Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIron Maiden › BBC archives

Iron Maiden › BBC archives

cd 1 • 14 titres • 72:19 min

  • BBC Radio 1 Friday Rock Show, 14th November 1979
  • 1Iron Maiden03:45
  • 2Running free03:10
  • 3Transylvania04:03
  • 4Sanctuary03:45
  • Reading Festival, 28th August 1982
  • 5Wrathchild03:31
  • 6Run to the hills05:36
  • 7Children of the damned04:48
  • 8The number of the beast05:29
  • 922 Acacia Avenue06:36
  • 10Transylvania06:20
  • 11The prisoner05:50
  • 12Hallowed be thy name07:37
  • 13Phantom of the opera07:02
  • 14Iron Maiden04:57

cd 2 • 14 titres • 75:46 min

  • Reading Festival, 23rd August 1980
  • 1Prowler04:26
  • 2Remember tomorrow06:00
  • 3Killers04:43
  • 4Running free03:52
  • 5Transylvania04:49
  • 6Iron Maiden04:56
  • Donington Monsters of Rock, 20th August 1988
  • 7Moonchild05:44
  • 8Wrathchild03:00
  • 9Infinite dreams05:52
  • 10The trooper04:04
  • 11Seventh son of a seventh son10:27
  • 12The number of the beast04:42
  • 13Hallowed be thy name07:10
  • 14Iron Maiden06:01

enregistrement

4 enregistrements live de 1979, 1980, 1982 et 1988 (voir le détail dans la set-list

line up

Clive Burr (batterie (concerts 2 et 3)), Paul Di'Anno (chant (concerts 1 et 3)), Bruce Dickinson (chant (concerts 2 et 4)), Steve Harris (basse), Nicko McBrain (batterie (concert 4)), Dave Murray (guitare), Tony Parsons (guitare (concert 1)), Doug Sampson (batterie (concert 1)), Adrian Smith (guitare (concerts 2 et 4)), Dennis stratton (guitare (concert 3))

remarques

Ce double-album est contenu dans la box "Eddie's archive" et n'est pas disponible séparément

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
compil' de live historiques

