Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMotörhead › The wörld is ours - Vol.1 - Everywhere further than everyplace else

Motörhead › The wörld is ours - Vol.1 - Everywhere further than everyplace else

  • 2011 • Udr 2 CD digipack
  • 2011 • Udr 1 DVD

dvd • 26 titres • 127:49 min

  • The Wörld Is Ours... Theatre Caupolican, Santiago, Chile, Apr 9th, 2011
  • 1Iron fist04:57
  • 2Stay clean03:26
  • 3Get back in line04:12
  • 4Metropolis04:36
  • 5Over the top02:35
  • 6One night stand03:47
  • 7Rock out02:13
  • 8The thousand names of God06:58
  • 9I got mine05:05
  • 10I know how to die03:06
  • 11The chase is better than the catch05:20
  • 12In the name of tragedy07:44
  • 13Just 'cos you got the power05:53
  • 14Going to Brazil02:52
  • 15Killed by death05:13
  • 16Ace of spades05:22
  • 17Overkill06:50
  • Best Buy Theatre, New York, USA, Feb 28th, 2011
  • 18Rock out02:23
  • 19The thousand names of God06:29
  • 20Killed by death04:56 [avec Doro & Todd Youth]
  • Manchester Apollo, Manchester, UK, Nov 16th, 2010
  • 21We are Motörhead02:43
  • 22Stay clean03:06
  • 23Be my baby04:10
  • 24Get back in line04:04
  • 25I know how to die03:24
  • 26Born to raise hell05:29 [avec Michael Monroe]

cd1 • 13 titres • 59:52 min

  • Santiago
  • 1Iron fist04:57
  • 2Stay clean03:26
  • 3Get back in line04:12
  • 4Metropolis04:36
  • 5Over the top02:35
  • 6One night stand03:47
  • 7Rock out02:13
  • 8The thousand names of God06:58
  • 9I got mine05:05
  • 10I know how to die03:06
  • 11The chase is better than the catch05:20
  • 12In the name of tragedy07:44
  • 13Just 'cos you got the power05:53

cd2 • 13 titres • 57:01 min

  • Santiago
  • 1Going to Brazil02:52
  • 2Killed by death05:13
  • 3Ace of spades05:22
  • 4Overkill06:50
  • New York
  • 5Rock out02:23
  • 6The thousand names of God06:29
  • 7Killed by death04:56 [avec Doro & Todd Youth]
  • Manchester
  • 8We are Motörhead02:43
  • 9Stay clean03:06
  • 10Be my baby04:10
  • 11Get back in line04:04
  • 12I know how to die03:24
  • 13Born to raise hell05:29 [avec Michael Monroe]

enregistrement

Titres 1 à 17 enregistrés live le 9 avril 2011 au Teatro Caupolican de Santiago au Chili. Titres 18 à 20 enregistrés live le 28 février 2011 au Best Buy Theater de New York aux Etats-Unis. Titres 21 à 26 enregistrés live le 16 novembre 2010 au Manchester Apollo de Manchester en Grande-Bretagne.

line up

Phil Campbell (guitare, chant), Mikkey Dee (batterie), Lemmy Kilmister (chant, basse)

Musiciens additionnels : Doro Pesch (chant [20]), Todd Youth (chant [20]), Michael Monroe (chant [26])

remarques

En bonus, nous avons droit à 3 interviews des 3 membres du groupe sur chacune des dates présentes sur ce DVD.

