Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotörhead › What's words worth ? - Recorded live 1978

Motörhead › What's words worth ? - Recorded live 1978

cd | 9 titres

  • 1 The watcher
  • 2 Iron horse / Born to lose
  • 3 On parole
  • 4 White line fever
  • 5 Keep us on the road
  • 6 Leaving here
  • 7 I'm your witchdoctor
  • 8 The train kept-a-rollin'
  • 9 City kids

enregistrement

Enregistré live le 18 février 1978 au Roundhouse à Londres

line up

Eddie Clarke (guitare), Lemmy Kilmister (chant, basse), Philthy Animal Taylor (batterie)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
gros rock

Motörhead fait partie de ces groupes à avoir été le plus de fois piratés avec toute une tripotée de live en tout genre sortis plus ou moins légalement sur d'obscurs labels. Celui-là, au nom imprononçable, s'attarde sur la première période du groupe, pré-"Overkill", dans un genre plus gros rock/psyché à peine sorti d'Hawkwind, d'ailleurs avec quelques morceaux issus de ce précédent groupe du père Lemmy. Ce concert date d'ailleurs tout juste de 30 ans ! Le son est très bon et pourrait s'apparenter à un objet 100% officiel (en fait, il est sorti plus ou moins avec l'aval du groupe pour des raisons pécuniaires, mais ils n'ont eu aucun contrôle dessus et il ne fait pas partie des live véritablement officiels du trio). On est cependant encore loin de la machine rock n' roll qui défouraille sévère sur son passage ! On a quand même ce son basé sur la basse sur-saturée de Lemmy. Son chant est encore gentillet, pas encore trop rocailleux, et le style général fait la part belle au premier album éponyme ainsi qu'à celui "retardé", "On parole", qui sortira finalement en fin 1979. Bref, du bon vieux rock brut, épuré, sans fioritures, mais pas encore supersonique ! "iron horse" reste une valeur sûre avec d'excellents solos et un bon groove. Il restera d'ailleurs l'un des rares titres (avec "Motörhead" - le morceau) à avoir trouvé sa place encore pour longtemps dans la set-list du trio, sans compter ce solo de basse terrible sur "Keep us on the road", des solos qu'on ne fait plus à l'heure actuelle (nostalgie...). Un bootleg sympa, pour les fans seulement et qui représente un témoignage d'une période révolue du groupe. Les premiers pas du futur plus grand groupe de rock n' roll du monde !!!

note       Publiée le lundi 18 février 2008

partagez 'What's words worth ? - Recorded live 1978' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "What's words worth ? - Recorded live 1978"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "What's words worth ? - Recorded live 1978".

ajoutez une note sur : "What's words worth ? - Recorded live 1978"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "What's words worth ? - Recorded live 1978".

ajoutez un commentaire sur : "What's words worth ? - Recorded live 1978"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "What's words worth ? - Recorded live 1978".

Demonaz Vikernes › lundi 25 mars 2019 - 22:03  message privé !

Détail intéressant lu dans un Motorheadbangers : malgré la myriade de rééditions sous différents noms (The Watcher, City Kids, England 1978, Iron Fist And The Hordes From Hell, Roundhouse February 18th 1978, Live, Loud & Lewd, ...), ce live n'a jamais été édité dans sa version d'origine avec les nombreux échanges entre Lemmy et le public, et une version de Lost Johnnys avec Mick Farren en guest. De plus, le son de public serait un rajout studio.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 18 février 2008 - 17:26  message privé !
un bon pti live, sans plus
Note donnée au disque :