Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Purple › This time around: Live in Tokyo '75

Deep Purple › This time around: Live in Tokyo '75

cd 1 | 6 titres | 50:20 min

  • 1 Burn [08:38]
  • 2 Lady luck [03:31]
  • 3 Love child [05:00]
  • 4 Gettin' tighter [16:52]
  • 5 Smoke on the water / Georgia on my mind [reprise de Hoagy Carmichael] [10:14]
  • 6 Wild dogs [06:05]

cd 2 | 11 titres | 75:17 min

  • 1 I need love [05:47]
  • 2 Soldier of fortune [01:47]
  • 3 Jon Lord solo [09:43]
  • 4 Lazy / Drum Solo [13:34]
  • 5 This time around [03:38]
  • 6 Owed to G [03:29]
  • 7 Tommy Bolin guitar solo [07:09]
  • 8 Drifter [05:55]
  • 9 You keep on moving [06:38]
  • 10 Stormbringer [10:08]
  • 11 Highway star [07:29]

enregistrement

Enregistré live en décembre 1975 à Tokyo au Japon

line up

Tommy Bolin (guitare, chant), David Coverdale (chant), Glenn Hughes (chant, basse), Jon Lord (claviers, chant), Ian Paice (batterie)

chronique

Styles
rock

Un petit live de Deep Purple, ça faisait longtemps... En cette année 2001, ils ne sortent pas que des pépites quand ils font les fonds de tiroirs... "This time around" représente un enregistrement des derniers concerts de Deep Purple au Japon avant le split de 1976. 3 ans après les énormissimes concerts qui allaient donner le fameux "Made in Japan", voici le Mk. IV dans la capitale japonaise. Cette partie de la carrière du groupe est clairement celle que j'aime le moins. Et ça se confirme encore plus sur ce live. Un peu comme sur le live à Long Beach en 1976, on a affaire à une performance molassonne du Deep Purple. Et là, même "Burn" qui ouvre le concert manque d'énergie, d'envie. Deep Purple donne ce soir-là un concert plus axé soul/rock que véritablement rock n' roll pur comme ce qui serait en droit d'attendre d'un groupe tel que Deep Purple. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est poussif et totalement foiré. C'est plus calme, ça joue plus sur les ambiances que sur l'énergie, mais clairement, ça ne me convient pas. Les solos s’enchaînent, entre claviers, guitares et batterie, on a droit à toute la panoplie. On a aussi droit, encore une fois à un titre de l'album solo de Tommy Bolin, "Wild dogs". On a un peu l'impression que le guitariste, pourtant arrivé très récemment dans le groupe, a imposé sa patte, son style à Deep Purple. Parfait, je me dis qu'on a droit à Tommy Bolin en solo avec Deep Purple qui l'accompagne. Et pourtant, l'enregistrement ne met pas sa guitare en valeur !! Les claviers sont clairement mis en avant. Ca nous donne une sorte de Deep Purple aseptisé, sans âme, manquant de conviction, de puissance et on finit par s'emmerder ferme. Bref, le genre de live pour les seuls fans du Mk. IV... s'il y en a !

note       Publiée le samedi 2 juin 2012

partagez 'This time around: Live in Tokyo '75' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "This time around: Live in Tokyo '75"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "This time around: Live in Tokyo '75".

ajoutez une note sur : "This time around: Live in Tokyo '75"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "This time around: Live in Tokyo '75".

ajoutez un commentaire sur : "This time around: Live in Tokyo '75"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "This time around: Live in Tokyo '75".

Ramon › lundi 21 octobre 2013 - 12:36  message privé !

Tommy Bolin est en partie paralysé du bras gauche (vive la came), incapable de jouer autre chose que des accords barrés, du coup c'est Lord qui est mis en avant et on se demande (encore) pourquoi on a sorti ça.

Note donnée au disque :