Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRPaul Roland › Grimm

Paul Roland › Grimm

cd • 13 titres

  • 1Nevermore
  • 2If the sun refused to shine
  • 3A long time ago
  • 4Rapunzel
  • 5What will become of me ?
  • 6Lowly weeps the king
  • 7Maleen
  • 8The devil's bride
  • 9The way of the world
  • 10Once upon a time
  • 11Nevermore (reprise)
  • 12The elderly mother (spoken word)
  • 13The master thief (spoken word)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

World's End Studios, Baden-Würtemberg, Allemagne, Bag End Studio, Angleterre, hiver 2009 - printemps 2010

line up

Paul Roland (chant, guitare sèche, guitare électrique, basse, harpe, clarinette, flûte, orgue, Mellotron, percussions, basson, marimba, clavecin, hautbois)

Musiciens additionnels : Rosie Eade (chant féminin), Michael et Joshuah Roland (récitation)

remarques

chronique

Plus hors mode que jamais, Paul Roland plonge avec délice dans le monde des contes, un monde empreint de magie mais où le danger n'est jamais loin, un univers propice à faire rêver mais bien souvent à double tranchant, des histoires destinées aux enfants mais parfois trop cruelles pour leur compréhension...C'est aux frères Grimm plus précisément que s'adresse cet hommage (car c'en est un), l'influence de leurs récits baignant la majorité des compositions et l'album s'achevant carrément par la récitation de deux d'entre eux. Paul Roland serait-il à l'image de Peter Pan, refusant de grandir ? Les artistes ne sont-ils d'ailleurs pas souvent considérés comme de grands enfants ? A moins que l'éducation de ses deux fils et son rôle de père n'aient éveillé chez notre Anglais la nostalgie d'un temps lointain aux parfums de pain d'épice, de chocolat chaud et de naphtaline...Très inspiré, le musicien a opté pour une approche dépouillée, très personnelle, jouant lui-même de tous les instruments, les uniques collaborateurs étant la chanteuse Rosie Eade pour les choeurs et ses deux garçons pour quelques interludes. On se demande à chaque fois ce que Paul Roland pourrait encore nous apporter après tant d'albums et la réponse arrive, claire, dès les premières notes. 'Neverland' n'a certes rien d'exceptionnel bien que correct, c'est un titre plutôt classique de son style, folk un peu triste aux phrases courtes et répétitives. Dès la seconde chanson pourtant, la magie se met à opérer ; fidèle à sa patte, Paul Roland lance une base folk mélancolique qu'il enrichit discrètement de nappes tristes, de clavecin, laissant la simplicité de la mélodie porter le message, une simplicité qui permet justement aux ambiances de s'installer très naturellement. On songe à une version moins tragique de certains travaux de Sol Invictus ou Current 93. 'Rapunzel' démarre elle-aussi l'air de rien et charme de par son superbe thème de flûte. Et il y a cette douce tristesse, ce nuage frais, cotonneux et gris, ces quelques mots 'What will I be when I'm no one else ; Where will I go when I'm beside myself; Who will I be when I reveal myself'...Ce type est un magicien et je ne me lasse pas de son chant étrange, pas toujours très juste d'ailleurs, de ces accords de guitare sèche, ces coulis de violon et autres airs de flutiau ou d'orgue. L'idée des choeurs féminins est un plus pour les ambiances du disque et à l'instar des instruments, Paul Roland sait en user sans en abuser ; jamais de grandiloquence, de tape-à-l'oeil...Toute la beauté malicieuse de cette oeuvre réside dans la parcimonie et la recette est efficace (mmm...'Lowely weeps the king'). 'Grimm' est un témoignage de ce talent en plus d'un bel hommage, il regorge de bons morceaux, de 'A long time ago' au faussement inquiétant 'What will become of me' en passant par 'If the sun refused to shine', 'The devil's bride' sans oublier 'The way of the world'...Le Pays Imaginaire tient son poète.

note       Publiée le dimanche 28 août 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Grimm".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Grimm".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Grimm".

sebcircus › dimanche 28 octobre 2012 - 12:07  message privé !

Bel album en effet, Paul Roland est un artiste méconnu qui mériterai un plus grand succès.

Note donnée au disque :       
Les.Mondes.Gothiques › lundi 29 août 2011 - 19:32  message privé !

Un nOuVel ALbUM ?? pUt**** de gOOd nEWs :-)