chronique

Styles
rock
Styles personnels
the wörld is theirs

Pour une raison inconnue, j'étais passé à côté de ce live de Motörhead en 2011, ce n'est que récemment que j'ai réparé l'oubli. Même si depuis une quinzaine d'années, les live du groupe sont un peu plus nombreux que par le passé, cela faisait quand même 3 albums que le groupe n'en avait pas sorti ("Better Motörhead than dead: Live at Hammersmith" date peut-être de 2007 mais son enregistrement est antérieur à "Kiss of death"). Mais déjà, ce qui me surprend de prime abord, c'est de voir que ce live, CD/DVD comme cela devient la norme maintenant, est rempli avec un concert complet ainsi que 40 minutes de live issues de deux autres performances du groupe lors de la même tournée, et qu'en même temps, on a à la fin du nom du live la mention "Vol. 1" laissant entendre qu'un volume 2 est prévu (et qu'il sortira effectivement l'année suivante !). Là, je me demande bien ce que ce deuxième volume pourra proposer... Pour l'instant, on a ce live, enregistré à Santiago au Chili en avril 2011 durant la tournée "The wörld is ours..." suivant la sortie de l'album "The wörld is yours". Sur la vidéo, le groupe a choisi une image en noir et blanc de très bonne qualité donnant ce p'tit côté vintage bien classe allant tout à fait bien avec Motörhead. On a droit à un bon concert de près d'une heure et demi alliant classiques ("Stay clean", "Metropolis, "The chase is better than the catch" entre autres), nouveautés ("Rock out", "The thousand names of God", "One night stand", "I know how to die") et bien évidemment les indétrônables que sont "Killed by death", "Overkil" ou "Ace of spades". Avec l'âge avançant inexorablement, la crainte est de savoir si Lemmy reste fringuant du haut de ses 65 ans. Mr. Rock N' Roll a plutôt bonne mine et même si son chant se fait un peu plus rocailleux que véritablement puissant, sa prestation est tout à fait honorable. Certes, la prestation est légèrement moins longue qu'avant, 17 titres, avec en nouveauté un petit solo de guitare après "Rock out" et le solo de batterie traditionnel de Mikkey Dee, ce coup-ci pendant "In the name of tragedy", mais le rendu final est franchement bon. Motörhead est fidèle à sa réputation de groupe de rock n' roll le plus puissant au monde. Mikkey Dee et Phil Campbell sont comme toujours fidèles au poste, le suédois étant toujours un monstre derrière les fûts avec sa frappe à la fois puissante et précise. Il démontre une nouvelle fois qu'il est selon moi, le meilleur batteur de rock n' roll au monde et le plus approprié à Motörhead. Franchement, encore une fois, je suis bluffé par la qualité de Motörhead en live, même à 65 ans, Lemmy nous délivre ce qu'il sait faire de mieux, avec classe, du bon rock n' roll qui défouraille sévère ! Motörhead en live depuis une quinzaine d'année, c'est un peu moins de folie punk, mais beaucoup plus de maîtrise et de puissance pour nous défoncer la gueule à coups de rock n' roll survitaminé ! Sur les deux autres live, enregistrés un peu plus tôt dans la tournée, la vidéo passe en couleur dans un style plus conventionnel. Le son est plus brut de décoffrage et autant à New York qu'à Manchester, Lemmy a plus de difficultés, notamment au niveau de ses vocaux trop éraillés. On le sent un peu plus fatigué aussi. Pour le reste, on a droit à Manchester à quelques titres non présents sur le live de Santiago dont un "Born to raise hell" avec Michael Monroe qui se débrouille pas mal du tout. Sur les trois titres de New York, l'intérêt est d'avoir au chant sur "Killed by death" Doro Pesch et Todd Youth (ex-Danzig et qui avait remplacé brièvement Phil Campbell sur quelques dates en 2003). On aurait peut-être aimé un poil plus d'inédits, surtout à New York, mais là, je fais mon chieur et le mec qui n'est jamais content ! Pour le reste, ça reste du bon gros Motörhead des familles !! Au final, on a un bon live, surtout au niveau du concert principal à Santiago, qui permet d'entretenir la flamme. Maintenant que Lemmy est parti, il reste un témoignage parti d'autres que Motörhead était un groupe ultime de rock n' roll, jusqu'au bout des ongles. Le groupe compte nombre de live et de vidéos et celui-là en rajoute une couche. Je suis tellement content d'avoir pu les voir en concert à plusieurs reprises parce que Motörhead, c'était vraiment quelque chose d'unique avec un son et une puissance qui leur étaient propres ! Un live de très bonne facture !

note       Publiée le dimanche 22 mai 2016

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The wörld is ours - Vol.1 - Everywhere further than everyplace else".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The wörld is ours - Vol.1 - Everywhere further than everyplace else".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The wörld is ours - Vol.1 - Everywhere further than everyplace else".

Demonaz Vikernes › jeudi 22 février 2018 - 11:01 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

A choisir, privilégier le volume 2, plus réussi.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mardi 24 mai 2016 - 12:49 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Un live acceptable, sans surprise. La qualité des prestations continue de baisser (sauf chez l'inébranlable Mikkey Dee) mais c'est toujours convenable. Pas indispensable non plus. Et bon sang que Michael Monroe est la vieille dame la plus laide que j'ai pu voir de ma vie.

Note donnée au disque :