Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › Fear of the dark

Iron Maiden › Fear of the dark

12 titres - 58:39 min

  • 1/ Be quick or be dead (3:21)
  • 2/ From here to eternity (3:35)
  • 3/ Afraid to shoot strangers (6:52)
  • 4/ Fear is the key (5.30)
  • 5/ Childhood's end (4:37)
  • 6/ Wasting love (5:46)
  • 7/ The fugitive (4:52)
  • 8/ Chains of misery (3:33)
  • 9/ The apparition (3:53)
  • 10/ Judas be my guide (3:06)
  • 11/ Weekend warrior (5:37)
  • 12/ Fear of the dark (7:16)

enregistrement

Barnyard Studios, Essex, Angleterre.

line up

Bruce Dickinson (chant), Janick Gers (guitares), Steve Harris (basse), Nicko Mcbrain (batterie), Dave Murray (guitares)

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy maidenesque

Après un disque aussi pitoyable que "No prayer for the dying" il n'était pas bien difficile pour nos Anglais préférés de redresser la barre... C'est chose faite, et avec ce neuvième album dont la pochette n'est pas, pour la première fois, l'œuvre de Derek Riggs. Faut il y voir une volonté de changement ? Un nouveau départ après plus de 15 ans de carrière ? En tout cas une chose est sûre : le groupe a parfaitement digéré l'intégration du "fou-fou de service" Janick Gers, et la symbiose entre les différents musiciens n'en est que plus éclatante. Si l'on ne retrouve toutefois pas les accélérations et les grandes envolées d'autrefois, la musique du groupe reste des plus plaisantes. Au niveau des compositions, Harris est ici sérieusement concurrencé par une paire Dickinson / Gers particulièrement inspirée qui nous pond les sympathiques "Be quick or be dead", "Fear is the key", et enfin "Wasting love". Mais de cette livrée on retiendra prioritairement l'excellent "Afraid to shoot strangers" et le ténébreux "Fear of the dark", qui sont à mon avis les deux plus belles et plus puissantes pièces de l'album. On notera que "Fear of the dark" est le dernier disque studio avec Dickinson "première époque". Ce dernier claquera la porte à la fin de la tournée qui suit la sortie de l'album. Il sera remplacé par Blaze Bayley pour un intermède de deux albums... Pour conclure, "Fear of the dark" est un bon album d'Iron Maiden, mais bizarrement, aujourd'hui, au moment de le chroniquer, je dois dire que je le trouve moins séduisant qu'il y a quelques années. Est-ce le disque qui a tendance à mal vieillir, ou moi qui ai changé ? Mystère...

note       Publiée le vendredi 18 juillet 2003

partagez 'Fear of the dark' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fear of the dark"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fear of the dark".

ajoutez une note sur : "Fear of the dark"

Note moyenne :        66 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fear of the dark".

ajoutez un commentaire sur : "Fear of the dark"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fear of the dark".

taliesin › mardi 22 août 2017 - 14:18  message privé !

Je paraphrase Chris mais dans l'autre sens... Après 'No Prayer...' difficile de faire pire ? Eh bien pour moi, mille fois hélas, ils y sont parvenus... J'ai encore une fois laissé une chance à cet album, mais rien n'y fait, je le trouve tout simplement insipide, limite chiant :-(

Note donnée au disque :       
Ben-J › vendredi 24 mars 2017 - 11:04  message privé !

Le début de la traversée du désert pour Maiden. J'ai toujours du mal à l'écouter jusqu'au bout tant il est inégal. En plus son ambiance très sombre annonce les futures bouzes comme X factor. Bref trois boules pour ce disc et c'est le maximum pour tout ce que Maiden a fait après 1988, à l'exception de l'excellent book of souls.

romano666 › mardi 11 mars 2014 - 22:35  message privé !

Boullliiiikistaaaaan ce disque est une tuerie !!! ...et mwa d'abord, j'ai peur de shooter des étrangers et merde alors !!!!!!!

Note donnée au disque :       
thrasheavy › mardi 20 décembre 2011 - 00:23  message privé !

Très bon album d'Iron Maiden, beaucoup plus noir que les précédents, mais pas le meilleur, c'est sur. En fait ce qui est surtout prenant dans ce disque, en plus de titres comme l'éponyme, "Afraid...", "The Fugitive", "Be Quick...", "Wasting Love", c'est son atmosphère très sombre, le genre de disque qui serait parfait à écouter quand on roule en voiture à travers une forêt en pleine nuit, on a alors en tête la superbe pochette de l'album et son titre qui porte tout son sens ici xD. Bon après c'est sur qu'il aurait gagné à être plus court, par exemple "The Apparition" est clairement un titre dispensable, mais l'atmosphère glauque est une des plus grandes qualités de ce truc ^^.

fallon › vendredi 6 mai 2011 - 13:24  message privé !

album très inégal. on a des tueries comme "be quick or be dead", "afraid to shoot strangers" ou la magnifique et méconnue ballade "wasting love". revers de la médaille, on pas mal de remplissage avec des titres faibards comme "The apparition", "childhood's end"...mauvaise surprise, ça sent même le plagiat d'AC/DC sur "from here to eternity". Conclusion, clairement pas 1 grand disque de Maiden, 1 poil trop long mais heureusement sauvé par quelques classiques.

Note donnée au disque :