Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › No prayer for the dying

Iron Maiden › No prayer for the dying

cd • 10 titres

  • 1Tailgunner
  • 2Holy smoke
  • 3No prayer for the dying
  • 4Public enema number one
  • 5Fates warning
  • 6The assassin
  • 7Run silent run deep
  • 8Hooks in you
  • 9Bring your daughter... ...to the slaughter
  • 10Mother Russia

enregistrement

Enregistré au Steve Harris' Barn

line up

Bruce Dickinson (chant), Janick Gers (guitares), Steve Harris (basse), Nicko Mcbrain (batterie), Dave Murray (guitares)

remarques

chronique

Styles
metal
Styles personnels
heavy metal

Ce huitième album de la Vierge de Fer (en 10 ans) est sans aucun doute possible pour moi le seul faux pas de la formation sur leur 28 ans de carrière à ce jour. Mais alors quand je dis qu'ils se sont loupés, c'est carrément dans le mur, en long, en large et en travers ---> sur toute la ligne ! Après avoir pondu deux albums très riches musicalement, ici les compos sont sans génie, linéaires et chiantes ! Le quintette, qui s'est hélas séparé du discret mais ô combien efficace Adrian Smith, remplacé par le fantasque Janick Gers (guitariste sur l'album solo de Bruce Dickinson "Balls to Picasso"), a enregistré cet opus dans le studio privé de Steve Harris, "à la maison". La production s'en ressent, elle est plate comme pas possible, sans puissance. Ce qui faisait le son et la profondeur du jeu de Maiden a complètement disparu, c'est un peu comme si on écoutait le CD d'un groupe qui essayerait de plagier Maiden, vraiment désolant. Et je ne parle pas de "Holy smoke" et de son clip d'un kitsch sans nom ! De plus, les claviers sonnent ici très pompeux et ça gâche tout (enfin, on va plutôt dire que ça enfonce le clou encore un peu plus...). Pourtant, au milieu de tout cela subsiste quand même le seul morceau potable de l'album, le fameux "Bring your daughter... ...to the slaughter" dont l'ambiance sied parfaitement au son de l'album. Tout le monde connaît l'expression "Qui aime bien châtie bien". Et vous savez tous que pour moi, Iron Maiden est certainement ce qui est arrivé de mieux durant ces 25 dernières années en terme de metal. Et bien ici, cette formule est toute désignée, car il faut bien admettre que ce "No prayer for the dying" est carrément mauvais !

note       Publiée le mardi 15 juillet 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "No prayer for the dying".

notes

Note moyenne        54 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "No prayer for the dying".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "No prayer for the dying".

Coltranophile › dimanche 19 septembre 2021 - 01:28 Envoyez un message privé àColtranophile

Le disque qui m’a fait décrocher de ce groupe. Le concert était au Zénith, de mémoire. Janick Gers et McBrain, deux fossoyeurs de la musique. Rideau!

Note donnée au disque :       
Rikkit › dimanche 19 septembre 2021 - 01:08 Envoyez un message privé àRikkit

Moi j’l’aime bien suila franchement. On est absolument pas sur l’idée de « revenir à Killer » en terme de qualité de compos, mais y a vraiment de très bons morceaux.

Note donnée au disque :       
metalgrave › samedi 18 septembre 2021 - 23:37 Envoyez un message privé àmetalgrave

aie aie aie 2 bon titres la dessus n°3 et n°10 pour le reste .. chiant !

Note donnée au disque :       
torquemada › mardi 10 août 2021 - 19:07 Envoyez un message privé àtorquemada

Personne ne parle jamais de la chanson titre qui est de loin ma préférée de l’album.

Note donnée au disque :       
Dun23 › mardi 10 août 2021 - 17:59 Envoyez un message privé àDun23

Pas écouté depuis des lustres mais Mother Russia est finalement la seule qui m'ai laissé un quelconque souvenir avec Bring Your Daughter. Le côté relent de Seventh son peut être.