Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › Best of the B'sides

Iron Maiden › Best of the B'sides

cd 1 • 15 titres • 64:22 min

  • 1Burning ambition02:42
  • 2Drifter06:03 [live]
  • 3Invasion02:39
  • 4Remember tomorrow05:28 [live]
  • 5I've got the fire02:39 [reprise de Montrose]
  • 6Cross-eyed Mary03:56 [reprise de Jethro Tull]
  • 7Rainbow's gold04:59 [reprise de Beckett]
  • 8King of twilight04:53 [reprise de Nektar]
  • 9Reach out03:33 [reprise de The Entire Population of Hackney]
  • 10That girl05:05 [reprise de FM]
  • 11Juanita03:47 [reprise de Marshall Fury]
  • 12Sheriff of Huddersfield03:35
  • 13Black bart blues06:41
  • 14Prowler '8804:09
  • 15Charlotte the harlot '8804:13

cd 2 • 16 titres • 69:45 min

  • 1All in your mind04:31 [reprise de Stray]
  • 2Kill me ce soir06:17 [reprise de Golden Earring]
  • 3I'm a mover03:29 [reprise de Free]
  • 4Communication breakdown02:42 [reprise de Led Zeppelin]
  • 5Nodding Donkey blues03:17
  • 6Space station #503:47 [reprise de Montrose]
  • 7I can't see my feelings03:50 [reprise de Budgie]
  • 8Roll over Vic Vella04:48 [reprise de Chuck Berry]
  • 9Justice of the peace03:33
  • 10Judgement day04:04
  • 11My generation03:37 [reprise de The Who]
  • 12Doctor doctor04:50 [reprise de UFO]
  • 13Blood on the world's hands06:07 [live]
  • 14The aftermath06:45 [live]
  • 15Futureal03:01 [live]
  • 16Wasted years05:07 [live]

enregistrement

Enregistré entre 1979 et 1999

line up

Blaze Bayley (chant [disque 2 - titres 9 à 14]), Clive Burr (batterie [disque 1 - titres 2 à 4]), Paul Di'Anno (chant [disque 1 - titres 1 à 3]), Bruce Dickinson (chant [disque 1 - titres 4 à 15 ; disque 2 - titres 1 à 9 & 15 et 16]), Janick Gers (guitares [disque 2]), Steve Harris (basse), Nicko McBrain (batterie [disque 1 - titres 5 à 15 ; disque 2]), Dave Murray (guitares), Doug Sampson (batterie [disque 1 - titre 1]), Adrian Smith (guitare [disque 1 - titres 4 à 15 ; disque 2 - titres 15 et 16]), Dennis stratton (guitares [disque 1 - titres 2 et 3])

remarques

Ce double-album est contenu dans la box "Eddie's archive" et n'est pas disponible séparément

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
compil' de live et d'inédits

