Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › Power house

Deep Purple › Power house

cd | 6 titres | 43:26 min

  • 1 Painted horse [05:19]
  • 2 Hush [live] [04:37]
  • 3 Wring that neck [live] [12:51]
  • 4 Child in time [live] [12:29]
  • 5 Black night [live] [04:59]
  • 6 Cry free [03:11]

enregistrement

Titre 1 enregistré durant l'automne 1972. Titres 2 à 4 enregistré live le 24 septembre 1969 au Royal Albert Hall. Titre 5 enregistré live en août 1972 à Tokyo. Titre 6 enregistré en 1969

line up

Ritchie Blackmore (guitare), Ian Gillan (chant), Roger Glover (basse), Jon Lord (claviers), Ian Paice (batterie)

chronique

Styles
rock
hard rock
Styles personnels
bonne compilation

J'espère que vous n'avez pas encore d'overdose de Deep Purple, parce que c'est pas encore totalement terminé... Surtout qu'avec eux, des sorties, il y en a à foison et au milieu de tout cela, il faut trier pour trouver les choses intéressantes. Parce que des déchets dans leurs sorties, il y en a ! J'ai un peu hésité avant d'acheter ce "Power house", mais là, il faut bien l'admettre, cette compilation n'est pas totalement sans intérêt. Elle se focalise sur la période du Deep Purple Mk.II avec des enregistrements de 1969 à 1972 et ne propose que des morceaux ou des versions n'étant pas sorti sur des albums du groupe. Là, au moins, on peut dire que ce n'est pas un best of classique et sans intérêt pour celui qui possèderait tous les albums de la formation. On a droit à deux chutes de studio plutôt sympas, "Painted horse" de la période "Who do we think se are" et "Cry free" de "In rock". On peut d'ailleurs remarquer facilement sur "Painted horse" la légère évolution plus posé et moins typiquement rock, un peu plus soul, que l'on commencera à voir sur "Burn" ou "Stormbringer" en 1974 avec le Deep Purple Mk.III. On a aussi des enregistrements excellents datant de 1969 et du premier concert du groupe avec Ian Gillan au chant. Au fait, ces 3 morceaux ("Hush", "Wring that neck" et "Child in time") ont été interprété en prélude du "Concerto for group and orchestra" sorti en 1970 et enregistré au fameux "Royal Albert Hall". Inutile de dire que ces titres sont énormes comparés à la suite du concert, Ian Gillan est franchement bluffant, "Child in time", qui n'était pas encore sorti à l'époque a dû en estomaquer plus d'un ce jour-là ! C'est un peu là que débute le vrai Deep Purple ! On a aussi un petit "Black night" de la période du "Made in Japan", enregistré lors de ces concerts japonais et qui n'était pas présent sur l'album d'origine. Comme il s'agit du Deep Purple "at its best", inutile de dire que cette version est excellente et puissante. Le seul petit regret, en 2010, c'est que toutes ces versions ont été réédité ces 30 dernières années, soit en bonus tracks des albums, soit en ajouts divers et variés sur les rééditions des albums des années 70 du groupe. Cependant, il faut quand même se remettre dans le contexte, et en 1977, il s'agissait vraiment de la première édition de ces titres donc l'intérêt était total. Et puis, même si on possède des nouvelles éditions, il est peu probable d'avoir TOUTES ces versions, donc cette compilation reste de toute manière un objet intéressant à avoir.

note       Publiée le lundi 22 mars 2010

partagez 'Power house' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Power house"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Power house".

ajoutez une note sur : "Power house"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Power house".

ajoutez un commentaire sur : "Power house"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Power house".