Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotörhead › March ör die

Motörhead › March ör die

cd • 11 titres

  • 1Stand
  • 2Cat scratch fever [reprise de Ted Nugent]
  • 3Bad religion
  • 4Jack the ripper
  • 5I ain't no nice guy
  • 6Hellraiser
  • 7Asylum choir
  • 8Too good to be true
  • 9You better run
  • 10Name in vain
  • 11March ör die

enregistrement

Enregistré aux Music Grinder Studios

line up

Tommy Aldridge (batterie), Phil Campbell (guitares), Mikkey Dee (batterie), Lemmy Kilmister (chant, basse, guitares), Philthy Animal Taylor (batterie), Würzel (guitares)

Musiciens additionnels : Ozzy Osbourne (chant 5, 6), Slash (guitare 5, 9)

remarques

On peut noter les participations des special guests suivants : Slash sur "I ain't no nice guy" et "You better run", ainsi qu'Ozzy Osbourne sur "I ain't no nice guy" et "Hellraiser"

chronique

Styles
rock

Le nouveau Motörhead est là ! La linéarité est vraiment finie ! On n'oublie cependant pas le bon vieux temps avec quelques titres bien speed comme "Stand" qui ouvre l'album. Cela sera d'ailleurs une habitude pour Motörhead d'ouvrir ses prochains albums par un morceau vraiment bien rapide. Cela n'a cependant rien à voir avec la furie d'un "Ace of spades" ou d'un "Iron fist". Sur cet album, on a aussi droit à du rock plus conventionnel et même du bon blues bien senti en la présence de "You better run" ! Aussi, le line-up a quelque peu évolué depuis "1916" avec le départ du légendaire Philthy Animal Taylor, qui aura quand même le temps d'enregistrer quelques parties de batterie sur ce "March ör die", et l'arrivée derrière les fûts de Mikkey Dee (ex-King Diamond), qui aura été précédé par l'intérimaire de service, Tommy Aldridge (ex-Ozzy Osbourne band). Ces changements, effectués pendant l'enregistrement de l'album, n'influent pas trop sur la qualité du quatuor vu le niveau déjà excellent du p'tit nouveau ! Musicalement, ce "March ör die" est cependant... bizarre ! Le groupe se cherche encore. L'inspiration n'est à proprement dire pas au rendez-vous, bien qu'il reste quelques bonnes compos comme "I ain't no nice guy" ou "Asylum choir". On peut aussi noter la présence de quelques invités vraiment très prestigieux, en les personnes d'Ozzy Osbourne (ex-, futur(!!)- Black Sabbath) et de Slash (futur ex(!)- Guns N' Roses) ! D'ailleurs on a droit au morceau "Hellraiser", co-écrit par Ozzy et Lemmy et déjà disponible sur l'album solo d'Osbourne, "No more tears". Cependant, je dois avouer ma large préférence pour la version de l'ex-Black Sabbath. Le "Gunners", quant à lui, nous assène quelques solos dont il a le secret avec une mention spéciale pour le très bluesy "You better run". Au final, on est partagé entre le sentiment de voir un Motörhead tourné vers l'avenir, évoluer, aller de l'avant, et celui d'avoir un album à la qualité plus que moyenne et "sauvé" par la simple présence d'invités de prestige...

note       Publiée le dimanche 16 juin 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "March ör die".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "March ör die".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "March ör die".

Raven › dimanche 15 novembre 2020 - 18:20 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Le titre épo c'est un peu du Deutsch Nepal avec Lemmy en guest ;)... Dans leurs morceaux martiaux c'est pas le meilleur, quand je l'entends je sens aussi qu'il a voulu refaire un truc expé comme "Nightmare / The Dreamtime" mais c'est moins réussi (faut dire, je surkiffe "Nightmare" !) Ceci dit, c'est assez spécial et ça donne un petit truc au disque, c'est aussi ça que j'aime avec Motörhead. Et qu'il y a toujours un ou deux morceaux qui vont faire qu'il te faut CE disque en plus des autres... (j'oubliais "Asylum Choir" !)

Note donnée au disque :       
Marco › dimanche 15 novembre 2020 - 18:16 Envoyez un message privé àMarco
avatar

Non mais le morceau éponyme bordel, quel pied !

Note donnée au disque :       
Raven › dimanche 15 novembre 2020 - 18:12 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Finalement il m'est agréable, ce Motörhead US de croisière, un peu "sugarcoated", même s'il est plus taillé pour l'écoute en fond dans un bar qu'autre chose. J'ai l'impression que c'est sa pochette qui l'a desservi, plus que les problèmes avec Philthy. Elle est singulièrement ratée - un peu comme ce final. J'accroche pas à "Stand" (je la trouve un peu fausse, y a un truc qui n'est pas assez Lemmy-esque dedans sans que je sache quoi, au-delà des paroles pur Lem'), mais tout le reste, même les deux tubes avec/pour Ozzy, est sympathique voire un peu plus : la reprise de Ted Nugent déboîte, la partie de calme de "Jack The Ripper" ou "Bad Religion", la mélodique "Too good to be true". Un 1916 en plus Jack-Coca.

Note donnée au disque :       
zugal21 › jeudi 13 décembre 2018 - 18:36 Envoyez un message privé àzugal21

Gentil ronron

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 1 septembre 2017 - 09:12 Envoyez un message privé àtaliesin

C'est vrai qu'il n'est pas très inspiré celui-ci, surtout après un très bon '1916'...

Note donnée au disque :