Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotörhead › Overnight sensation

Motörhead › Overnight sensation

cd | 11 titres

  • 1 Civil war
  • 2 Crazy like a fox
  • 3 I don't believe a word
  • 4 Eat the gun
  • 5 Overnight sensation
  • 6 Love can't buy you money
  • 7 Broken
  • 8 Them not me
  • 9 Murder show
  • 10 Shake the world
  • 11 Listen to your heart

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au Ocean Studio et au Track House Recording Studio

line up

Phil Campbell (guitares), Mikkey Dee (batterie), Lemmy Kilmister (chant, basse, guitares, harmonica)

chronique

Styles
rock

21 ans ! Il aura fallu attendre tout ce temps pour que Motörhead nous sorte un tel album, et quel album ! C'est tout simplement parfait. Après un "Sacrifice" qui marquait le retour de la bande à Lemmy aux affaires sérieuses sérieuses, cet "Overnight sensation" est inespéré ! Entre temps, le groupe est redevenu un trio après le départ de Würzel. Et là, on se rend compte que c'est la meilleure formule possible. Le jeu de basse de Lemmy se rapproche en fait plus de celui d'un guitariste que de celui d'un bassiste "conventionnel". De plus, l'inspiration est là... sur tous les titres sans exception ! Ils sont tous géniaux, lourds, variés (il y a même quelques pointes d'harmonica !), rythmés. Il ne s'agit pourtant que du bon rock n' roll bien pêchu, et pourtant... Le meilleur album du trio sans problème. Il allie à la fois la puissance et la lourdeur des premiers albums avec la diversité des dernières galettes avec en plus, cette pointe de génie qui fait toute la différence. Que dire par exemple d'un titre comme "I don't believe a word" ? Pour moi, il s'agit tout bonnement de l'une de mes chansons préférés tous styles confondus (aux côtés des "Atom heart mother", "Black Sabbath" et autres "Life on Mars ?"). On ne peut non plus passer sous silence le très intense "Broken" ainsi que les très "metal" "Them not me" et "Shake the world", très très lourd. À noter aussi que le titre qui clôt l'album, "Listen to your heart" a servi de BO au film (je devrais plutôt dire au navet...) "Wishmaster II". Alors qu'on ne l'attendait plus à pareille fête, Motörhead nous sert un album aussi inattendu que jouissif ! Une renaissance, un vrai chef d'œuvre !

note       Publiée le dimanche 21 juillet 2002

partagez 'Overnight sensation' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Overnight sensation"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Overnight sensation".

ajoutez une note sur : "Overnight sensation"

Note moyenne :        23 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Overnight sensation".

ajoutez un commentaire sur : "Overnight sensation"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Overnight sensation".

Demonaz Vikernes › vendredi 24 mars 2017 - 10:42  message privé !

dans le genre power ballade pas trop mièvre, tu as Dead and Gone sur l'album qui suit, excellente. Love Me Forever sur 1916 aussi.

Note donnée au disque :       
Dane › jeudi 23 mars 2017 - 18:05  message privé !

C'est clair que la pochette te donne pas envie de l'acheter, heureusement il y avait le logo.
Merci à un vieux pote qui l'avait acheté.
Je connaissais pas le groupe à part "Sacrifice" à l'époque, mais "Civil War" a tout arrangé...

Note donnée au disque :       
(N°6) › jeudi 23 mars 2017 - 17:01  message privé !
avatar

La pochette est moche (et puis Lemmy sans moustache, merde !) mais c'est indiscutablement un grand album du groupe celui-là. "I don't believe a word", le morceau éponyme, du classique. La version live à NPA, bordel, la boucherie chevaline.

Rastignac › jeudi 23 mars 2017 - 16:31  message privé !
avatar

ah ben elle fait partie des "ballades" de Motörhead, y en a quelques unes, qui lient toujours un côté bien sirupeux et bien sûr méga velu, c'est assez particulier je trouve. En vrac, "God was never on your side" sur "Kiss of Death", le duo avec Ozzy sur "March or Die", 1916 sur l'album du même nom qu'on dirait sortie du The Wall de Pink Floyd... ps : et faut voir quelle dose de finesse en fait tu es prêt à accepter dans une chanson de Motörhead, chez moi, ça casse plus souvent que ça ne passe... sur le "don't believe a word" ça reste encore 70 % bien velu.

Aladdin_Sane › jeudi 23 mars 2017 - 16:07  message privé !

Bon sang ! Je viens de découvrir "I don't believe a word", superbe chanson, à la fois fine et puissante. Je ne connais pas très bien la discographie du groupe (j'aime beaucoup Aftershock et Sacrifice), il y en a d'autres des morceaux de cette trempe ?