Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › The final frontier

Iron Maiden › The final frontier

cd | 10 titres | 76:36 min

  • 1 Satellite 15... The final frontier [8:40]
  • 2 El Dorado [6:48]
  • 3 Mother of mercy [5:20]
  • 4 Coming home [5:52]
  • 5 The alchemist [4:29]
  • 6 Isle of Avalon [9:06]
  • 7 Starblind [7:48]
  • 8 The talisman [9:03]
  • 9 The man who would be king [8:28]
  • 10 When the wild wind blows [11:01]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Bruce Dickinson (chant), Janick Gers (guitares), Steve Harris (basse), Nicko Mcbrain (batterie), Dave Murray (guitares), Adrian Smith (guitares), (Pourquoi voudriez-vous que ça change...)

chronique

IRON MAIDEN était attendu au tournant après un "A matter of life and death" pour le moins en demi-teinte et c’est un doux euphémisme. Première anecdote au sujet de ce nouvel album : j’ai failli le rater. Ce, alors même qu’il en pullulait à l’entrée de la Fnac. Pourquoi ? Vous ne remarquez pas quelque chose qui manque sur la couverture ? cherchez bien, ça crève les yeux pourtant : où est Eddie ? je crois que c’est le premier album sur la couverture duquel il ne figure pas. Serait-il en retraite ? à moins que ce ne soit Derek Riggs, son dessinateur, qui le soit. Cela étant, après le contenant, passons au contenu. L’album commence avec une intro très longue, "satellite 15", assez originale dans le répertoire de MAIDEN, voire même expérimentale, et qui pourrait faire penser à "anarchy-X" de QUEENSRYCHE sur l’album "Operation : mindcrime". L’intro annonce "the final frontier", un morceau mid-tempo mais agréable à écouter, posé et détaillé. "El dorado" suit : un morceau bien composé, complexe mais pas trop, assez agressif et dont le riff est intéressant. "Mother of mercy" (NDLA : après les sœurs, la mère… comprenne qui pourra…) et "the talisman" sont du même acabit. Le riff de "mother of mercy" fait penser à celui de "Alexander the great" quelque part. A noter surtout que, dans ces morceaux, la basse n’est pas mixée en avant, ce qui était pourtant la marque fabrique d’IRON MAIDEN. Pour retrouver le style de MAIDEN, il faut écouter "the alchemist" (qui me fait penser à "the evil that men do") ou "isle of Avalon" qui est une fausse balade. Somme toute un album intéressant et qui rattrape "A matter …" mais il faut bien se résoudre à une chose : le MAIDEN d’autrefois n’existe plus. Le groupe a définitivement radouci son style et en a même changé quelques points. Il a perdu sa hargne et même sa puissance alors qu’ils ont trois guitaristes (entre parenthèse : vont-ils un jour enfin virer Jannick Gers qui ne fout rien à part jouer de la guitare avec ses fesses sur scène) et on est bien loin de "Piece of mind", "Powerslave" ou – mon chouchou – "Somewhere in time". Mais que voulez-vous ? IRON MAIDEN est désormais plus proche de la carte senior que de la carte d’étudiant, plus proche des cheveux blancs que de la poussée d’acné. Il en est de même pour les fans au point qu’à une époque MTV refusait de diffuser les clips vidéo de la vierge de fer au motif de l’age avancé de son public. Il faut accepter cela, et, si les futurs albums de la bande à Steve Harris sont de cet ordre, la pilule passera plutôt bien, accompagnée d’une bonne bière. Cheers et 4,5 sur 6.

note       Publiée le jeudi 19 août 2010

partagez 'The final frontier' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The final frontier"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The final frontier".

ajoutez une note sur : "The final frontier"

Note moyenne :        18 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The final frontier".

ajoutez un commentaire sur : "The final frontier"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The final frontier".

taliesin › vendredi 8 septembre 2017 - 10:42  message privé !

4,5 pour moi itou ! Du grand Maiden, le meilleur depuis 'Seventh Son...' ! L'intro est absolument géniale, par ailleurs. Quelques titres sont un poil trop longs pour moi, sinon cela reste excellent. Et moi aussi je me demande à quoi sert Janick Gers (rien de personnel) ;-)

Note donnée au disque :       
Charisman › vendredi 26 février 2016 - 08:31  message privé !

C'est quoi cette soupe ??!! Y a plus rien de heavy et les compos sont vraiment light.

Note donnée au disque :       
enslaver_666 › mardi 20 mars 2012 - 00:24  message privé !

Cette suite "album studio-album-live-album studio-album live" depuis Brave New World commence à devenir franchement ridicule quand même... Je viens de voir que le groupe sort "En Vico" ce mois-ci, soit un album double live enregistré pendant la tournée du dernier album...

Note donnée au disque :       
Abdul al-Hazred › mercredi 7 mars 2012 - 18:52  message privé !

allez, à la retraite!

Note donnée au disque :       
enslaver_666 › jeudi 23 juin 2011 - 16:43  message privé !

Pour poursuivre un peu dans la même veine que mon commentaire, au risque d'en choquer quelques uns, je pense qu'il est possible d'affirmer avec le recul des années, que la réunion avec Dickinson et Smith a été un gros feu de paille. Certes, pour ce qui est du touring, il ne pouvait pas arriver mieux pour Maiden qui offre encore aujourd'hui un très bon produit sur scène. Par contre, si on regarde le produit studio, il y a eu le très bon "Brave New World", probablement enregistré dans l'euphorie de la réunion. Ensuite, 3 albums ont suivi depuis et graduellement, je remarque une baisse de l'excitation générale face au nouveau matériel de Maiden (déjà à "Dance of Death", plusieurs ont relâché prise). Ça porte à croire qu'aujourd'hui, le groupe va vraiment chercher sa pertinence d'exister sur scène à jouer ses vieux classiques et non plus dans ses nouveaux albums.

Note donnée au disque :