Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › Live in London

Deep Purple › Live in London

lp | 6 titres | 57:25 min

  • version originale de 1982
  • 1 Burn [06:58]
  • 2 Might just take your life [04:51]
  • 3 Lay down stay down [05:06]
  • 4 Mistreated [11:37]
  • 5 Smoke on the water [10:32]
  • 6 You fool no one [18:10]
  • réédition de 2007

cd1 | 5 titres | 43:12 min

  • 1 Burn [07:45]
  • 2 Might just take your life [05:17]
  • 3 Lay down stay down [05:29]
  • 4 Mistreated [15:28]
  • 5 Smoke on the water [09:13]

cd2 | 2 titres | 51:24 min

  • 1 You fool no one [20:22]
  • 2 Space truckin' [Bonus track] [31:02]

enregistrement

Enregistré live le 22 mai 1974 au Gaumont State Theatre de Kilburn

line up

Ritchie Blackmore (guitare), David Coverdale (chant), Glenn Hughes (chant, basse), Jon Lord (claviers), Ian Paice (batterie)

remarques

La réédition de 2007 (deuxième pochette) propose les titres en version complète avec un bonus track par rapport à la version originale de 1982 (première pochette).

chronique

Originellement sorti en 1982, c'est la réédition de 2007 de ce live à Londres en 1974 que je possède. Il est difficile de chroniquer cette version originale pour plusieurs raisons. Déjà, il faut retrouver le vinyle de l'époque et aussi parce que la réédition propose les versions complètes des titres du vinyle (qui rognait sur certains solos). De ce fait, le rythme du live n'est plus le même et c'est un peu comme si on se retrouvait avec un live différent. Paradoxalement, alors que je n'aime pas quand les morceaux ne sont pas complets, la version 2007 propose des solos tellement à rallonge que du condensé n'aurait pas fait de mal. Je ne vais cependant pas juger de la version d'origine vu que je ne la connais pas. Par contre, celle que j'ai, ça fait vraiment long... Alors je ne dis pas, il y a de bons passages, mais avec un deuxième CD qui culmine à plus de 50 minutes pour deux titres, qui a l'origine en font 5 chacun, je trouve ça vraiment abusé. Niveau interprétation, il y a à boire et à manger. Ça commence par 3 titres rapides, courts en comparaison au reste. La puissance est au rendez-vous mais "Burn", pourtant énorme d'habitude, est très approximative. "Might just take your life" et "Lay down, stay down" sont peut-être les seuls titres à s'en tirer vraiment bien. Et puis ces 4 derniers morceaux sur la réédition, à la suite, ça fait vraiment indigestion. Pas que je n'aime pas les impros, mais il faut qu'il y ait du rythme dans un live et là, ça donne l'impression d'avoir un concert poussif, chiant. En gros, on a des solos, des impros et au milieu, on a des bribes de chansons du groupe, un couplet-refrain ou deux à la suite et hop, c'est reparti pour une "petite impro"... Et pourtant, il s'agit d'une période du groupe que j'apprécie ! Alors on peut voir cette réédition comme une sorte d'archive du passé, destiné essentiellement aux fans purs et durs de la formation, mais là, je préfère largement les autres enregistrements de cette formation, le "California Jamming" en tête. Un live de plus et pas le meilleur, loin de là !

note       Publiée le dimanche 20 octobre 2013

partagez 'Live in London' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live in London"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live in London".

ajoutez une note sur : "Live in London"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live in London".

ajoutez un commentaire sur : "Live in London"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live in London".

Ramon › lundi 21 octobre 2013 - 12:41  message privé !

Tiens, les titres avaient été écourtés sur l'édition vinyle en ma possession parue en 1982 ?!? Bande de petits canaillous !!! Sinon j'aime beaucoup.

Note donnée au disque :