [LIVE] [10:10]
  • 2 Highway star [LIVE] [06:43]
  • 3 Child in time [LIVE] [10:43]
  • 4 The battle rages on [05:56]
  • 5 Woman from Tokyo [LIVE] [02:10]
  • 6 Love conquers all [03:45]
  • 7 King of dreams [05:26]
  • 8 The aviator [05:20]
  • 9 Anya [LIVE] [12:02]
  • 10 Perfect strangers [LIVE] [06:53]
  • 11 Fortuneteller [05:49]

line up

Ritchie Blackmore (guitares), Ian Gillan (chant), Roger Glover (basse), Jon Lord (clavier), Ian Paice (batterie)

remarques

Cette compilation fait partie de la série de compilations "Steel box collection" éditée par Sony BMG.
Le cd est présenté dans un boitier en métal.

chronique

Styles
rock

Et hop ! Encore une p'tite compilation de Deep Purple ! La particularité de celle-ci est quelle se concentre sur la période "BMG" des britanniques, reconnue pour être plutôt insipide artistiquement parlant. Le CD regroupe des enregistrements live et studio parus entre 1990 et 1996 avec au programme, 6 titres live tous directement issus du live "Come hell or high water" de 1994 et 5 titres studios issus des albums : "Slaves and masters" (1990), "The battle rages on..." (1993), et "Purpendicular" (1996). A l'écoute on s'aperçoit rapidement que la compilation est portée par les quelques vieux classiques du groupe, tel que "Highway star", "Child in time" ou encore "Smoke on the water", repris ici dans des versions live tout à fait intéressantes où Deep Purple parvient à raviver une flamme que l'on croyait plus ou moins chancellante. Les autres extraits live, "Anya" et surtout "Perfect strangers", parviennent à tirer honnêtement leur épingle du jeu. La sélection des titres studios à pour sa part bien plus de mal à convaincre, et si "The battle rages on" parvient à faire illusion, que dire d'un "Love conquers all", d'un "King of dreams" ou encore d'un "Aviator", tous aussi fades qu'une vieille laitue sans vinaigrette. Sur tous ces titres on sent un groupe ampoulé, vraiment à la peine au niveau de l'inspiration, avec des mélodies faciles et sans grand intérêt. Bref, n'y allons pas par 4 chemins : la galette est sauvée par sa partie live, point barre. Le reste étant pour le moins anecdotique. Du coup autant acheter le live en question : "Come hell or high water", ce sera à coup sûr une meilleure affaire.

note       Publiée le dimanche 12 juillet 2009

Dans le même esprit, Chris vous recommande...

partagez 'Greatest hits' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Greatest hits"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Greatest hits".

ajoutez une note sur : "Greatest hits"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Greatest hits".

ajoutez un commentaire sur : "Greatest hits"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Greatest hits".

Chris › mardi 14 juillet 2009 - 11:44  message privé !
avatar

Attention j'ai pas dis que c'était le chef-d'oeuvre du siècle non plus. Mais moi je ne le trouve pas si mauvais ce live. Et concernant "Child in time", disons qu'il s'agit d'une version inhabituelle, mais je n'irais pas jusqu'à dire "massacrée" pour ma part...

Note donnée au disque :       
magnu › lundi 13 juillet 2009 - 19:19  message privé !

Oui, il craint ce 'Come Hell or High Water' massacré à lui tout seul par Ritchie Blackmore. Le gars ne joue plus et fait tout pour faire chier ses camarades. D'ailleurs il suffit de regarder et d'écouter les commentaires des autres membres du groupe sur la version dvd. Les titres de 'Slaves and masters' sonnent comme du mauvais Rainbow FM (avec Joe Lynn Turner au chant) Reste les titres de 'Purpendicular', avec Steve Morse à la guitare, où l'on retrouve un groupe qui a envie de jouer et des compo assez inspirées. Manque de bol, BMG n'a mis qu'un titre (et pas le meilleur) sur cette compil...

Note donnée au disque :       
Nicko › lundi 13 juillet 2009 - 09:19  message privé !
avatar

Euh... Franchement, "Come hell or high water", je trouve que c'est un live bien fade avec un "Child in time" tout simplement massacré !