Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotörhead › Motörhead

Motörhead › Motörhead

lp • 9 titres

  • 1Motörhead
  • 2Vibrator
  • 3Lost Johnny
  • 4Iron horse / Born to lose
  • 5White line fever
  • 6Keep us on the road
  • 7The watcher
  • 8The train kept a-rollin'
  • 9City kids

enregistrement

Enregistré au Escape Studio

line up

Eddie Clarke (guitares), Lemmy Kilmister (chant, basse), Philthy Animal Taylor (batterie)

remarques

L'édition de 2001 comporte les bonus tracks suivant : 10/ Beer drinkers and hell raisers - 11/ On parole - 12/ Instro - 13/ I'm your witch doctor

chronique

Pour comprendre l'impact d'un groupe comme Motörhead et donc par la même occasion du premier méfait du trio, il faut revenir à l'origine de la formation du groupe. En 1975, Lemmy Kilmister se fait virer de son précédent groupe, Hawkwind, formation psychédélique culte ! Par la suite, le jeune homme, qui est déjà âgé de presque 30 ans (!), décide de former le groupe qui jouera le rock le plus rapide, et ce le plus fort possible ! Le premier album, pas celui-ci (!), est rejeté par la maison de disque United Artists Records. De retour en studio, le trio enregistre, après quelques changements de line-up, cet album, presqu'identique au premier jet (???). Le résultat est retentissant pour l'époque. Seulement, 25 ans plus tard, ce CD n'a plus grand chose d'extrême, alors qu'à l'époque... Il s'agit simplement de bon vieux rock bien pêchu, mais jouissant d'une petite production, d'un petit son, qui fait que maintenant, cela a énormément vieilli. D'un autre côté, n'allons pas trop vite en besogne, l'album n'est pas ridicule non plus, loin de là. Le Père Lemmy savait déjà écrire de bonnes chansons. Le style ressemble même un peu à Hawkwind, le titre "Motörhead" a d'ailleurs été écrit alors que Lemmy faisait encore partie du groupe... N'oublions pas non plus l'excellent et méconnu "Iron horse / Born to lose". Au final, ce premier essai "concrétisé" est une petite mise en jambe pour le groupe, mais il ne correspond pas trop au style que le bombardier nous assènera par la suite...

note       Publiée le dimanche 28 avril 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Motörhead".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Motörhead".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Motörhead".

magnu › dimanche 19 avril 2020 - 21:57  message privé !

Idem, je l'ai trop sous estimé cet album, sans doute parce que j'ai connu le groupe avec "Overkill" 40 ans après, je réhabilite !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 21 mars 2019 - 13:44  message privé !

Plus les années passent, et plus j'adore cet album que j'ai trop longtemps sous estimé. La prod du LP d'origine est juste parfaite, les compos sont irréprochables. Aujourd'hui je mets sans hésitation cet album dans mon top 5 de Motörhead.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › vendredi 8 janvier 2016 - 14:08  message privé !

Un bon "premier" album que j'ai découvert après "On Parole". du coup impossible de passer à côté de la comparaison. Le son c'est durcit, certains titres y gagnent (Motörhead, Iron horse / Born to lose) d'autres y perdent (The Watcher). Mis à part le poussif The train kept a-rollin', les 2 autres nouveaux titres sont excellents (on ne peut pas en dire autant pour les titres 3 autres titres laissés de côté, à juste titre. Au final cet album montre bien l'évolution du groupe, mais comme tout album "passerelle", je préfère ce qui c'est fait avant et après. Un bon album quand même.

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 24 mai 2013 - 13:04  message privé !

Pas extraordinaire, mais bon, on sait qu'ils feront largement mieux après ! Très intéressant d'entendre 'Motorhead' et 'Lost Johnny' "façon Motorhead", si je puis dire... 3 boules 1/2 !

Note donnée au disque :       
The Gloth › mardi 3 mars 2009 - 12:46  message privé !

Il n'y a pas que "Motörhead" qui soit à l'origine un morceau d'Hawkwind : "The Watcher" et "Lost Johnny" également.