Dernier double-CD du coffret "Eddie's archive", ce "Best of the B'sides" représente une compilation assez exhaustive des faces-B des singles que le groupe a sorti entre 1980 et 2000. Pour les fans, c'était un peu l'intérêt à l'époque des singles que d'avoir des faces-B inédites. Et c'est vraiment le cas ici pour Iron Maiden. Et cette compilation arrive à point nommé pour regrouper tous ces morceaux non présents sur les albums du groupe. On a quelques inédits écrits par le groupe (mais étonnement il n'y a pas la face-B la plus célèbre du groupe, "Total eclipse"), sept pour être précis, un bon paquet de reprises de groupes surtout 70's et 80's et quelques live, le tout étant vraiment inédit par rapport aux albums studio et live. Elle est construite de manière chronologique, le premier CD se focalisant sur les années 80 alors que le deuxième propose les faces-B des années 90. Ça commence donc par des morceaux d'Iron Maiden, on a notamment de vieux titres, dont un originellement issu des fameuses "Soundhouse tapes" enregistrée à la base en décembre 1978 et ici dans une version de décembre 1979, entrecoupé par un "Drifter" live de haute volée. "Burning ambition", le premier morceau écrit par Steve Harris, est bien différent des autres morceaux d'Iron Maiden, avec un véritable cachet seventies que l'on retrouve moins sur l'autre inédit du groupe, celui présent dans les "Soundhouse tapes", "Invasion". On sent déjà l'envie du groupe de proposer une musique énergique sur un format singles de 2-3 minutes, pour un résultat brut de décoffrage. Après, on a une version live de "Remember tomorrow" de 1981 super intéressante, d'un des tout premiers concerts avec Bruce Dickinson au chant. On sent qu'il essaye vraiment de chanter le morceau dans le registre de Paul Di'Anno. Vraiment, cette version au chant est totalement différente de celles qu'on pourra entendre par la suite comme sur le "A real dead one". On a ensuite toute une série de reprises de groupes surtout issus de la scène prog seventies ou rock FM. C'est assez déroutant de voir un groupe comme Iron Maiden, surtout à leurs débuts, reprendre ce genre de groupes dans des styles bien plus raffinés que le heavy metal des Britanniques. Là pour le coup, il y a à boire et à manger avec des titres d'un niveau bien inférieur à ce que le groupe peut produire, d'autant plus qu'on est rarement en terrain connu. Parce qu'à part Jethro Tull, je ne connaissais aucun des groupes repris sur ce premier CD. Les meilleures reprises de cette première partie de compilation sont clairement le "I've got the fire" bien rentre-dedans du Montrose de Sammy Hagar ainsi que, dans une moindre mesure, le "Cross-eyed Mary" de Jethro Tull. Pour le reste, je n'ai pas spécialement été convaincu, surtout que ces morceaux sont assez éloignés du style de base d'Iron Maiden. En fait, à leur écoute, on n'a pas l'impression d'entendre Iron Maiden. A noter au niveau curiosités trois titres issus de projets d'Adrian Smith, dont un "Reach out", de The Entire Population of Hackney (groupe éphémère formé justement par quelques membres d'Iron Maiden !), chanté intégralement par Adrian Smith. "That girl" et "Juanita", les autres morceaux issus de ces projets, restent dans un style FM avec le même son de guitares et de claviers que ce qu'on peut entendre sur "Somewhere in time". On a ensuite deux morceaux inédits des périodes "Somewhere in time" et "Seventh son of a seventh son" plutôt faibles, la palme revenant à un "Black bart blues" à chier, le pire morceau d'Iron Maiden sans hésitation ! Enfin, pour finir, on a droit à deux réenregistrements studio de morceaux du premier album, "Prowler" et "Charlotte the harlot" proposant donc une meilleure production et avec Bruce Dickinson au chant. Plutôt anecdotique, même si ça reste agréable ! Le deuxième CD débute avec pas mal de reprises de beaucoup de groupes de seconde zone (à part Led Zeppelin bien évidemment !) avec au milieu de tout ça un inédit de Maiden. Ça commençait pourtant pas trop mal avec un "All in your mind" bien rentre-dedans, mais sur la suite, pleine de claviers, le niveau est assez faible, la palme revenant au "Kill me ce soir" de Golden Earring (pourtant ce groupe est vraiment excellent, à découvrir !), et peu accrocheur. Ça remonte avec l'un des rares hits de cette compilation, le "Communication breakdown" de Led Zep'. L'inédit "Nodding donkey blues" reste anecdotique dans une style bluesy à des années-lumières de ce que le groupe a l'habitude de nous servir. Le reste des reprises issues de la période "Fear of the dark" est moyen, sans véritable génie, que ce soit le morceau de Montrose, celui de Budgie ou la ré-interprétation du standard de Chuck Berry, "Roll over Beethoven" intitulé ici "Roll over Vic Vella" en hommage à l'un de leurs tout premiers supporters des années 70. La compilation propose aussi une part bien fournie de la période Blaze Bayley avec notamment deux inédits vraiment bons des sessions de l'album "The X factor", "Justice of the peace" et "Judgement day" (de véritablement brûlots dans le même style que "Man on the edge" qui auraient été bénéfiques sur l'album), d'un niveau bien supérieur à la majorité des reprises de ce deuxième CD, et surtout bien supérieur aux précédents inédits d'Iron Maiden de cette compil' (oui, oui !) ! On a aussi deux morceaux live du même album et qu'on n'a pas entendu depuis, "Blood on the world's hands" et "The aftermath". Par contre, les deux reprises proposés sont ici de groupes bien plus connus que la majorité de ce que le groupe a repris jusque là, à savoir UFO et les Who ! Et franchement, c'est vraiment dommage que ce soit des versions avec Blaze Bayley au chant parce que j'aurais vraiment aimé entendre ces morceaux légendaires avec Bruce à la place. "Doctor doctor" est le titre qui introduit tous les concerts du groupe depuis plus de 20 ans (d'ailleurs, j'attends toujours le jour où le groupe fera la surprise de se pointer sur scène pour jouer le morceau plutôt que de laisser la bande sonore du titre d'UFO) et c'est un pur joyaux alors que "My generation" est le titre le plus connu des Who. Bref, avec Dickinson, je pense ces morceaux auraient eu une autre gueule ! Donc pour conclure sur cette partie Blaze Bayley, les meilleurs titres sont ceux écrits spécifiquement pour le registre du chanteur et le résultat pour ceux-là n'est vraiment pas mauvais. Pour finir, on a deux morceaux live issus de la tournée du retour de Bruce Dickinson et Adrian Smith, dont un "Futureal" originellement chanté par Blaze Bayley. Et c'est là qu'on voit que les deux chanteurs ne boxent pas dans la même catégorie ! Donc voilà, pour ce dernier volet de cette incroyable box ! Ce "Best of the B'sides" reste inégal, mais l'important est surtout d'avoir sur un même CD quasiment tous les morceaux issus des faces-B des singles du groupe et rien que pour ça, la démarche est appréciable et nous permet d'entendre plus de deux heures d'inédits d'Iron Maiden et d'entendre la formation dans des registres différents. Toujours plus intéressant qu'un simple album de reprises, on a ici une autre manière originale de voir l'évolution du son et du style du groupe sur les vingt premières années de professionnalisme d'Iron Maiden. Très bonne initiative et particulièrement adaptée à une telle box !