Ce "BBC archives" est un double-CD présent dans la box "Eddie's archive" et propose des extraits de quatre performances live enregistrés par l'illustre BBC. On a droit à des performances de 1979, 1980, 1982 et 1988, donc deux concerts avec Paul Di'Anno au chant, et deux avec Dickinson, et surtout avec 4 line-ups complètement différents. Seuls Steve Harris et Dave Murray ont joué sur les 4 enregistrements ! Ça commence avec la performance de novembre 1979 (quel mois merveilleux !) pour la BBC, donc en condition live, mais sans public. Les quatre titres joués, avec Doug Sampson à la batterie et Tony Parsons à la guitare (lequel ne sera resté dans le groupe que l'espace de deux mois !), quelques semaines avant leur remplacement respectif par Clive Burr et Dennis Stratton, représentent de ce point de vue un témoignage rare. Les morceaux sont déjà bien aboutis et sont assez proches de ce qu'on retrouvera sur les versions studios officielles. On sent ce nouveau souffle juvénile et plein d'énergie d'un groupe qui est prêt à en découdre. Il manque encore cette puissance et cette aisance qu'on leur connaîtra sur scène, mais l'aspect historique de cet enregistrement est très important. Le groupe vient tout juste de signer son contrat avec EMI et il s'agit du point de départ de leur ascension vers les sommets. Sans transition, on se retrouve presque trois ans plus tard sur la scène du Reading en août 1982 avec Bruce Dickinson avec quasiment l'intégralité du concert. Et là, on sent directement le changement de statut du groupe ! Le public est conquis et le groupe est super énergique et agressif. Le son est excellent et la performance impeccable. On retrouve grosso-modo l'ambiance du concert de Londres 5 mois plus tôt (l'enregistrement "Beast over Hammersmith"), l'âge d'or des débuts d'Iron Maiden en quelque sorte. En fait, c'est facile, Iron Maiden, tout le monde connaît, et là, c'est un best of des trois premiers albums avec une puissance décuplée, une énergie à revendre, un Bruce Dickinson à fond avec un chant bien vindicatif. Bref LE Iron Maiden qu'on aime et qui te donne envie de sauter partout dans ton salon, de faire du air-guitar, du air-batterie ou du karaoké. C'est limpide, on connaît tous les morceaux par cœur, c'est génial, tout simplement ! On comprend d'autant plus que le groupe soit devenu le fer de lance du heavy metal des années 80. Tout simplement grandiose. Petit retour en arrière ensuite avec pour débuter le deuxième CD, leur concert au même festival de Reading, mais en 1980. Ici on a juste droit à 6 titres. Il s'agit de ceux que l'on retrouve sur le bootleg "Wasted tapes" dont Chris vous a déjà parlé. On retrouve le line-up du premier album avec Paul Di'Anno et Dennis Stratton. On est juste 9 mois après les premiers enregistrements à la BBC de novembre 1979 et pourtant quelle progression ! Voilà, le groupe est bien lancé, l'arrivée de Clive Burr à la batterie donne un bon gros coup d'accélérateur à l'ensemble ! On est encore dans l'esprit punk-rock avec des versions accélérées et brutes. La différence à ce niveau-là est criante par rapport à la version 1982. Iron Maiden en 1980, c'est du gros hard rock qui déménage avec un Di'Anno complètement dans son élément. Là encore, on a un Iron Maiden conquérant, intense, énergique et ça le fait ! Et y'a pas à dire, mais Paul Di'Anno, au début des années 80, c'était un excellent chanteur, peut-être moins académique que Dickinson, plus à l'arrache, mais le résultat est là, il était totalement adapté à ce style direct et énergique des deux premiers album d'Iron Maiden. Et là, sur cette performance de 1980, on a une véritable représentation de cette bête furieuse qu'était Iron Maiden avec Paul Di'Anno au chant. On a même en avant première un "Killers" de l'album suivant proposant une intro légèrement modifiée (ou foirée, c'est selon ! ha ha). On arrive ensuite au dernier concert de cette compilation avec leur passage aux fameux Monsters Of Rock de Donington en 1988. Là, on est dans une autre dimension. Iron Maiden est à ce moment-là LE plus grand groupe de heavy metal de la terre, le mastodonte, ils n'ont plus grand chose à prouver et viennent de sortir le très réussi "Seventh son of a seventh son". On est en mode stadium avec un public énorme acquis à la cause du groupe qui chante tous les refrains en chœur, bref, le changement de statut est complet. On a le line-up emblématique du groupe, Dickinson-Harris-Smith-Murray-McBrain, devant leur public. Le son est beaucoup plus ample que sur les précédents enregistrements, c'est à se demander pourquoi il n'avaient pas utilisé ces bandes plus tôt pour un véritable album live tellement la production est optimale. Les morceaux du dernier album sont moins rentre-dedans que ceux qu'on a eu jusqu'à présent sur cette compilation, mais c'est tout aussi bon et génial. Le groupe est ultra-professionnel, la performance est super bien huilée et il n'y a pas à dire, mais encore une fois, c'est le pied complet ! Ce n'est pas pour rien que le groupe a eu un tel succès, surtout en concert. Même un morceau à rallonge comme le morceau-titre "Seventh son of a seventh son" est grandiose et majestueux. C'est fluide, puissant, énergique, intense, super bien exécuté, le tout avec des compositions intemporelles inspirées. Bref, je vais arrêter avec les superlatifs débiles, vous l'aurez compris, mais vous le saviez déjà, je ne fais que confirmer ce que tout le monde sait déjà, bien évidemment que cet enregistrement, ainsi que les précédents de cette compilation, c'est le bonheur total ! Tous les fans du groupe ne peuvent qu'être à genou devant ce double-album ! Il s'agit d'un bon condensé d'Iron Maiden en live pendant leur première décennie de professionnalisme. Si on excepte l'enregistrement de '79 qui est surtout intéressant pour l'aspect historique que purement pour la qualité de la performance (qui n'est pas dégueulasse non plus, juste bien moins intense), les trois concerts suivants sont des must avec chacun des caractéristiques propres. Ce "BBC archives" est, au même titre que le "Beast over Hammersmith", un double-album live absolument indispensable et d'une qualité folle !

note       Publiée le samedi 24 septembre 2022

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "BBC archives" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "BBC archives".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "BBC archives".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "BBC archives".