Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRPaul Roland › A cabinet of curiosities

Paul Roland › A cabinet of curiosities

cd | 15 titres

  • 1 Madhouse
  • 2 Wyndam Hill
  • 3 Jumbee
  • 4 Gary Gilmores' eyes
  • 5 Burn
  • 6 Stranger than strange
  • 7 Walter the occultist
  • 8 Demon in a glass case
  • 9 Green glass violins
  • 10 Berlin
  • 11 Cairo
  • 12 Madame Guillotine
  • 13 Madelaine
  • 14 Gabrielle
  • 15 Happy families

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Oakwood Studios, Canterbury, Angleterre, du 22 au 27 aôut 1987

line up

Paul Roland (chant, guitares), Chris Randall (claviers, flûte à bec, percussions), Maurice Memmott (violons), John Gallagher (violoncelle)

remarques

L'édition cd propose 5 titres bonus par rapport à l'édition originale en vinyl.

chronique

Styles
folk
gothique
pop
Styles personnels
dark folk baroque/ pop gothique

1987, ayant à peine terminé l'enregistrement de l'excellent 'Danse macabre', Paul Roland laisse tomber l'électricité et, accompagné du trio de cordes (exception faite du clavier de Chris Randall) The Hellfire Club, nous livre ce magnifique 'Cabinet of Curiosities'. Comme à son habitude, notre dandy nous présente une galerie de personnages tantôt tragiques, tantôt cocasses, toujours attachants: Walter, voyant en pleine déchéance, la pauvre esclave Jumbee qui travaille dans les plantations, le serial killer Gary Gilmores (magnifique reprise acoustique et énervée des Adverts), Gabrielle la défunte dont le souvenir hante son amant tel un fantôme, Madelaine qui s'habille en jeune homme...Il nous parle aussi de ces événements qui ont marqué l'époque victorienne: le lancement d'un dirigeable (Wyndam Hill), le Berlin de l'entre-deux-guerres ('Berlin') ou l'atmosphère mystique du Caire ('Cairo')...Glissant d'un humour noir grinçant ('Burn', 'Madhouse') à la tristesse ('Jumbee', 'Berlin'), Paul nous restitue des émotions venues d'un autre âge au travers d'une musique qui mêle dark folk baroque, musique de chambre déjantée et pop gothique. Difficile de résister à la magie mélancolique de 'Wyndam Hill', aux orgues funèbres de 'Jumbee', aux violons ironiques de 'Burn' ou au feeling ballade de 'Stranger than strange'...Vous ai-je dit tout le bien que je pense de Paul Roland ? Oui ? Tant mieux...

note       Publiée le mercredi 30 novembre 2005

partagez 'A cabinet of curiosities' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "A cabinet of curiosities"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "A cabinet of curiosities".

ajoutez une note sur : "A cabinet of curiosities"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "A cabinet of curiosities".

ajoutez un commentaire sur : "A cabinet of curiosities"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "A cabinet of curiosities".

Lord Sébastyén › lundi 10 janvier 2011 - 16:37  message privé !

Que dire, j'ai découvert Paul Roland avec Wyndham Hill puis son excellent Danse Macabre. Et celui-ci... une merveille, l'Angleterre victorienne dans toute sa splendeur rehaussée de quelque touche psychés. Un grand moment que nous livre le (génial) Paul Roland.

Note donnée au disque :       
The Gloth › mercredi 9 septembre 2009 - 16:15  message privé !

Je découvre celui-ci et "Danse Macabre" (réunis en un cd), et j'aime beaucoup ! D'excellentes chansons superbement arrangées.

Le début de "Walter the occultist" a été samplé par un groupe connu... de mémoire, il me semble que c'est Massive Attack sur "Protection" (le morceau), mais je n'en suis pas sûr.

gregdu62 › dimanche 25 mai 2008 - 23:46  message privé !
J'ai acquis cet album depuis quelques mois, mais je m'y suis mis que depuis hier: très agréablement surpris ! Un enchâinement de morceaux excellents; une très bonne découverte donc, qui donne envie d'aller écouter d'autres de ses productions. Pour le moment je me satisfais amplement de ce "cabinet of curiosities" qui va encore pas mal tourner je pense ces prochains jours...
Note donnée au disque :       
Gaylord › jeudi 5 juillet 2007 - 21:25  message privé !
Un de mes albums préférés de Paul Roland. La reprise de "Gary Gilmores' eyes" (du groupe punk The Adverts) est vraiment intéressante. Un album acoustique.
Note donnée au disque :