note       Publiée le samedi 24 septembre 2022

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Best of the B'sides" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Best of the B'sides".

notes

Note moyenne        4 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Best of the B'sides".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Best of the B'sides".

Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Maiden Terrorism Tactics!?

Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Une compilation plutôt bien remplie, avec des morceaux hétérogènes, en style comme en qualité, mais ça reste globalement bon. 2 regrets malgré tout : comme son nom l'indique, ne sont compilés ici que les B-sides, et pas le"s A-sides hors album (Women in Uniform ou Virus ne sont pas inclus par exemple), dommage. Et l'autre regret c'est de devoir passer par des pirates russes pour pouvoir obtenir ce genre de compilation qui gagnerait à être plus accessible.

Note donnée au disque :       
Chris Envoyez un message privé àChris
avatar

Cette compilation est un véritable bol d'air frais, avec un bon paquet de titres méconnus dont effectivement l'étonnant Kill me ce soir, loin d'être aussi faiblard que ça je trouve. De belles surprises sont éparpillées ici ou là tout au long de ces deux disques. Bref c'est un vrai plaisir de découvrir cette face cachée de l'œuvre des britanniques.

Note donnée au disque :       
torquemada Envoyez un message privé àtorquemada

Ne pas négliger « Kill Me Ce Soir », pour le plaisir d’avoir quelques mots de français de Bruce.

Message édité le 25-09-2022 à 10:28 par Torquemada

Note donnée au disque :       
Nicko Envoyez un message privé àNicko
avatar

Le "Woman in uniform" est un single, au même titre que "Sanctuary", c'est normal qu'il ne soit pas là, mais d'un autre côté, ça aurait été bien de l'avoir car, contrairement à "Sanctuary", il n'est pas présent dans le "Best of the beast"... Par contre, les faces B du single "Woman in uniform" sont bien présentes ici !!!

Note donnée au disque :